5 dollars investis en Bitcoins il y a 7 ans en valent aujourd’hui 4,4 millions
ÉCONOMIE Actus / Débats

Le Bitcoin, une monnaie miraculeuse ?

Lourdes et le Saint-Siège ont désormais un rival et des émules.

Le monopole des miracles est menacé par la monnaie digitale. Il ne restera plus qu’à canoniser Saint Internet. J’ai lu dans Challenges du 21 septembre que « 5 dollars investis en Bitcoins il y a 7 ans en valent aujourd’hui 4,4 millions ». A cette « révélation », j’ai eu deux réactions contradictoires :

  • La première : le Bitcoin rejoint la performance de Jésus sur la montagne quand ce dernier démultiplie les pains et les poissons pour nourrir la foule. Mieux que les bons d’achat de chez E. Leclerc et des Galeries Lafayette, mieux qu’une promo « 2 offerts pour 1 acheté », le Bitcoin abreuverait en cash. Tout pour plaire au peuple de gogos, même si je doute que le peuple lui-même en profite.
     
  • Mais (ma deuxième réaction) : si on croit à cela, il faut vraiment avoir une foi très orthodoxe pour acheter du Bitcoin. J’ai réfléchi : je me suis dit « Quelle ironie mon cher MEL ! Et quelle naïveté ! » Je me suis alors rappelé que les miracles avaient largement participé à la toute-puissance de l’église et qu’avec une inflation de petits morceaux de crânes ou de croix de bois, celle-ci avait su s’attirer le cash de milliards de pèlerins.

Au fond, tous les exégètes qui peuplent les rédactions en chef nous ont prévenus : la rationalité économique cède le pas aujourd'hui à l’émotion. Le 21ème siècle, disait Malraux, sera celui du spirituel. Je resterai personnellement d’une prudence toute laïque, mais je comprends désormais que pour d’autres, le Bitcoin vaut bien une messe : amen.

8 Commentaires

Un peu d'humour par ces temps troublé , cher MEL, ne peut faire de mal à quiconque! Et si le bitcoin était une fleur, ce serait l'herbe aux écus, la monnaie du pape... ;-))) Bonne journée à tous.
Paul
une messe, célébrée par ce bon Pere Madoff, sans doute !R
La liberté permet à tous de croire ( ou non) à l'immaculée conception, à la génération spontanée ou encore à l'élixir de jouvence .
Faust n'est jamais bien loin Méphistophélès non plus.....
Ghp
Quand pourra-t-on payer en cryptomonnaies chez Leclerc ?
Réponse de Jacques Favier, co-fondateur du Cercle du Coin et co-auteur de Bitcoin, la monnaie acéphale :

« Monsieur Michel-Edouard Leclerc. Je vous écoute souvent avec attention. Entre autres choses, je sais que votre famille est une famille cultivée, dans laquelle la référence aux Écritures n’est pas employée à la légère.

Pour rester sur cette terre consacrée, je me permettrais donc de vous reprendre sans, je l’espère, blesser la charité. La comparaison avec la multiplication des pains serait bien plus pertinentes si elle portait sur les monnaies “fiat” (fine allusion) que les Banques Centrales créent par une miraculeuse conjonction en elles du Vouloir et du Pouvoir. Et, pour les défendre, on notera qu’elles nourrissent la multitude.

En ce qui concerne Bitcoin, on serait plutôt du côté du “grain de sénevé qu’un homme a pris et semé dans son champ. C’est la plus petite de toutes les semences ; mais, quand il a poussé, il est plus grand que les légumes et devient un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter dans ses branches”. (Mat 13, 31-32).

Un esprit comme le vôtre, tourné vers la philosophie, devrait s’intéresser à Bitcoin, cette méta-monnaie pour reprendre le nom que Adli TAKKAL BATAILLE et moi lui donnons dans notre livre Bitcoin, la monnaie acéphale (CNRS Editions). Je vais me permettre de prendre contact avec vous en MP. Le Cercle du Coin organise des rencontres et des événements qui pourraient vous intéresser. »

C'est marrant que Leclerc dont les magasins ont été totalement disruptif dans la distribution en supprimant les intermédiaires ne cautionne pas une monnaie sans intermédiaire.
MEL est aussi parti pris avec la banque edel et morning maintenant son discours et forcément orienté.
L'enseigne Leclerc est connue, elle a su s'imposer sans toujours respecter les préceptes de la Bible.
Mais Bitcoin va bien au delà d'une réussite de type Leclerc.
Bitcoin va révolutionner le monde, comme a pu le faire Internet.
Internet est le réseau de la diffusion d'information, tandis que Bitcoin est le réseau du transfert de valeur.

Bitcoin est le système de transfert de valeur le plus sécurisé et fiable du monde.
Bitcoin est le premier objet numérique non duplicable.
Je vous invite à relire votre billet (de blog, celui-là), le jour ou Leclerc acceptera les paiements en Bitcoin ;-)
On ne peut pas être visionnaire dans tous les domaines ni tout le temps.
Regardez Toys'r us comme il a fini en ratant le virage d'Internet et du commerce électronique...

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.