Gilets Jaunes MEDEF
ÉCONOMIE Actus / Débats

Le MEDEF nouveau après les gilets jaunes

"Il faut un geste fort à destination des ménages" ! Les interventions du patronat officiel ont été si maigrichonnes, et tellement cantonnées à l’évaluation des dégâts causés par les Gilets Jaunes, que l’interview de Geoffroy Roux de Bézieux dans Challenges a du surprendre plus d’un cacique du MEDEF (si, si, il en reste 😄) !

Refusant toute posture diabolisante, il confirme le mal-être de nos concitoyens, au moins tout autant que la violence des casseurs. Il reconnait comme un fait sociologique que, même si c’est contradictoire, "les français ont le sentiment de vivre dans une société injuste alors que c’est leur pays qui redistribue le plus".

D’où une liberté de propositions pour les salariés et les ménages à laquelle on n’est pas habitué avenue Bosquet : un mécanisme d’intéressement plus flexible, la création d’une prime de mobilité pour les 70% de salariés qui n’ont pas accès aux transports collectifs, le financement des études supérieures des étudiants par les entreprises ou l’incitation fiscale pour le télé-travail.

On retient aussi, dans l’intérêt des usagers, cette suggestion de pouvoir noter les administrations et d’y instaurer des critères de performance ! Une manière de repasser la patate chaude à Bercy après que Macron, avec le coup de la prime, avait sollicité le privé pour répondre à une contestation des politiques publiques. 😉

Une posture positive donc, non gémiarde et pas corpo ! 👌

2 Commentaires

Oui, Mel, en effet ces propositions du patronat sont intéressantes! Vous avez eu raison de les signaler.
Ca me fait penser à l'Eglise qui a réfléchi pendant des siècles afin de savoir si elle devait être progressiste -ou pas!!! sur le plan social (MDR!!! comme disent les djeun's).
C'est donc pas mal chaque fois que le Medef donne des signes qui vont dans ce sens sans que ça lui soit imposé par le politique ou arraché par les syndicats de salariés (pas mal démonétisés eux aussi). J'applaudis donc des deux mains.
Coucou Mr Leclerc,
Aurions-nous un président du Medef en passe de virer sa cuti?!?! Un peu un "Philippe Egalité" qui avait voté la mort de son cousin Louis XVI... Attention, ça se finit mal pour lui aussi.
A suivre les réactions de ceux qui ont élu ce désormais "dangereux gauchiste" et qui ne brille pas par leur progressisme en la matière... Mais sérieusement, sur le fond, ces propositions sont très intéressantes, en particulier les propositions relatives au financement des études supérieures des étudiants par les entreprises et l'incitation au télétravail.
Congrats Mr President du Medef.

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.