Louis Gallois NEOMA
SOCIÉTÉ Bloc-notes

Louis Gallois pour inspirer les futurs dirigeants de NEOMA

J’avais promis aux étudiants de NEOMA Reims la visite de Louis Gallois dans le cadre du cycle d’enseignement "entreprise et société".

Louis a une expérience inégalée dans le secteur public comme dans le secteur privé. D’abord militant d’un socialisme national (CERES) aux côtés d’un Jean-Pierre Chevènement dont il fut le directeur de cabinet, il a piloté AIRBUS et sut fédérer les expertises d’EADS. Il a boosté la SNCF et préside aujourd’hui le conseil de surveillance Peugeot PSA.

C’est un homme exigeant, sérieux, profond mais qui sait vous surprendre avec un humour potache. Il raconte avec malice ses rapports toujours complexes avec la classe politique. On retiendra son engagement social personnel auprès des plus pauvres (Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale).

On retiendra aussi quelques phrases incisives : "Le capital peut appartenir à des particuliers mais personne ne peut s'approprier les hommes qui y travaillent". Il défend la participation et l’intéressement, dédaigne les patrons qui pratiquent l’évasion fiscale, prône la constitution de grands groupes européens et invite les entrepreneurs à exprimer à travers leur métier leur engagement de citoyenneté. De quoi inspirer les futurs managers de NEOMA.

2 Commentaires

"Inspirant", c'est bien le mot! Cette personne a un parcours assez exceptionnel c'est vrai. Il y a quelques, jours, je l'ai entendu sur France Inter je crois, sur la thématique salariale, déclarer qu'au cours de sa carrière en entreprise, il n'avait jamais voulu percevoir davantage que le traitement de fonctionnaire qu'il aurait reçu s'il était resté dans son corps d'origine afin de ne jamais être tenté d'y rester pour des raisons salariales!!!
Plus qu'inspirant sur le sens que l'on peut donner à sa mission et à son implication dans l'entreprise.
Chanceux les étudiants de Neoma que vous ayez monté cela pour eux. Good job.
Bonne journée MEL.
Grand MONSIEUR! Edifiant, comme on pouvait dire dans le passé à propos de la vie des saints. Toute proportion gardée... ;-)))

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.