CULTURE BD

Tour de France : Joann Sfar, petit reporter !

Je ne vais pas le cacher : je n’y connais pas grand-chose au vélo et je m’informe du Tour de France « comme tous les Français ». Je n’achète pas fébrilement l’Equipe tous les matins pour connaître le détail des résultats, même si j’admire la performance sportive des coureurs. Je connais en revanche un paquet d’adhérents E.Leclerc qui sont accro à la petite reine et qu’il ne s’agit pas de déranger certains après-midis ! Bon et puis n’ayant jamais eu peur d’être un peu chauvin, je suis sensible aux belles images de nos régions que cet événement envoie hors de nos frontières. Mais le savez-vous ? Entre le Tour de France et E.Leclerc, il y a cette année un trait d’union : Joann Sfar. Joann Sfar c’est - malgré son jeune âge (42 ans) - une pointure dans le milieu de la BD, moult fois primé comme scénariste et dessinateur. Bref, un auteur qui dispose déjà d’une bien épaisse bibliographie. Pour ceux qui sont un peu éloignés du monde de la BD, je rappellerai que le vibrionnant Joann s’est aussi lancé dans le cinéma, notamment en réalisant un très beau « Gainsbourg, vie héroïque » qui lui a valu son 1er César (meilleur premier film), avant d’en obtenir un deuxième l’an dernier (meilleur film d’animation) pour « Le Chat du Rabin ». Rien que ça ! Et donc… par la grâce d’un partenariat avec nos Espaces Culturels, vous le retrouvez chaque matin de 8h55 à 9h00 sur l’antenne d’Inter pour une chronique très personnelle du Tour (« A bicyclette »), à l’occasion de la 100édition. C’est toujours un régal d’entendre ces petits billets quotidiens, très personnels et pleins d’humour. Un ton léger, un regard décalé…que du bonheur ! joan0 Et comme on n’allait pas s’arrêter en si bon chemin pour rester au bord de la route du Tour, le site internet des Espaces Culturels E.Leclerc publie chaque jour un croquis que ce Tintin d’un nouveau genre réalise en suivant les coureurs. http://www.e-leclerc.com/espace+culturel/dessin_France_Inter Un livre pourrait être en préparation à la suite de l’épopée, reprenant les coups de crayon les plus incisifs de notre ami. Mais chut, on n’en est pas encore là… En attendant d’en savoir plus, bonne écoute et bonne découverte du croquis du jour ! sfar_TV_piscine  

1 Commentaires

Salut Mel,
J'apprécie votre article et l'artiste que vous présentez. Il est vrai que 42 ans est un âge encore jeune mais je n'oublie pas que Mozart était déjà parti à cet âge qu'il n'a jamais atteint. Il n'y a pas que lui Blaise Pascal aussi! Aux âmes bien née la valeur n'attend pas le nombre des années. L'âge est une notion qui pour moi ne doit pas forcément intervenir pour la reconnaissance du talent d'un artiste. Il peut servir à marquer des périodes de style certainement.
Il ne faudrait pas décourager les vrais jeunes de 20 ans qui ont une passion de la vivre pleinement. Je dis cela parce que je me rappelle des "emplois jeunes" payés au lance pierre réservé au - de 26 ans!! J'entends encore Martine Aubry en vanter les mérites et Edouard Balladur mettre en avant les contrats de qualifications pour la même population... Donc à 25 ans on est considéré aujourd'hui comme des gamins et à 42 ans comme des jeunes. Je vous le dis. Personne ne croit à ce discours démagogique. La France va payer très cher le sous emploi de ses jeunes et de ses seniors et la reconnaissance tardive de ses talents. Pendant ce temps les autres nations progressent et nous sommes actuellement au bord de la récession... Maintenant on cherche des solutions rapides parce qu'il y a du retard. Le général de Gaulle doit se retourner dans sa tombe à regarder la situation, lui qui avait remis la France au travail! Allez, vive la petite reine!

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.