Laurent Berger CFDT
ÉCONOMIE Actus / Débats

Laurent Berger : la force des convictions

Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, tient des propos particulièrement courageux, à contre-courant d’un populisme toujours émergeant.

C’est la force d’un leader que de savoir exprimer jusque dans une solitude apparente, des convictions fortes auxquelles il croit.

1) Nouveau monde, responsabilité sociale ? : "Pourquoi faudrait jeter à la poubelle ceux qui ont depuis longtemps contribuer à construire du progrès. Je ne suis pas dans cette logique du reniement du passé. De plus si le nouveau monde est celui dans lequel on privilégie le chacun pour soi et le ruissellement, ça n’est pas la société dont je rêve... Le travail est un facteur d’émancipation, mais les politiques sociales et de solidarité assumées doivent aussi permettre de donner un coup de main à ceux qui sont au bord de la route".

2) Le débat public : "L’air du temps, c’est l’outrance, l’invective et la radicalité… Je ne crois pas au bloc contre bloc. Le binaire « pour ou contre » est mortifère. Je crois aux compromis qui peuvent émerger d’intérêt divergents".

J’adhère aux propos. Le rappel d’un nécessaire "discours de la méthode", porté par une personnalité aussi engagée, ne peut qu’interpeller notre responsabilité de dirigeant.

4 Commentaires

Bonjour MEL, ça méritait d'être souligné en effet! Mais de la parole d'un leader aux actes des encartés...et du patronat lui faisant face, il y a sans doute aussi loin de la couple aux lèvres que de la conception française du dialogue social en France à celle déployée en Allemagne! Mais il faut bien commencer quelque part, et le dire avant de le faire est plutôt de bon augure.
A suivre de près.
Bonne journée à vous.
Je note une quasi profession de foi de médiateur dans cette phrase de Laurent Berger : "Le binaire "pour ou contre est mortifère". Je crois aux compromis qui peuvent émerger d'intérêts divergents." C'est un bon début, continuons le combat pour un vrai dialogue constructif entre patronat et représentants de salariés. ;-))
Bonjour

Je voudrais savoir Mr Edouard Leclerc quand est ce que nous allons avoir la vente en ligne avec livraison a domicile sur le site E.LECLERC sur toute la france entière :o)

Nous en avons besoin pour faire nos emplettes !

Merci de votre attention
la différence avec l'Allemagne, c'est que les salariés obtiennent des avancées... Que propose le patronat à part des baisses de charges qui ne lui coûtent rien. D'ailleurs, les métiers de la distribution n'ont pas la réputation d'enrichir les salariés. Vrai ou faux ?

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.