Parapharmacie E.Leclerc
ÉCONOMIE Enjeux de la distribution

Du nouveau dans la parapharmacie !

Les ventes en parapharmacie et la fréquentation des sites "santé" explosent. Le Covid est passé par là... La santé et le bien être sont au coeur des préoccupations des Français.

Vous ne le savez peut-être pas : avec un réseau de 294 parapharmacies, et un CA avoisinant un demi-milliard d'euros, E.Leclerc est devenu un acteur majeur sur ce marché.

Un salon cette semaine, au siège de notre coopérative, a regroupé 700 personnes. Nos diplômés de pharmacie, des esthéticiens et beaucoup d'acteurs (fournisseurs de petit matériel médical, de compléments alimentaires, phytothérapie et experts de la santé connectée).

L'objectif des parapharmacies E.Leclerc d'ici 3 ans est de multiplier sur site des ateliers conseils thématiques, animés par exemple par la Ligue contre le cancer et la Fondation Alzheimer.

C'est aussi de développer des services : conseils personnalisés avec spécialistes, naturopathes, diététiciens ; diagnostic peau et cheveux ; des cabines de soins visage et corps. Et dans la politique multicanales de l'enseigne, relayer des applications digitales en magasins d'aide au choix sur l'aromathérapie (fortement en croissance).

J'ai eu beaucoup de plaisir à écouter les équipes de Leclerc comme celles des labos. Je suis un ambassadeur convaincu de ces métiers.

______

Un grand merci aux fournisseurs d'avoir participé à ce salon : Pierre Fabre, L'Oréal Cosmétique Active, LHS, Puressentiel, ERA Médical et Omron.

2 Commentaires

Bonjour Mel,
Faut-il sauver les galeries marchandes des hypermarchés? certainement que l'offre de soins est un levier important à développer dans le friche des boutiques fermées. L'hypermarché dispose d'un grand parking et de ce fait il facilite l'accès aux personnes ayant besoin de soins et d'entretien. Ostéopathes, kinésithérapeutes, pédicures demandent des aménagements de cabinet faciles à réaliser. Ces activités complètent l'offre de "salle de sport" qui fleurit en ce moment.

Bien Cordialement
Il serait grand temps de réformer le système des parapharmacies dans les magasins de distribution des grandes enseignes françaises.

Certains médicaments disponibles sans ordonnance en pharmacie devraient pouvoir être commercialisés dans les parapharmacies de France !

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.