Déconfinement E.Leclerc
ÉCONOMIE La vie des magasins

Comment E.Leclerc prépare le déconfinement ?

Comme vous le savez, E.Leclerc n’appartient pas à ma famille (ni la marque, ni les magasins), c’est une association de commerçants indépendants (comme Système U, Intermarché ou encore Intersport).

Toutes les décisions et les responsabilités échoient à chacun des 600 magasins ou aux coopératives qui les approvisionnent. L’objectif de la coopérative nationale c’est de choisir les produits, optimiser les transports et les approvisionnements. Et dans une coopérative, même s’il y a beaucoup de collaborateurs salariés, c’est chacun des propriétaires de magasins qui pilote un secteur, un groupe de travail.

En période de confinement, ce sont des centaines de réunions téléphoniques ou en vidéo qui ont été organisées, en régions ou à partir du siège. Au siège, justement, il y a tout le matériel pour mettre en ligne des centaines de personnes.

Jusqu’au 11 mai, ils sont une dizaine de "permanents", adhérents et cadres, en échange avec les pouvoirs publics (Bercy), tous les autres distributeurs (Whatsapp FCD élargie) et bien sûr avec les représentants des 16 coopératives régionales et les directeurs de secteurs.

Ici, sur ces photos, deux co-présidents de l’enseigne (Laetitia Magré et Philippe Michaud), Stéphane de Prunelé (secrétaire général), Sophie Boudon-Le Goff (juridique), Philippe Séligmann (communication) et Sébastien Mueller (coordinateur qualité) dialoguent avec moi et avec toutes nos équipes pour préparer la réouverture des magasins non-alimentaires lundi : Une heure pour soi (parfumerie) Espace Culturel E.Leclerc, Brico-Jardi, arts de la table (Veralec), Le manège à bijoux, l’Auto, E.Leclerc Voyages, E.Leclerc Jouets...

Tous les protocoles de sécurité et d’approvisionnement qui ont été mis en place dans l’alimentaire ont été encore améliorés pour que ces réouvertures se passent tranquillement.

4 Commentaires

Et bien voilà une équipe au travail!!!
Bon, les programmes sur les télés n'ont pas l'air très glamour!?!? Mais la période ne l'est guère...
Bon courage.
Le plus gros challenge sera de faire respecter une certaine discipline en caisse, j ai eu à subir des clients très mal élevés qui se collent à vous en depis des consignes de distances à respecter. La première fois j ai enduré en silence mais la semaine suivante j ai dû me fâcher pour que le client recule cela crée des tensions et un malaise.
Je crains Après le 11 mai une augmentation de ces comportements d incivisme.
Quelles sont les consignes données aux hôtesses de caisses ? Doivent elles intervenir pour faire respecter la distance prévue ?
Bon week-end
Fabienne
Télétravail collectif, visio, le lot de pas mal de secteurs d'activité, avec aussi la gestion du quotidien pour les adhérents, avec toutes les contraintes du "physique"
Au fait, bravo pour le don d'ubiquité de l' adhérent de Montluçon !
Sont forts ces auvergnats, pardon bourbonnais (même d'adoption).
:-)
Es que le 11 mai je peut venir avec mon mari et mes 3 enfant dans le magasin

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.