Agon L'Oréal
ÉCONOMIE Actus / Débats

Jean-Paul Agon : succès mérité pour le charismatique PDG de l'Oréal

Les projecteurs de l’actualité sont sur Jean-Paul Agon, et c’est mérité : négo avec Nestlé, performances exceptionnelles en Chine, stratégie innovation produits (grand public et luxe) et développement digital! Sous sa houlette, l’efficacité des équipes de L’Oréal contredit les prophètes du déclin industriel français. Et illustre les noces de l’ancienne et de la nouvelle économie.

Vous confierais-je que je connais Jean-Paul depuis 40 ans ? On a fait partie d’une même bande de copains. On a grandi parallèlement (Sylvain Augier France Inter, Serge Ragozin Accor, Olivier de Montchenu Europsport, Eric Lhote, Bruno Cavalié avocat et une poignée de « Pigasse » toulousains). Résolument provinciaux, sportifs, conquérants à Paris et même fêtards (surtout Jean-Paul ah ah ah…), tous se voyaient entrepreneurs mais de lui on ne doutait pas. Pour la petite histoire, c’est dans le garage de son père, commercial en pharmacie, qu’avec Jean-Paul on a imaginé l’idée d’une parapharmacie que j’ai fait développer chez E.Leclerc quand lui rentrait à LaSCAD. Il est parti redresser L’Oréal en Grèce, relooker la stratégie de Biotherm, en Allemagne il a racheté Jade puis créé des 1997 !!! la zone Asie qui tire aujourd’hui la croissance du groupe. Evident qu’après un séjour gagnant aux USA, Owen Jones lui file les rênes.

Je vais l’inviter à rencontrer les étudiants de NEOMA. Son parcours est l’antithèse des discours exclusifs sur les CV de rupture et les turnover préconisés par la nouvelle idéologie RH. Jean-Paul est un homme qui revendique l’amour du beau produit, du savoir-faire et du commerce, avant que d’être un financier. Il incarne la constance d’un engagement au service d’une marque, d’actionnaires et de salariés qu’il a fédéré pour faire de L’Oréal la référence mondiale du marketing et de l’innovation. Top top 👍

2 Commentaires

On sent en effet dans le déhanché une pratique qui peut laisser penser que Jean-Paul Agon était coeur de cible lorsqu'est sorti le film "Saturday night fever"! ;-)
Un patron très efficace qui ne se la joue pas, ça change de beaucoup! Et puis pas d'histoire de casseroles fiscales aux fesses, ce qui ne gâche rien.
Vous avez bien dû vous marrer avec lui visiblement.
Bonjour MEL,
L'Oréal, en effet, une très grande réussite française. Un magnifique portefeuille de marques et un rayonnement worldwide.
Joli petit coup de projecteur sur son patron.
Après les décennies Owen-Jones, la période Agon, qui pour succéder à ces stars?
Bonne journée à vous.

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.