Lancement d'un réseau de magasins bio E.Leclerc
ÉCONOMIE La vie des magasins

Agriculture bio : création d'un réseau de 200 magasins E.Leclerc

J'ai annoncé ce matin la création d'un réseau de 200 magasins E.Leclerc bio.

J'étais l'invité de Caroline Roux dans "Les 4 Vérités" de Télématin : l'idée c'est de garantir aux fournisseurs du bio la garantie d'une autre culture d'achat et d'une négociation séparée de celle des grandes marques.

C'est le côté positif des Etats généraux de l'Alimentation : E.Leclerc créé des filières garanties bio (du vrai bio), financera la transition pour les agriculteurs pour passer du conventionnel au bio avec des programmes pluriannuels.

C'est une coopérative qui gérera l'approvisionnement, en circuit court. Il y aura dans ces magasins des coachs du bio, une politique de conseil pour les consommateurs, pour une consommation responsable et des produits plus sains.

C'est une étape nouvelle de création de la valeur pour les paysans et pour les producteurs bio.

 

 

3 Commentaires

C'est très clair votre truc, mais oh la la, vous me faites flipper avec cette histoire d'augmentation des prix!
Si je comprends bien, je vais payer plus cher et en plus il y aura quand même les blocages des rond-points pas les tracteurs parce qu'il n'y a pas de mécanique prévue par le gouvernement? J'avais l'impression que ce gouvernement était un peu moins hors-sol que ceux qui se sont succédés ces 10 dernières années, mais ça n'en n'a pas l'air. Pfff...et nous, on raque!!!
bonsoir Mel, je vous ai vu ce matin en pédalant sur mon vélo d'appartement et c'est bien que je puisse vous revoir et écouter avec davantage d'attention ce soir sur votre blog. Merci.
C'est bien votre bio et votre arrivée à Paris, et si en plus vous approvisionnez Paris en bio et à prix Leclerc, là ça va commencer à devenir très très très bien ici.
Bonne soirée.
OD
Bonjour,

Que voulez-vous dire par "du vrai bio" svp? Un nouveau label qui honore ses engagements envers le consommateur ? Des précisions seraient très intéressantes et le fait que le sujet soit abordé par votre enseigne une véritable avancée pour notre société.
Car combien de personnes aujourd'hui font l'effort de payer des produits "bio" par souci de santé et/ou d'écologie pour, au final, être trompé par le label ? Toutes les dérogations possibles gâchent la valeur d'un produit prétendu bio
Que chacun consomme ce qu'il désire en fonction de ses convictions, très bien, mais qu'il le fasse en toute connaissance de cause serait un beau projet non?

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.