Découverte du lait Faire France
ÉCONOMIE Consommation

Découvrez Faire France, le lait équitable

Lors d'un récent passage sur RTL j'avais affirmé que c'était un centre E.Leclerc qui était le premier vendeur du lait "C'est qui le patron ?".

En vérité, je m'étais pris les pieds dans les berthes et j'avais confondu cette marque avec une autre, "Faire France, le lait équitable". Chacun des deux patrons m'avait rectifié élégamment, et le patron de Faire France m'avait alors invité à venir le rencontrer sur son exploitation pour mieux connaître son organisation.

Je me suis donc rendu chez lui la semaine dernière avec à mes côtés notamment Jean-François Huet (le Monsieur PME-Agriculture de chez E.Leclerc et adhérent à Blois), Franck Andreu (adhérent à Argentan, plus gros vendeur de lait Faire France), Christian Rodot (adhérent à Chambry, premier client de Faire France à son lancement) et Serge Febvre (président de la coopérative régionale Est d'E.Leclerc).

C'était un moment d'échanges directs, simples, sortis de toute opposition théâtralisée. On a parlé volumes, prix, circuits de commercialisation (drive ou pas drive ?), rémunération des éleveurs, PAC, quotas laitiers, concurrence européenne... La marque travaille avec toutes les enseignes qui le demandent.

Après cette rencontre humainement très riche, j'ai proposé aux centres E.Leclerc que le lait "Faire France" soit disponible dans un plus grand nombre de magasins. Un référencement national offrirait à Faire France une visibilité importante et des débouchés potentiellement croissants.

Il faudra aussi que les consommateurs suivent. Nous ferons le maximum pour les entraîner vers ces nouveaux segments de consommation. Ce lait sera légèrement plus cher que le lait conventionnel, mais si l'état d'esprit des Etats généraux de l'alimentation est réellement en phase avec celui de la société française, alors il se pourrait bien que ça marche ! En tous les cas, je l'espère. Merci à Jean-Luc Pruvot et à sa famille pour son accueil chaleureux.

 

3 Commentaires

Oh la la, vous avez parlé "PAC" et "concurrence européenne"? Avec des éleveurs? Mais ça n'est pas du tout du tout "Minagri et FNSEA correct" ; Travert et Lambert, véritables Bouvard et Pécuchet de l'agriculture française, avaient sortis ces sujets de la réflexion des ateliers des Etats Généraux de l'Alimentation. La Christine Boutin du monde agricole vous vouent déjà aux gémonies, mais pour pareille crime de lèse incurie, va-t-elle exclure de son club les éleveurs qui approvisionnent Faire France d'avoir osé braver l'interdit! A suivre ce Clochemerle syndical, mais votre rencontre semble prometteuse, et que les acteurs économiques de la filière travaillent sans "parasites politiques", c'est bien là l'essentiel.
Bonne journée.
Mel bonjour, pour répondre la question que vous posez dans le dernier paragraphe : "oui" le consommateur que je suis ainsi que bcp d'autres, suivront! Pour autant que le "plus cher" reste raisonnable.
"Oui" je veux manger plus sain, plus près, plus moral, sans que cela soit réservé à une élite! Donc oui, c'est vraiment bien que ce type d'offre devienne plus facile à se procurer. Continuez.
Cher Monsieur,

Je suis abonnée à votre blog depuis quelque temps déjà, mais pas que ...

Je constate avec plaisir que de nombreux producteurs alimentaires français sont mis en avant. C'est une démarche positive pour changer les habitudes alimentaires des consommateurs et en faire des consom'acteurs.

Je serai fière - je suis alsacienne ! - de vous présenter une démarche made in France, éthique et responsable dans le domaine de la cosmétique Bio certifiée. Notre marque Fun'Ethic a 5 ans maintenant et gagne à être de plus en plus connue et reconnue pour son ambition de départ : rendre la cosmétique bio de première qualité accessible à tous les budgets.

Nous avons débuté un travail en Scaparf il y a deux ans. Nous sommes présents en Scarmor et en Socamil.

Accepteriez-vous notre invitation en Alsace ? Vous pourriez découvrir un tissu économique local riche en cosmétique - 100% de notre fabrication est alsacienne -, une logistique de distribution 100% gérée par des travailleurs handicapés, des impressions green et tellement plus encore.

Je salue votre démarche terrain et espère avoir l'occasion d'échanger avec vous dans un futur proche.

Bien cordialement,

Martine Schmitt

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.