E.Leclerc Antilles DOM-TOM
ÉCONOMIE La vie des magasins

Après la Réunion, les Antilles : E.Leclerc accélère dans les DOM-TOM

Les centres E.Leclerc viennent de confirmer l’affiliation pour les Antilles du groupe de distribution Parfait et conforte, après l’implantation de 15 magasins à La Réunion, son implantation dans les DOM-TOM.

Ah, ah, mes collègues auraient préféré que l’information attende la finalisation de contrats et une information plus détaillée en Assemblée Générale pour tous nos adhérents E.Leclerc. Voyez-vous, nous sommes une vraie coopérative et si notre Assemblée délègue des opérations de développement, nous aimons associer prioritairement l’ensemble des membres de la coopérative à ces initiatives. Mais voilà, le temps des médias n’est pas celui des entreprises. Dans une course sympathique au scoop qui caractérise quelques bons journalistes de l’Ouest, l’affaire est déjà sur la place publique. Obligés nous sommes donc de courir après le buzz pour rectifier. Non, E.Leclerc ne rachète pas Système U à la Martinique. Une telle info d’ailleurs aurait pu faire polémique. J’ai eu le patron de Système U au téléphone, nos cousins indépendants ont élégamment acté du souhait de Robert et Kevin Parfait de s’affilier à l’enseigne E.Leclerc. Et pour vous raconter la petite histoire, je vous dirai cette anecdote : ça fait plus de 15 ans que Robert en avait l’idée en germe. C’est même Jean-Claude Jaunait, ancien président de U, qui nous avait présenté et nous avions déjà envisagé ce transfert, mais mes collègues de E.Leclerc n’étaient alors pas prêts. Il fallait savoir être patient.

Le Groupe Parfait est une entreprise familiale indépendante fondée en 1967 par Yves Parfait. Aujourd’hui le groupe compte plus de 1.200 collaborateurs et s’est développé dans plusieurs domaines d’activités incluant les concessions automobiles, la distribution alimentaire, la restauration, l’industrie et l’immobilier. Ce groupe est présidé par Robert Parfait et c’est désormais son fils Kevin (3ème génération) qui va matérialiser les engagements pris entre le groupe familial et l’enseigne E.Leclerc.

En Martinique, le Groupe Parfait exploite sous l’enseigne U les hypermarchés du Lamentin (La Galéria, hypermarché de 6.700 m² plus drive, et Place d’Armes hypermarché 5.900 m²) et à Fort de France (3.750 m²). En Guadeloupe, le groupe Parfait exploite sous l’enseigne U un supermarché de 851 m2 à Sainte Rose et un autre de 830 m² au Gosier.

Le Groupe Parfait est aussi en négociation pour racheter l’hypermarché de Géant Casino de Bas-du-Fort près de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe (5.920m²).

Ces unités de vente, qui réalisent environ 260 millions d’euros de CA, avec plus de 600 collaborateurs, passeront progressivement sous enseigne E.Leclerc : début 2020 pour les supermarchés de la Guadeloupe, et au deuxième trimestre 2020 pour la Martinique.

Le rapprochement avec E.Leclerc a été facilité par un bon dialogue entre les deux équipes (cf. photo dans mon bureau).

En souscrivant aux engagements de l’enseigne E.Leclerc, le Groupe Parfait va mettre en place une politique de prix attractifs, et déployer des dispositifs de contrôle-qualité pour faire bénéficier aux Antillais des mêmes standards de qualité et de diversité que E.Leclerc s’est engagé à développer en métropole, dans l’esprit des Etats généraux de l’Alimentation. Pour atteindre cet objectif, le Groupe Parfait va pouvoir compter sur le soutien technique et logistique des coopérateurs E.Leclerc de Normandie, déjà très actifs auprès des 15 centres E.Leclerc de La Réunion. C’est Pascal Pottier, adhérent E.Leclerc à Fécamp, qui pilotera les équipes chargées, avec celles du groupe antillais, des améliorations logistiques et des approvisionnements depuis le port du Havre.

Les adhérents E.Leclerc se sont engagés à fournir au Groupe Parfait toutes leurs marques de distributeurs (Marque Repère, Nos Régions ont du Talent, Eco+, Bio village, etc). Et, bien sûr, toutes les conditions d’achat et de services, à l’égal des adhérents de la métropole, qui devraient permettre au Groupe Parfait d’être encore plus performant pour répondre aux besoins des consommateurs antillais.

Le Groupe Parfait qui va aussi continuer de renforcer son partenariat avec la production locale a proposé de mieux faire connaître les productions de La Martinique et de La Guadeloupe et de les mettre en valeur dans le réseau E.Leclerc de la métropole.

En 2012, le Groupe Lancry avait tenté une affiliation E.Leclerc. C’était un choix de personnes qui faisait sens dans la mesure où la famille Lancry représentait une ouverture dans le paysage déjà composé de la distribution martiniquaise. Il ne faut pas regretter, c’était une belle rencontre et un projet à tenter. Mais compte-tenu de la fragilité financière de l’entreprise, l’expérience avait dû être prématurément arrêtée. On apprend de ses erreurs. Les retrouvailles avec la famille Parfait s’effectuent à un moment important du développement de leur groupe. Ils vont pouvoir faire bénéficier aux Antillais des meilleures offres E.Leclerc dès le début 2020, et, à l’instar, de ce que fait E.Leclerc à La Réunion, les Antillais verront mettre en place une politique systématique de prix bas qui devrait rapidement porter ses fruits.

2 Commentaires

Salut Mel, voilà une bonne nouvelle pour les iliens, parce que les prix là-bas, c'est bonjour le coup de fusil!!! Même pour le parisien que je suis et qui n'y va qu'en vacances. La question des droits certes explique pour partie cela , mais pas que...
C'est donc une TRES TRES bonne nouvelle.
C'est la bonne ambiance dans votre bureau cher MEL, pas certain que ce soit la même chez Système U?
Pour élégant qu'ait pu être votre échange avec le président Schelcher, le "pépère" devait tout de même être "un peu tendu". Non.
En tout cas, belle "prise".
See you

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.