Chômage partiel polémique
ÉCONOMIE Engagements

Recours massif au chômage partiel dans certaines enseignes de distribution : E.Leclerc entend se DÉMARQUER

Polémique sur le recours massif au chômage partiel dans certaines enseignes de distribution ! Si les informations qui circulent sont vraies, les centres E.Leclerc entendent bien se DÉMARQUER.

Début novembre, sur demande du Conseil d’administration du Mouvement, les adhérents d’E.Leclerc ont décidé de n’avoir recours au chômage partiel que lorsque les personnels frappés par l’interdiction d’exercer (instituts de beauté, magasins de jouet, espaces culturels, agences de voyage, restaurants…) ne peuvent être reclassés sur des postes en renfort dans les activités ouvertes (rayons alimentaires, caisses, drives, mise en rayon, clic & collect…).

C’était déjà la solution qui avait prévalu en mars lors du premier confinement. Seuls quelques gros hypermarchés, périphériques et frappés par les restrictions de circulation, ont pu étendre cette mesure à une partie de leur équipe non-alimentaire, mais cela reste très marginal au regard de la situation globale de l’enseigne.

C’est une décision volontariste… Je la soutiens.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.