Loi Alimentation Martinique
ÉCONOMIE Consommation

Loi EGALIM : l’exception des DOM-TOM !

On nous en veut encore dans certains ministères et au Parlement pour avoir dénoncé l’obligation faite aux distributeurs les moins chers d’augmenter le prix de centaines de grandes marques (Coca-Cola, Vittel, Ricard, Nescafé, etc)… Tout cela en faisant croire que les agriculteurs profiteraient de cette augmentation de marges .

On ne sait toujours pas comment : il n’y a ni obligation ni mécanisme prévu. Mais le constat que ça ne marche pas met évidemment la faute sur le "méchant" distributeur.

Une visite dans les hypermarchés de la Réunion ou des Antilles révèle que le gouvernement a procédé dans les DOM-TOM à l’opposé de ce qu’il a exigé en métropole. Ici pas de limitation des promos ; pas d’augmentation du seuil de revente à perte (+ 10% en France).

Le syndicalisme agricole, ici, ne s’est pas laissé embarquer ; et les élus comme les professionnels, déjà sous tension des revendications de toute la population sur le pouvoir d’achat, ont contraint le gouvernement de reculer. 

A Mayotte, à la Réunion , aux Antilles.. Il a reconnu que ça aurait des effets inflationnistes, reprenant d’ailleurs à son compte des alertes de l’Autorité de la concurrence.

Conclusion : s’il fallait une illustration de la validité des critiques que E.Leclerc ne cessait d’émettre, le traitement de la situation des prix dans les DOM-TOM est une belle démonstration du double langage et du cynisme de nos politiques. ?

Prix DOM TOM

Même à Fort-de-France, Carrefour revendique le prix bas ! ?

Prix DOM TOM

Prix DOM TOM

Prix DOM TOM

Prix DOM TOM

 

3 Commentaires

Vous avez raison, mais la dissonance n'est pas qu'antillaise!!!
Carrefour qui a milité pour le relèvement des prix via une FCD dont l'instrumentalisation devrait poser question ouvre une enseigne Discount alimentaire importée d'Espagne -on se pince!, et les enseignes à bas prix (Normal, la dernière en date) prolifèrent : preuve que la question du pouvoir d'achat est central.
Que d'incompétence et de cynisme dans ces politicards du nouveau monde.
Continuez, surtout, continuez!!!!
Salut MEL,
Nos politiciens sont nuls, ça n'est pas un scoop. Ils sont dangereux, c'est plus embêtant...pour nous!!!
Tout cela va très mal finir.
Alors ne lâchez rien sur les prix. S'il vous plait.
Merci
Nous sommes allés faire nos courses habituelles Jeudi dernier à Carrefour GENIPA en Martinique;
Avec les grèves, notre cadis était presque vide, mais la note était particulièrement salée
J'ai donc repris article par article et fait une comparaison entre le montant de la note et ce que j'aurai payé en métropole.
Je sais qu'il y a le transport et les taxes (TVA ET OCTROI DE MER) .... Mais la différence est tout de même trop importante !

Avec presque rien dans le cadis, le total était de 110,21 € .... En recherchant les prix en métropole, la note aurait été de 47,83 € ..... On est loin des 40% de plus en Martinique qu'en Métropole !

Nous attendons avec impatience l'arrivée de LECLERC en MARTINIQUE, mais j'ai bien peur que les prix ne bougent pas suffisamment

J'ai du mal à comprendre que rien ne soit fait pour lutter contre le monopole des importations de produits alimentaires de base qui explique les prix exorbitants pratiqués en MARTINIQUE

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.