Non alimentaire
ÉCONOMIE Enjeux de la distribution

E.Leclerc va réinventer le non-alimentaire

Textile, petit et gros électro-ménager, bijouterie, culture, loisirs... Le secteur non-alimentaire a été malmené pendant la crise.

Réunis à Opio dans les Alpes-Maritimes, la centaine de collègues, hommes et femmes, investis dans le développement des 1.200 magasins spécialisés de notre enseigne s'activent sur un très important plan de relance. Je vous fais découvrir les coulisses de ces échanges, et relaierai ici moult initiatives à venir. Car tous ces marchés vivent une formidable mutation !

Si l'offre alimentaire évolue essentiellement au gré de la concurrence entre enseignes physiques (E.Leclerc vs Carrefour, Lidl, Biocoop ou autre Picard), l'explosion du digital bouscule aussi bien les spécialistes que les généralistes.

E.Leclerc, qui se différencie déjà d'Aldi, Lidl, Intermarché en réalisant plus de 7 milliards de chiffre d'affaires sur le non-alimentaire, a résolument décidé d'être omnicanal. Ici, à Opio, on fait des plans pour que chaque marché trouve ses débouchés "en ligne".

On parle ici de l’extension de l’offre déjà en hypers avec une "sélection d’experts" : Esquisses pour la papeterie, Foxter en brico, Homeside pour la maison, Kidway pour le jouet... ou encore Tissaia en textile et Mots d’Enfants en puériculture.

Mais il faut aussi rebooster les concepts spécialisés Leclerc Voyages, l'Occasion, nos grands Espaces Culturels affectés par la crise. Il y a beaucoup d’emplois à la clé. Et c’est une demande attisée par le style de vie redécouvert pendant la crise et le télétravail (du jardinage à l’équipent en multimédias).

Les équipes E.Leclerc vont booster les offres en travaillant sur des gammes plus durables, plus économes en énergie, plus vertueuses (environnement). En restant bien sûr abordables en prix ! 🙏

Programme très riche... Fier d'être au milieu de ces adhérentes et adhérents (E.Leclerc est une coopérative 😄) aussi passionnés que grands professionnels.

1 Commentaires

Bonjour MEL,

Il y aura un après confinement. Le consommateur change d'habitudes et le magasin aussi. A ce jeu quelle enseigne gagnera? Lorsque le drive se sert du linéaire d'un magasin pour répondre à la demande client, le respect de l'implantation au jour le jour et la lutte anti rupture prennent un tout autre sens.
Bien cordialement

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.