ÉCONOMIE Communication

Affaire Bettencourt : transparence et violence

Faut-il tout dire, faut-il tout écrire et tout publier ? Que deviennent la déontologie et la noblesse du métier de journaliste quand « le droit à l’information » impose ce viol cruel de la vie intime donnée en pâture au peuple de voyeurs que nous sommes. Je ne connais pas les arcanes de l’affaire Bettencourt. Et donc, je ne conteste pas qu’il faille juger, ni même investiguer, expertiser l’état de santé d’une personne qui a des responsabilités… Mais, à quoi cela sert-il d’invoquer le secret médical si c’est pour retrouver les analyses et les diagnostics, sans aucune marque de pudeur ni de retenue, dans toute la presse française. (Une page entière dans Le Monde, autant que la place réservée à la crise de la dette ou à la révolte des indignés en Europe !!!) S’agissant d’une personnalité sans mandat électif, peut-on (doit-on ?) au mépris d’atteindre définitivement le moral des personnes, publier que « Madame Bettencourt présente un tableau clinique de démence à un stade modérément sévère ». Jusqu’où faut-il planter devant une vieille personne, fût-elle riche et connue, une pancarte pour lui signifier qu’elle est foutue ? Dans les hôpitaux, les maisons de retraite, et même dans les familles, on essaie de préserver la dignité et le bien-être de personnes âgées en évitant de citer les noms de maladies irréversibles. Que reste-t-il de ces nécessaires pudeurs, de ces marques d’attention si, désormais, les expertises médicales viennent nourrir la piteuse société du spectacle ! Cela me choque. Pas vous ?

8 Commentaires

Faut-il tout dire, faut-il tout écrire et tout publier ?

Je me permettrai de répondre justement pour ce sujet...laissons les gens en paix et vivons notre vie.
Tout à fait d'accord : la dignité des personnes doit être préservée quelque soit leur situation. Aucun enjeu économique, aucune fortune, même colossale, ne nous permet de violer ce principe !
Salut Mel!

Le juge français rend la justice sur la place publique aujourd'hui. Tout le monde peut s'installer dans une salle d'audience pour assister au grand déballage.
Certes ce système permet d'avoir des témoins indépendants aux affaires.
Certes il permet aux parties de trouver un mauvais arrangement plutot que d'être confronté à la mediatisation.

L'intelligence est la chose la mieux partagée. Je ne connais personne qui reconnaisse en manquer.

Nous vivons pour certain plus vieux mais nous sommes quand même confronté aux affres de la vieillesse.

Je ne connais personne qui a quitté ce monde en bonne santé...

Donc l'idée du pouvoir éternel n'existe pas. A celui ou à celle qui le détient de se préparer à passer la main un jour et dans les meilleures conditions.

Y en a un qui vient de payer très cher pour l'avoir oublier...et malheureusement ce ne sera pas le dernier.
coucou Spam!
Je viens de recevoir mon décompte pour le droit à la retraite... Il faut que je travaille jusqu'à 64 ans avant de rendre le pouvoir. J'étais prêt à m'en séparer bien avant!
Faut-il tout dire, faut-il tout écrire et tout publier ?

Je me permettrai de répondre justement pour ce sujet...laissons les gens en paix et vivons notre vie.
Tout à fait d'accord : la dignité des personnes doit être préservée quelque soit leur situation. Aucun enjeu économique, aucune fortune, même colossale, ne nous permet de violer ce principe !
Salut Mel!

Le juge français rend la justice sur la place publique aujourd'hui. Tout le monde peut s'installer dans une salle d'audience pour assister au grand déballage.
Certes ce système permet d'avoir des témoins indépendants aux affaires.
Certes il permet aux parties de trouver un mauvais arrangement plutot que d'être confronté à la mediatisation.

L'intelligence est la chose la mieux partagée. Je ne connais personne qui reconnaisse en manquer.

Nous vivons pour certain plus vieux mais nous sommes quand même confronté aux affres de la vieillesse.

Je ne connais personne qui a quitté ce monde en bonne santé...

Donc l'idée du pouvoir éternel n'existe pas. A celui ou à celle qui le détient de se préparer à passer la main un jour et dans les meilleures conditions.

Y en a un qui vient de payer très cher pour l'avoir oublier...et malheureusement ce ne sera pas le dernier.
coucou Spam!
Je viens de recevoir mon décompte pour le droit à la retraite... Il faut que je travaille jusqu'à 64 ans avant de rendre le pouvoir. J'étais prêt à m'en séparer bien avant!

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.