Team E.Leclerc souvenirs
SOCIÉTÉ Bloc-notes

De la fidélité des collaborateurs chez E.Leclerc

Hey, voilà une photo qui ne nous rajeunit pas !

C’est en 1992, sur un petit bateau de pêche à Port-La-Forêt (Finistère sud). Aujourd'hui, l'équipe s'est largement féminisée (vous verrez...), mais à l'époque des Beatles et des Stones, celle qui travaillait avec mon père et moi était assez "garçons". 😅😅

En tous cas, cette photo dit tout de la fidélité de mes collaborateurs à l’enseigne E.Leclerc, et explique la constance de nos engagements depuis... 25 ans au moins pour chacun d’eux.

Jean Philippe Magré (en haut à gauche), alors conseiller pour la stratégie de développement, exploite aujourd’hui un bel hyper à Varsovie et pilote E.Leclerc en Pologne !

A sa droite, en haut, c’est Stephane de Prunelé : parrainé par le gaulliste Olivier Guichard, formé sur les questions d’aménagement du territoire, il venait de quitter l’organisation de Rungis pour m’aider à faire évoluer notre groupement d’indépendants. Aujourd’hui, il en est l’inoxydable secrétaire général.

Au milieu, c’est Philippe Séligmann à qui Leclerc doit ses meilleures campagnes de pub et des initiatives comme Nettoyons la Nature et le festival Culturissimo .

Avec Jean Michel Bordais (à droite en bas), E.Leclerc de Concarneau et breton engagé, nous avons conçu une communication de marque qui a beaucoup animé les débats publics (suppression des sacs plastiques, pub comparative, prix des carburants, etc).

Depuis, l’équipe s’est bien étoffée : moitié hommes, moitié femmes. J’en posterai les nouveaux visages, et croyez-moi, je me sens superbement entouré... et l'enseigne est bien gardée !👌

4 Commentaires

La fine équipe!
Bonsoir Michel-Edouard, l'histoire ne dit pas si vous avez fait bonne pêche ou pas ce jour-làNX?
Ca n'est pas très grave, vous semblez tous avoir "la banane", et si 25 ou 30 ans plus tard il en est de même, que demander de plus? Bonne soirée à vous.
Il est vrai que l'esprit d'équipe et la fidélité, il n'y a que ça de vrai, mais à l'heure Amazon, Leclerc doit continuer à se réinventer -
Autre petits constats, vos marques Repères sont souvent dans le rouge sur Yuka, et cela, vous ne devez pas le laisser faire , le démarquage face aux requins se fera aussi et surtout par la qualité des produits-
Belle image avec un temps breton !
On sent l'engagement durable et l'ancrage local, sur un bateau qui a bien vécu:)

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.