General Mills Yoplait en France
ÉCONOMIE Echos de la distribution

Quand le PDG de General Mills "délocalise" son conseil d'administration à Paris

Quand le PDG de General Mills, deuxième intervenant sur le marché du bio américain, "délocalise" son conseil d’administration à Paris, il faut savoir lever le doigt et organiser la rencontre, n’est-ce pas ?

La France est le deuxième marché de General Mills depuis que la firme distribue Yoplait, et les équipes de Jeff Harmening (ici avec son dynamique DG Sud Europe, Nicolas de la Giroday, et sa très influente directrice de communication Sylvie Galliaerde) voulaient échanger sur les perspectives ouvertes par les Etats généraux de l’alimentation. J’étais d’autant plus heureux de cette rencontre que Jeff, passé par la Suisse dans une vie antérieure, maitrise l’humour français de manière impeccable. Bien documentée par Bertrand Nomdedeu (directeur de la stratégie commerciale et supply chain de E.Leclerc, très impliqué dans une évolution plus constructive des relations industrie/commerce), la discussion a permis de trouver (sauf sur l’étiquetage Nutri-Score 😀) de nombreux points de convergence. Top !

Bientôt de nouvelles gammes bio de Yoplait et de nouveaux parfums chez Häagen Dazs... Impressionnant de mesurer aussi l’évolution du marché US vers le bio (confirmée aussi lors de nos échanges avec Emmanuel Faber chez Danone) !

Reste à passer le cap d’une bonne négo 2019, et même si je ne suis pas un gros mangeur de maïs, je serai le meilleur copain du Géant Vert (c’est moins risqué que Hulk). 😭

2 Commentaires

Bonjour MEL, voilà qui atteste que les relations industries commerce ne se réduisent pas à une foire d'empoigne pendant les négos de fin d'année!!! Peut-être cela augure t-il de relations plus partenariales à l'avenir? Des projets convergents sur des problématiques consensuelles et un mode apaisé tel que les consommateurs le voudraient sans doute, pour le bien de la planète et le bien-être de ceux qui y vivent? Osons l'espérer...
Belle photo de famille ;-) quoi qu'il en sera...
Et j'espère que vous avez profité de cette réunion pour leur demander de faire le forcing sur le bio (en plus) et les substances douteuses (en moins) dans leurs produits? Histoire de les mettre à l'unisson des chantiers en cours chez les distributeurs...
Aucun doute que vous avez abordé cette question. Alors bonne soirée à vous.
PAM

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.