E.Leclerc Challenges Magazine
ÉCONOMIE Actus / Débats

Vive la différence, vive la concurrence !

Dans le concert de ceux qui rapportent les évolutions du modèle français de distribution, il est convenu (à tort) que l’avenir de "l’hyper" est derrière lui, que "les intégrés" sont foutus, que seule "la proximité" s’en tire face à un web commerce dominant ; qu’enfin "les indépendants" prennent leur revanche.

Ces stéréotypes relèvent souvent de la paresse intellectuelle. Il est plus intéressant d’investiguer chaque entreprise à travers l’originalité de sa stratégie et de son organisation. C’est cette inversion de point de vue (le regard de la micro sur la macro, comme on dirait en première année de Sciences éco) qu’a adopté Claire Bouleau dans Challenges.

L’intérêt du focus sur E.Leclerc, c'est qu'il ne se limite pas à la pertinence d'un format ou d’un investissement promotionnel. Ce qui apparait, c'est : la motivation des entrepreneurs et l’adéquation entre intérêt patrimonial et la promesse commerciale. Les commerçants acceptent de lier leurs performances financières à leur utilité pour les consommateurs. Avec des variantes (degré de solidarité ou d'engagement), c'est aussi le modèle gagnant d'Intermarché, de Système U ou d'Intersport.

3 Commentaires

Bonjour MEL, le commerce sous toutes ses formes, avec toutes ses évolutions, sa capacité à se transformer en permanence, n'a jamais été en aussi bonne santé. Une autre manière de dire concurrence et performance. Bonne journée à vous.
Coucou Michel-Edouard Leclerc, paresse intellectuelle des journalistes, des politiques, je vous suis, toutes les entreprises qui feraient de même seraient très vite hors marché, celles qui le font périclitent. A méditer donc l'ADN entrepreneurial des Leclerc et autres Intermarché.
Bonsoir,
Je vais faire paraître l'année prochaine un essai sur les centres le clerc de la métropole nantaise en decriptant le modèle économique adopté en son temps par feu Joseph fourage que beaucoup d'adhérent du mouvement ont dupliqué et enrichi à commencer par la famille laury sur reze et basse goulaine.
Bonne soirée.
Sincères salutations.
Stephane jarry

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.