Réfugiés E.Leclerc
SOCIÉTÉ Solidarité

Accueillir et former les réfugiés sur le sol français : les entreprises doivent se mobiliser !

Ces personnes ont pris des risques énormes en quittant leur pays, il leur faut repartir de zéro, bien souvent à l'âge adulte.

C'est dans l'objectif de faciliter cette assimilation que E.Leclerc adapte sa politique de formation et de recrutement au programme français d'accueil des réfugiés.

Je félicite les équipes de nos coopératives régionales des Landes, des Pays de Loire et des Hauts-de-France qui ont répondu à l'appel de Pôle emploi et L'Opcommerce, opérateur de compétences du commerce pour former ces personnes aux métiers de la manutention et de la gestion d'entrepôts. Et j'encourage nos autres coopératives régionales à se mobiliser de la même façon !

Le Haut-Commissaire à l'emploi Thibaut Guilluy est venu en Scalandes (Mont-de-Marsan) saluer ce travail et soutenir cette mobilisation. Il a pu rencontrer les 12 candidats qui avaient été retenus à l’issue d’un processus de sélection basé sur la motivation et le "savoir-être" : 11 hommes et 1 femme, de 7 nationalités différentes, avec une moyenne d’âge de 27 ans.

Formés aux métiers de la préparation de commande, certains ont évolué très vite, à l'image d’Embarek, refugié sahraoui de 45 ans devenu chef d’équipe 4 mois seulement après sa prise de fonctions. Avec ses collègues, tous se sont vu proposer un CDI.

La grande distribution offre des opportunités professionnelles nombreuses, et elles sont ouvertes à tous, quels que soient l'origine et les milieux sociaux. 👍👍

Pour voir les témoignages, c'est ici.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.