Date déconfinement 11 mai
SOCIÉTÉ Politique

Déconfinement : une date ! Ce sera donc le 11 mai !

C’était très important de pouvoir bénéficier d’une ligne de mire et de pouvoir s’y préparer. Même si beaucoup de professionnels ne pourront ouvrir, nombre de mes collèges de la distribution non-alimentaire cherchaient des repères pour se préparer à leur réouverture. C’est encore un nouveau pan de l’économie qui va se mettre en branle.

Reste, sans vouloir polémiquer, que cette sortie du confinement nous est apparue dans le discours présidentiel comme une paraphrase de la fameuse réplique d’Omar Sy à François Cluzet dans Intouchables : "Pas de bras, pas de chocolat", ainsi "Pas de tests, pas de masques, pas de déconfinement". La France paye cher son impéritie. Pour un pays qui a fait du principe de précaution le pilier de sa politique sanitaire, c’est un nouveau coup dur.

Oui, on entend bien, les avis scientifiques évoluent. Mais si j’ai bien lu dans nos hebdos ce week-end, "les leçons de gestion de crise dans les modèles asiatiques", c’est par les masques et les tests qu’ils s‘en sont sortis. Ce sont des modèles de préventions qu’il faudra retenir, pour les politiques publiques comme pour les contraintes privées. Pour l’heure, attelons-nous à ce plan de sortie, pro-actifs et solidaires.

3 Commentaires

En effet, vous avez raison, il faut se préparer au déconfinement, chacun avec les moyens du bord! Solidaire aussi, mais pas avec tout le monde. C'est pas encore l'heure, mais on fera les comptes. D'ailleurs puisqu'on en parle, leur gars de la place Beauvau a annoncé que le 11 mai était "un objectif"! Si ça n'était pas tragique, on en rirait...
Mais bon on va croiser les doigts...
Bon courage à tous!
Pat
Coucou Mel, en effet, le 11 mai.
Enfin aujourd'hui et jusqu'au 11 mai, on peut penser qu'en effet ce sera le 11 mai. Mais on verra bien à ce moment là. Au lieu de se donner du temps de 15 jours en 15 jours, le "Gouvernement" se le donne en mois. Mais on voit bien qu'il ne sait pas grand chose et que l'Etat ayant organisé son irresponsabilité depuis quelques décennies au travers de commissions indépendantes, de décentralisation pas claire, de multiplications de niveaux, il ne maîtrise plus grand chose.
Une chose est certaine, vos magasins sont ouverts. Le reste c'est du bruit. Et après les masques (quand on pourra en acheter en magasin) on achètera des boules quiès, pour ne plus les entendre.
Bonne journée à vous et à tous ceux qui travaillent, eux! (Agitation désordonnée n'est pas travail!!!!!)
Il nous a semblé lire la date du 11/5 comme un objectif moins qu'un impératif.

Le "toute chose égale par ailleurs aurait pû être employé".... Peut être effectivement que le pas de bras, pas de chocolat de nos enfants de 4 et 6 ans convient. Cela leur vient de leur arrière-grand père... comme 'qui casse paye' ou 'il n'y a rien qui tombe du ciel'.
11 mai ? Let's go !! C'est la ligne de mire et c'est Byzance. On pourra du coup commémorer ce changement.... de nom en 'Nova Roma'. C'état en 330. Inspirons nous en : Nouvelle France, c'est has been (Non ?) et déjà pris.. alors un truc genre "Great Europa"

Pour le reste ? Ca va le faire; Question de civisme, de logistique, de responsabilité, d'organisation, d'ambition, de consensus... et de capacité à entendre et voir au delà de son nez, de son nombril, son pré carré, sa frontière ou sa limite de propriété.

La France n'a plus de masques (comme un peu tous les membres de l'OCDE...Quelle impéritie la démocratie et la liberté alors... ) mais elle a LVMH et Kering

La France n'a pas les tests idoines (Ibid) mais elle a quantité de biotech... dans des starting block trop rudimentaires.
Elle n'a pas Apple, mais elle a Archos...
Elle n'a plus de touristes mais elle garde son parc, ses pierres, ses rentes, ses terrasses et un certain "art de vivre"

Formidable potentiel, formidables ressources, formidable champs de possibles**. Mais que de ni... ni...., que de bla-bla, que de chapelles.
Les temps sont rudes pour l'Homme. La situation doit le rendre humble, raisonné et consciencieux .

Penser, c'est dire non disait Alain
...Yes, expliquer, entrainer, partager, agir et transmettre. Nous sommes TOUS dans le même bateau - même à Ré ou Noirmoutiers... si, si !! - Plutôt qu'écoper, voyons comment régater, et avancer. A la rame s'il le faut - le temps d'apprivoiser les vents pour trouver l'éclaircie puis la Radieuse.

Bon courage et pleine réussite

** Nous profitons du post pour remercier très chaleureusement et respectueusement vos collaborateurs. Particulièrement ceux aux contacts du "client", à commencer par les Formidables caissières et Formidables Préparateurs/Livreurs dans les drives.
Pour LES drives, en amont, c'est une autre histoire. Comprendre accessibilité, ruptures parfois très abusives (45/47 pains de mie / Mercredi 9h00), gammes plus ou moins très courtes, et donc inflation naturelle et conséquente du panier (+ 20 à 40%). On se débrouille ici ou là même si c'est galère lsq nous prenons en charge l'approvisionnement des plus anciens. En tous cas, cela ouvrent mille pistes de progrès.

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.