Impots france record
ÉCONOMIE Actus / Débats

Fiscalité française : le trop plein nourrit le ras le bol

S’agissant de la pression fiscale, la dernière publication d’Eurostat (ici dans Les Echos) confirme deux constats.

Pour financer la transition écologique ou alimentaire, l’urgent n’était pas de créer de nouvelles taxes. Exprimée en pourcentage du PIB, la cagnotte française est supérieure de 8 points à la moyenne européenne, de 13 points supérieure au Royaume-Uni. Voila qui justifie d’urgence inventaire, économies et coupe au rasoir. Autant de pauvres malgré de telles recettes fiscales ? Excusez-moi, c’est forcément de l’incompétence.

Et quand on constate une telle gabegie et les inégalités persistantes, opposer le coût de la redistribution sociale ("pognon de dingues") aux besoins de l’écologie, ou encore l’horizon de la fin de mois à l’avenir de la planète, tout cela est forcement reçu comme une provoc ou du mépris.

Pour sortir de ce conflit, l’urgence ne serait-elle pas d’admettre cette erreur et, pour faire adhérer à l'économie verte (sans ce côté taxe punitive), prioriser une politique sociale qui en donne les moyens et l’envie ?

6 Commentaires

Vous avez raison MEL, le consentement général à l'impôt est très fortement dégradé.
Chez TOUT le monde, chacun pensant qu'il en paye trop, qu'il soit riche ou pauvre, que cet impôt soit direct (IR, ISF...) ou indirect (TVA, etc...), alors que dans le même temps la perception des contreparties qui les justifiaient, elles, se dégradaient. Sécurité (police, armée, attentats etc...), justice (désertification judiciaire, augmentation des délais de traitement des dossiers, etc...), santé (pas besoin de faire un dessin), éducation (baisse mesurée du niveau national comparé aux autres, fermeture de classes, etc...). Vous ajoutez à cela un mélange d'amateurisme de plus en plus voyant et de cynisme de moins en moins caché des parlementaires et gouvernants de ce "nouveau monde" bien peu ragoûtant, et vous avez beaucoup d'ingrédients pour l'action politique violente façon France-Italie-Allemange des années 70.
Absolument aucune raison de se réjouir. Si en plus on vous force à augmenter vos prix dans les magasins (et donc les recettes de TVA pour l'Etat)... C'est à désespérer Billancourt!
Vous semblez oublier la dimension ludique de la chose : ce qui est important, c'est que les énarques de Bercy puissent continuer à faire "mumuse" avec notre pognon, à leur profit!
L'économie des cadeaux n'existe pas. Dans quel autre pays en Europe on ne bosse que 35 heure par semaine ? Et la retraite à 62 ans ? Et autant d'aides (aide au logement, aide pour déménager, aide pour ne rien (vouloir) faire bien que certains de ces mêmes personnes ne cessent de chercher des petits boulouts pour compléter leur revenu gratuit), ... Il est temps d'arreter de subventioner autant de gens qui ne contribuent pas et d'arrêter de pénaliser ceux qui bossent.
" Autant de pauvres malgré de telles recettes fiscales" : n'y aurait-il pas autant de pauvres A CAUSE des impôts et taxes qui asphyxient entreprises, employeurs et consommateurs potentiels ?
En ce qui concerne le train de vie de l'Etat, quand va-t-on supprimer, entre autres, le cirque de l'entrée du président de l'Assemblée Nationale avec la garde Républicaine sabre au clair, les huissiers et autres chambellans : ma petite fille de 18 mois ouvre et referme toute seule les portes mais, apparemment, c'est pas au programme de l'ENA...
A quand la frugalité allemande, un peu triste, certes, mais terriblement efficace ?
Et imaginons le choc pour les gilets jaunes, passant des rond-points boueux et des feux de palettes aux salons dorés des ministères (voir l'entrevue au ministère de l'écologie) pour s'entendre dire qu'il n'y a pas un rond pour eux !!
Sur le ton "Y-a plus de pain ? mangez de la brioche !!" revisité en "votre bagnole est pourrie, achetez-en une autre"
Bonjour MEL, Bonjour Monsieur Michel Edouard Leclerc !

Encore merci pour votre activité hyperdense en cette fin d'année, très active pour vos clients ( dont moi-même), avec toujours une qualité de services et de produits remarquables, experts et qualifiés. Sur ce point il faut assumer l'activité avec ses intensités et son importance malgré une conjoncture et contexte assez difficile, il faut donc insister pour obtenir une régulation suffisante et le plaisir d'une activité soutenu et bien orientée, de bons résultats.
La fiscalité en est un paramètre fondamental, la participation citoyenne à la société et l'intérêt général autant Français qu'universel ! Le fait que l'activité soit trop ponctionné par les taxes et les impôts est aussi du fait de ne pas faire de plus value pour et par la nation et sur le plan gouvernance mondiale alors que l'état de droit devrait avoir des comptes positifs, se suffire à lui même et aussi mettre en œuvre l'application en plus d'une participation intégrée à l'activité : Impôts et taxes. Il faut obtenir une juste mesure pour valoriser et optimiser l'activité et ne pas ajuster les déficits par de nouveaux déficits avant l'échec qu'il ne doit pas y avoir sur le plan sociétal, social, de sécurité etc. ! L'effet révolving par le saupoudrage d'impôts et de taxes, la spéculation ne peut éradiquer les déficits chroniques à éliminer, ni les prises d'intérêts nuisibles sur l'activité et avec ses conséquences des plus graves : corruption, décadence, délinquance, criminalité et guerre dont guerre civile ! L'effet de l'accaparement de l'activité autant français qu'étranger avec ses conséquences graves doivent être éradiqué aussi à la base pour ne pas avoir a combler les déficit sociétaux, à qui va l'argent, les biens, l'activités comment elle se fait etc. ,les prévisionnels investissements et donc de vrai ennemi à l'œuvre et infiltré même en hyper sans aborder le web et la création de nouvelle activité voir d'existence … … . Et le peu qui est fait sauf initiative spécifique comme votre Entreprise qui investit, valorise son savoir faire et vous n'êtes pas seul mais il n'y a pas assez pour mieux structurer l'activité et comme l'effet catalyseur ou entonnoir ( date, produits cycles marques etc. … base marketing), la société s'engouffre dans tous les dangers et cela créé des déficits, de l'insécurité, un contexte difficile et donc des taxes et impôts, mais aussi fait perdurer des modes de vie et de consommation pas assez responsable surtout vis à vis d'une société ou plus de sécurité, de contrôle sont obligés face là vraiment aux pires des dangers et de plus en plus ! Pas de Tour d'ivoire citoyenne et cela est vrai il faut cesser de prendre aux citoyens autant d'impôts et de taxes par morale et principe, par justice. Mais il y a a aussi trop peu de résultats, investissements réalisations etc. … et ce pour chaque générations spécifiquement, pour les affaires étrangères donc l'OMC, l'Energie, on ne peut rester toujours dans l'urgence et l'engeance. En reste sur les menaces de guerre des uns ou des autres pour s'accaparer encore plus ( la régulation de la gouvernance mondiale pour la paix est une nécessité pour l'intérêt de tous, on ne peut accepter les menaces de missiles et autres ). Comme aussi d'être obligé ne pas compter sur une protection qui n'interviendra pas en cas de crise grave etc. on peut devenir rancunier … ! Les taxes les impôts , le consommateurs en paye à l'hypermarché, cela est rodé, il faut donc comme vous le préciser équilibrer et stabiliser l'ensemble … mettre en œuvre une société générale experte et fiable, viable et durable un vrai programme ! Bonne continuation et merci pour vos actions pour le pouvoir d'achat !
Je réitère mon message que je n'avais peut être pas formulé correctement !

J'aborde le sujet des taxes et impôts comme un devoir et un droit citoyen universel pour une société moderne et civilisée. Il va de soit que celle-ci soit organisée, experte et surtout politiquement correcte. Comme vous le savez les marchés et particulièrement celui du pétrole à une histoire et très peu de production en France malgré Total Entreprise Mondiale. C'est une question de culture comme la Terre est ronde ... et le fait que l'activité est complexe et techniquement très évoluée, il faut assumer la diversité des sociétés, des populations et de leurs évolutions dont la consommation en moyen de déplacements. Cette évolution il faut la réguler avec ingénierie pour mettre en œuvre des structures et infrastructures autant de modèle général comme la Marque E.LECERC a dimension internationale et Nationale, et suffisamment spécifique et expert dans l'évolution très différentes d'entités et d'intérêts. Cela a un cout en organisation donc en ressources pour l'Etat qui se doit être légitime, représentation des citoyens et des sociétés, et cette évolution coute puisque les intérêts sont différents et d'envergure mondiale, mais le respect des uns et des autres à avoir est une obligation morale etc. et nécessite un investissement actuellement insuffisant sur l'ensemble et les périphéries d'activité et le lissage se fait donc par l'impôts et les taxes ! Cette activité générale qui fait le "meilleur" et un "pouvoir d'achat" fort doit être assumé et spécialement en sécurité et solvabilité et respect des richesses mieux régulée et valorisée mais sans excès comme le taux d'impôts et de taxes actuels pour tous. Une société, une nation doit être positif dans ses comptes et produire de la richesse et de la valeur ajoutée et non pas un fardeau pour tous voir une pression une menace … ! Cette réalité d'un excès d'impôts et taxes sur les hauts revenus ne doit pas cacher l'excès d'accumulation et accaparement de richesse non maitrisée et non légitime sur l'activité, spéculation et autres types d'exploitation dangereuses sur l'activité qu'il faut éradiquer ! Lisser le financement de l'état, en fin de compte l'organisation de l'évolution de société par l'impôts et les taxes n'est pas conforme et surtout dangereux quand il manque du financement et des moyens de fonctionnement face à un ennemi déterminé et pressant et pas concurrentiel … !

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.