Cayla poupée connectée dangers
SOCIÉTÉ Actus / Débats

La CNIL et les jouets connectés

Alors qu’ils débarquaient sur les étals de Noël et sur les sites pure-players, les jouets connectés sont la dernière cible du gendarme "Informatique et Liberté".

Premiers visés : les robots i-Que et la poupée qui parle Cayla. Bravo la CNIL. ?Juste à temps, avec de bons arguments, sans tapage moralisateur, mais ce qu’il faut pour "alerter les bébés" !

Je retiens deux griefs : les risques de piratage, et donc d’intrusion dans la vie privée, dans ce qu’elle a de plus sacrée, les enfants ! Et le risque d’utilisation marchande (et non consentie) de données récupérées dans les échanges avec l’enfant.

La CNIL a raison de s’intéresser aux jouets. C’est par l’affect et en utilisant notre sens de la protection des enfants qu’elle fera la meilleure pédagogie des risques ! Et en mettant les règles et exigences à la source, chez les fabricants, c’est plus efficace que d’essayer de convaincre les parents.

Nous sommes, nous les adultes, déjà trop addicts, donc aveugles sur ces problèmes. Ou tout simplement, à vouloir épater en ayant l’air d’être dans le coup, nous devenons les artisans - en tout cas les complices - de la prolifération des risques.

Face à la fulgurance des développements de l’IA, certains pensent ce combat libertaire perdu d’avance. Je ne le crois pas. Le Code de la route n’a pas été un frein au développement de l’automobile ; sécuriser l’innovation n’altérera pas l’utilité de sa diffusion.

2 Commentaires

La CNIL est dans son rôle, rien de choquant...
Cependant je ne sais pas à partir de quel âge les "enfants" réussissent à se créer un profil sur tel ou tel autres des réseaux sociaux, juste en modifiant une date de naissance et ainsi contourner les barrières aisément franchissables mises en place par les sites. Mais ça n'est pas sous ce prétexte que l'autorité publique doive renoncer à son rôle. Je suis pour.
Bonne journée
Big brother is wachning you! But not atawad (anytime, anywhere, any device). Thanks to la CNIL...

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.