Terroirs et nouveau monde
SOCIÉTÉ Actus / Débats

"Nouveau monde", modernité et terroirs

Ras le bol d'entendre en permanence que le "nouveau monde" devrait être en rupture avec le "monde d'avant".

Moi je fédère deux générations d'entrepreneurs qui ont dû relever beaucoup de défis culturels et technologiques et qui pourtant sont partis de rien, ou en tous cas, très loin de leurs métiers d'aujourd'hui.

Et puisque je me ressource en Bretagne, j'en profite pour rappeler que les acquis collectifs, culturels, professionnels ne sont pas des obstacles aux changements ni aux innovations.

Pour preuve, ces figures de ma région qui ont changé de métier ou de dimension : Bouygues, après s'être fait un nom dans le BTP, a investi TF1 et finance le cinéma français ; Bolloré dont le grand-père fabriquait du papier-bible et produit entre autres aujourd'hui des batteries électriques à Quimper ; Guillemot, qui a créé Ubisoft ; et je vous passe les Pinault, les Le Duff (Brioche dorée), les Le Roch (Intermarché) et bien sûr les Leclerc...

Oui je crois qu'un esprit de terroir, qu'une tradition culturelle n'est pas opposable à la modernité. Au contraire, même, les racines donnent des ailes. 😊

1 Commentaires

Bonjour M.E.L.
Cela me plaisir de voire votre vidéo à Trévignon et surtout vos commentaire sur la modernité du terroirs, car actuellement je vous écrit du C.H.U. de NANTES ou ,je suis à la gagne contre un re cancer aigus de la leucémie et le plaisir de revoir certains de vos adhérents de la SCARMOR & SCAOUET . Et ensuite ,je remonte ma société de fabrique de crêpes - galettes - gâteaux - biscuits - et autres ..........MERCI M.E.L. de L'AVANT

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.