Crash Auchan Carrefour Casino
ÉCONOMIE La vie des magasins

Auchan, Carrefour, Casino : faut-il généraliser ?

Carrefour qui tousse, Casino qui éternue, Auchan qui pleure… Et à entendre les chroniqueurs dans certains médias, c'est la fin d'un monde : celui des hypermarchés, et même de la grande distribution. Et si Hyper U, Intermarché ou E.Leclerc font encore la course en tête, qu'ils commencent à trembler, leur tour arrive !

Des diagnostics comme ça, je les entends depuis 30 ans. Je ne sais pas à qui ces propos sont destinés, à la bourse, au politique ou à personne… Mais c'est quand même faire fi de la diversité des enseignes et des politiques commerciales. Oui, il y a des évolutions (digital, mutations de la demande…) et donc de nécessaires transformations. Mais ce n'est pas parce qu'Europe 1 a perdu des auditeurs que RTL ou France Inter vont fermer !

Et ce n'est pas parce des hypermarchés aujourd'hui jugés trop grands et inadaptés sont fermés, que chacune de ces enseignes est en péril. Et puis – pourquoi ne pas en parler ? – à l'heure où les demandes sociales s'expriment prioritairement sur le pouvoir d'achat, comment ne pas voir que les enseignes les plus chères sont celles qui souffrent le plus ? Oui désolé, la politique de prix, plus qu'encore que les formats ou la proximité, reste un critère majeur de la performance commerciale. C'est incroyable qu'il faille le rappeler.

PS : En lisant Le Monde ce soir, je m'aperçois que dans son papier consacré aux difficultés d'Auchan, il a échappé à son auteure, Juliette Garnier, que des enseignes françaises (E.Leclerc, Hyper U, Intermarché) s'étaient portées acquéreuses de nombre des magasins vendus par Auchan et Casino ces dernier mois. Parce que ce sont des indépendants ? Le prisme de l'analyse boursière aurait-il conditionné l'analyse stratégique au point d'oublier qu'il y a plusieurs modèles dans la distribution française et que les formes de commerces associés et coopératives font justement la course en tête ? 😊

8 Commentaires

"Lorsque le sage montre la lune, le crétin regarde le doigt!" Comment en vouloir à des journalistes prisonniers d'une double dictature, celle de l'instant court et celle su sensationnalisme. C'est ça qui leur fait fait vendre.
Rassurez-vous, demain ils peuvent dire le conraire.
Moi je ne les lis plus.
Salut MEL, j'avais bien en tête que ton groupe allait racheter des Casino parmi ceux à vendre. Pas inutile que tu signales en effet que le commerce ne va pas si mal.
En ce moment, il y a pas mal de partisans du "retail apocalypse". Faut laisser p...
La bonne soirée
Ca fait plus de 15 ans que je raconte a nos futurs clients que Carrefour, Casino, Auchan, en rajoutant Cora, que ces enseignes sont plus chères, que les indépendants de la grande distrib, et pour tous ceux qui ont mauvaise mémoire, ce n'est pas nouveau, malgré les changements de PDG, chez Carrefour, on en est au 5/6 ème, seul Daniel BERNARD à été un PDG d'exception -
Mais tant que les actionnaires seront les vrais décideurs dans ces enseignes, rien ne changera.
Trop fort le MEL ! toutes les occasions sont bonnes pour nous faire accroire qu'il est the best ... Chapeau l'artiste!
C'est lié directement au dynamisme des acteurs concernés. Beaucoup d'inefficacités, culture top-down verticale au maximum, instinct dinosaure. Pourtant, avec Mr. Bompard, les choses pourraient changer pour le mieux, mais qu'en reste-t-ils après tous les concessions à faire aux bastions CGT, comités, et autres?

Le pouvoir est aux clients qui sont beaucoup plus habitués à être servis plus vite-moins cher-sur mesure et omni-channel. Cela ne changera plus jamais.

Je conseille vivement le livre "Le Futur du Shopping" de Jorg Snoeck, qui vient d'être traduit en français et qui peut servir en tant que bible pour les retailers qui veulent survivre (progresser) dans un monde qui bouge.
Bonjour MEL,
Pour revenir sur votre reponse aux problèmes de la grande distribution.
La différence entre vous et les Carrefour, Auchan et Casino, les magasins sont en leur nom propre.
Si difficulté il y a, ils payent les pots cassés.
Ce n’est pas comme vous, ITM et système U ou vous avez des adhérents. Vous aussi vous avez des hypermarchés d’enseigne E. Leclerc rachetés tous les ans.
Ils y en a qui prennent des risques et d’autres moins, qui font supporter le risque par d’autres.

A vous lire
Oui , le Boss a raison !
Le combat pour les prix les moins élevés est à la base de notre métier.
La corruption vient quand on nous mettons en place des filières sur les produits( comprenez : le produit vient de la Parenté) et cela sur le dos de Madame la consommatrice !

.Autre manie , les produits "maisons" , de Casino le pionnier, à Carrefour ( avec ses produits libres ) tous ont tenté d'utiliser les informations en provenance de Madame la consommatrice à leur profit , sauf que ce n'est pas vertueux; car nous créeons en notre sein une bureaucratie de plus.

laissons faire les entrepreneurs nous proposer le bons produits , et faisons de nos étagères des lieux de confrontation entre des offres ( de différents fournisseurs ) et la demande.

Dernier point , la gestion effectuée par des Managers , sans la présence du "Patron Propriétaire" est devenue un désastre ( Auchan, Carrefour, Casino son en train de le comprendre tardivement).
Trés belle initiative !!!

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.