Michel-Edouard Leclerc dans Challenges
SOCIÉTÉ Actus / Débats

Entretien croisé avec Jacques-Antoine Granjon à retrouver cette semaine dans Challenges

Dans la dernière livraison de la revue Challenges, la rédaction m’a proposé de débattre avec Jacques-Antoine Granjon, le dynamique créateur de Veepee.

Deux garçons dans le vent, que dis-je, dans le maelström des bouleversements commerciaux, mais deux hommes foncièrement optimistes et dont les équipes sont résolument engagées dans le combat consumériste et citoyen.

MEL : "On n’observe pas vraiment de déconsommation... mais le transfert vers de nouvelles consommations dans les secteurs des loisirs, les services, les abonnements".

JAG : "Nous développons aussi le marché de la revente sur Veepee avec les téléphones reconditionnés, et un nouveau service "return" d’échanges entre membres."

JAG encore : "L’agilité et l’innovation sont les maitres mots. Le monde est plein d’opportunités".

Et donc, pour qui s’intéresse au secteur, nos analyses croisées, nos stratégies comparées sont dans ce numéro ! Amazon, même pas peur ! 😄 Cette dernière plaisanterie étant destinée à mon concurrent et collègue Fréderic Duval d’Amazon.

3 Commentaires

Coucou, merci pour le signalement. Je l'achète demain matin. Bonne soirée à vous. CDLT. ST
Bonjour MEL, je n'ai pas encore lu le papier et je suis certain que ça doit être très intéressant comme face à face.
En revanche, le titre un peu racoleur de la couv' est un peu "à côté"... Car Vvous êtes plutôt bien placé pour savoir que le consommateur a le pouvoir depuis des décennies. Et le consumérisme social que vous déployez dans vos magasins est la meilleure preuve de cette bonne compréhension!
Continuez.
Bonne fin d'après midi à vous et à tous.
@Leclerc_MEL Bonjour, soyez le premier à proposer à vos clients un masque anti coronavirus avec une pastille verte accolée pour indiquer que vos acheteurs sont en bonne santé et non contagieux. Faire ses courses en toute sécurité acte civique.

Parlez en autour de vous et faites preuve de civisme. Il n'y a pas de honte à se protéger et protéger ses concitoyens.

Prenons conscience du risque énorme que nous encourons, si l'on attends le dernier moment pour se protéger.

CF

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.