Négociations commerciales E.Leclerc
ÉCONOMIE Engagements

Les EGA (suite) : la preuve par l’accord

Oserais-je vous dire qu’en cette période de salon de l’Agriculture et de négociations commerciales, jamais le dialogue entre nos collaborateurs, nos adhérents et les fournisseurs n’a été aussi fécond ?

Chacun fera ses comptes mais la croissance des débouchés tirée notamment par celle des indépendants, notre enseigne en tête, a certainement permis aux industriels de reconsidérer le paysage de la distribution.

Du côté E.Leclerc, on a apprécié le retour d’un dialogue d’entreprises à entreprises, à l’abri des considérations politiques. Parmi la soixantaine d’adhérents E.Leclerc en mission au Salon, Frédéric Gheeraert, DG de la Scamark (3,5 milliards d’UVC Marque Repère, Bio village, etc), voulait partager avec nous ces rencontres avec le président de Savéol (M. Legal), avec Bonduelle et des agriculteurs, avec Gilles Falc’hun (président de la Sill), Emmanuel Besnier (Lactalis), mais aussi Romain, producteur de la Coopérative Les 300, Marcel Petite, des fromageries éponymes. Sans parler des réunions avec tous les organismes labelisateurs, anti-gaspi, zéro pesticide, etc.

Oui, tout ce monde-là a bien travaillé ensemble pour donner vitalité, dans notre enseigne, aux EGA. Et tant pis pour ceux qui comptaient sur nos divisions…

2 Commentaires

Et bien voilà!
Des contrats, des volumes, de la croissance et donc des sourires.
CQFD
Bonsoir MEL, pas beaucoup de politiques sur vos photos du salon!!!! ;-))) Etonant, non????
Le principal : que les acteurs économiques s'entendent, les reste, et bien c'est le reste...

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.