Coronavirus robotisation
ÉCONOMIE Actus / Débats

Crise du Covid-19 : une opportunité pour la robotisation ?

La robotisation : en avez-vous une image négative ? En avez-vous peur ?

Bien que le phénomène soit inéluctable, j’avoue être un peu conservateur et éprouver un sentiment catho-coupable quand on parle par exemple des effets de la robotisation sur l’emploi.

Bien sûr, nous avons, en temps qu’entrepreneurs, des impératifs de productivité. Mais quand on en plaide les avantages, c’est souvent aussi en occultant les coûts externalisés (chômage, stress, financement de la santé, etc).

Mais la crise générée par le Covid-19 parait rouvrir d’énormes perspectives à la robotisation. Outre l’effet bénéfique en ce que la machine peut libérer des tâches pénibles et dangereuses, chacun peut constater aujourd’hui que dans les hôpitaux par exemple, la robotisation améliore l’exercice chirurgical, mais aussi tout simplement le room-service, le nettoyage etc (cf. article Les Echos 16/04/20 Anaïs Machot).

Et à l’heure où il faut reprendre de la distance entre humains, et créer des réflexes barrières, la robotisation (e-commerce, drive, etc) gagne en légitimité.

Il me semble que la crise du Covid-19, qui nous obligera à changer bien des habitudes sociales, contribue à lever une partie des obstacles moraux ou moralisateurs contre la robotisation. Partagez-vous ce point de vue ?

8 Commentaires

Bjr Mel,
Je préfère avoir à faire avec un robot "intelligent" plutôt qu'à un interlocuteur borné.
Au secours les robots !
Allez chiche : des robots pour produire des masques et des tests sérologiques (Covid-19) en masse...et pour détecter les mensonges des politicards à ce sujet! Concernant ce "détecteur de mensonges", ça me paraît une riche idée, très démocratique et pas si difficile à mettre en place à l'heure du big data. Une machine du type de celle du film "les sous doués" (et c'est bien de cela dont il s'agit), à chaque ineptie allez "hop", une beigne! Imaginez la caboche de certains actuellement. A moins qu'ils/elles apprennent à se taire ou plus simplement à dire : "je ne sais pas, mais je vais chercher".
Alors oui, des robots : riche idée! Je vote pour.
Est-ce bien raisonnable
Bonjour ^^

Moi, les robots j'ai rien contre. Mais à condition qu'ils soient bien éduqués.
Je prends l'exemple des caisses automatiques.
- Elles ne disent pas bonjour (alors qu'on sait faire)
- Elles ne sont pas souriantes (alors qu'on saurait leur apprendre)
- Elles ne disent pas toujours au revoir (là aussi on sait le faire)
Par contre elles disent ou plutôt écrivent merci quand on a payé.
Moralité : Ca a dû être programmé par un informaticien à qui l'on a du dire que la phase la plus délicate du process était le paiement. Alors qu'il aurait fallu massivement consulter des caissières pour connaitre les gestes clé à inculquer aux caisses automatiques.

Les seuls intérêts que je trouve à ces caisses c'est :
- que s'il y a une erreur, c'est forcément MON erreur
- qu'elles ne demandent jamais "Z"avez pas 13 centimes SVP ?" "Ou même 20 centimes, ça m'arrangerait aussi !" Question qui m'horripile en caisse classique vu que je m'efforce toujours de faire l'appoint des centimes dès que j'en ai la possibilité.
Ceci dit, moi aussi je culpabilise quand j'emprunte ces caisses en voyant une caissière veiller sur un îlot de quatre caisses. Je me dis M**** je contribue à la suppression de 3 emplois.
Autre effet pervers, quand je passe devant la vraie caissière (celle qui surveille l'îlot) et que je lui dis au revoir, bah souvent elle ne répond pas parce qu'elle a perdu l'habitude de ces marques de politesse émanant de la clientèle.
Bonjour mel,
Pour info une petite entreprise du lot (cocorico),twinsheel,met
au point un robot de livraison,je trouve cela intéressant pour plein de raison👍
Prenez soin de vous,merci.
bonjour à tous et bonjour mel,
j'ai découvert qu'une entreprise lotoise twinswhell"cocorico",développe un robot pour la livraison vers les clients voir franprix sur paris, et la livraison en centre ville vers des commerçants test à montpellier.je pense que cela va se développer,
mais je reste pensif .....
je suis favorable aux robots ou l'IA quand ils assistent les personnes dans la vie de tous les jours,
j'aime bien aussi voir le développement des exosquelettes, se sont de super outils de travail.
à bientôt,prenez soin de vous,
Bonjour
La question que vous devez vous poser est, les robots seront-ils un jour vos clients ? Parce que si tous les entrepreneurs ont ce réflex de penser robot = rentabilité vous ne payerez peut-être plus de salaires ou moins, mais sauf si vous préférez laisser les gens mourrir de froid, de faim, et de maladie, vous payerez des charges... pour avoir encore des clients... (Vous= gros entrepreneurs)

Pour parler du corona, je suis allée faire mes courses chez vous cet après-midi. J étais bien heureuse de trouver un humain pour lui signaler qu un client venait d éternuer sur le pain, les baguettes plus précisément... En réalité c'est à ce sujet que je voulais contacter le directeur et m assurer qu'il avait bien été prévenu pour agir tout de suite et pour demain... je suis tombée plus facilement sur votre blog que sur une adresse pour contacter quelqu'un de mon magasin ...

Bien cordialement.
je me doutais que certains saisiraient cette opportunité du COVID pour remplacer les humains par des robots sous prétexte de nous protéger , mais c'est pas de robot partout dont nous avons besoin ,c'est du travail pour tous et c'est pas cet avenir ultra robotisé qui va nous le donner. Halte aux caisses automatiques pour remplacer les caissières,aux voitures sans chauffeur pour remplacer les taxis , aux drones pour remplacer les livreurs ,aux ports automatisés pour remplacer les dockers, aux magasins robotisés pour remplacer les manutentionnaires.
Avoir plus confiance dans un robot que dans un être humain c'est pas déjà le signe de notre disparition prochaine.
et pas d'humain pas de business monsieur Michel Edouard LECLERC.

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.