SOCIÉTÉ Concurrence

Prix du gaz, mauvais poisson d’avril !

9.7 % ! C’est la hausse du prix du gaz depuis le 1er avril. Alors que dans les hypers, les Français s’habituaient petit à petit à un taux d’inflation nul, l’annonce de GDF a fait monter la température dans les chaumières.

Aux protestations des consommateurs, la direction de GDF et Bercy ont risqué deux arguments :

a) Il s’agirait d’une hausse de rattrapage, qui compense une baisse antérieure.

b) Dans l’absolu, le prix du gaz n’est pas plus cher aujourd’hui qu’il y a deux ans.

 Soit ! Peut-être… Mais je fais trois observations :

1) En 2010, la préoccupation du pouvoir d’achat restera prioritaire dans l’esprit des Français. D’autres hausses sont à venir (taxe d’habitation, secteurs énergie et santé !), alors que les salaires ont peu de chance de faire le grand écart. Pas question d'écouter ceux qui nous demandent de relâcher la pression sur les prix.

2) Les consommateurs ont réagi à l’annonce de cette hausse comme si c’était un impôt. Il en sera ainsi de plus en plus s’agissant des charges contraintes (électricité, carburant…). Tout simplement parce que dans ce type de dépense, les usagers n’ont pas le choix. Cette observation donne du crédit aux critiques que nous avions adressées à l’INSEE, il y a 3 ou 4 ans, quand il parlait de manière presque « aseptisée » de pouvoir d’achat. Ce qui compte, ce ne sont pas les statistiques de la comptabilité nationale, mais le pouvoir d’achat effectif des Français, une fois diminuées les charges contraintes.

3) Enfin, ce qui se passe sur le gaz me conforte dans l’idée qu’il ne faut jamais s’éloigner de la « vérité des prix ».

Nous les professionnels, comme les politiques, avons tendance en cas de hausse, à vouloir dans un premier temps en diminuer  l’effet. Mais il y a toujours un moment où il faut réactualiser les prix.

En général, les usagers ont oublié la noble intention du départ et ne se rappellent plus de la baisse antérieure, ils ne retiennent que le coup de massue final !

 Dans le débat actuel (baisse des prix par promos, ou sur tout le fond de rayon) l’exemple du prix du gaz montre qu’une image prix ne se construit pas avec de si grands « à-coups ».

 

 P.S : Et en plus pas de bol. Pour le week-end de Pâques la météo nationale annonce qu’il y aura de l’eau dans le gaz !

28 Commentaires

Salut,

Bon une hausse des prix n'est jamais agréable. Cependant, celle-ci intervient au mois d'avril (les beaux jours ne sont pas loin). Si le gaz avait augmenté au mois de décembre, avec toute la neige qu'on a eu, on aurait payé bonbon... Bon, quelque part, la hausse arrive à "un bon moment". Par contre, beaucoup de clients s'interrogent sur une éventuelle hausse du gaz en bouteille ?

Tchao MEL
Oui mais il ne s'agit pas vraiment d'une vérité de "prix de revient" mais bel et bien du "prix de marché" (aligné sur celui du pétrole) qui n' a rien à voir avec la notion éthique de prix de vente, soit prix de revient + juste bénéfice !!!!!!!! ... et cela, en temps de crise, est réellement dur à accepter !!!!
Ça et la future taxe sur les produits de l'agriculture pour aider les agriculteurs :)
Encore des prix en hausse dans la GD :(
Hors sujet : que pensez-vous de la "réflexion" de Roselyne Bachelot sur la vente de médicaments OTC sur le Web. Il est où le loup?
@Valérie : j'y ai pensé aussi ce matin : interdit de médoc dans les parapharmacie mais autirsés sur le Net, où le contrôle est presqu'impossible ? Logique !
je pense que votre politique de recrutement est un peu minimisé mais le reste tout va très bien;le prix bas , la qualité des produits sont acceptables, le magasin est propre et spacieux
Il et vrai que le prix du gaz est préoccupant pour un futur proche, tout comme le prix des différentes énergies fossiles d'ailleurs (il n'y a qu'à voir le yoyo du prix du barril).

Cependant pour revenir sur la remarque de Gilles concernant le prix des produits agricoles: pourquoi la marge sur les produits frais n'est elle jamais décortiquée (je ne suis pas agriculteur)???

Est ce la peur de dire que la GD et Leclerc y compris se sucre sur notre dos (car en réalité du producteur au consommateur le prix est multiplié par 3)???
Ou est ce la peur de dire que par les prix l GD encourage la mal bouffe en communiquant sur des prix bas et donc vers les MDD aux caractéristiques gustatives et surtout "biologique" généralement peu reluisantes???

N'y a t il pas un réel problème en terme de supply chain et distribiution sur ces produits frais, et justement un levier pour attirer les consommateurs vers vos magasins et en les rééduquant sur les bienfaits des produits frais???

Vous pourriez me dire de quoi je me MEL???

Bonne continuation dans vos dénonciations, mais s'il vous plait nettoyez devant votre porte car les maux de notre société dues à la GD sont nombreux...

Bref, en espérant que ce petit coup de gueule sera au moins lu
Bonjour,

Le prix du gaz est indexé sur le prix du pétrole, ce dernier ayant fortement augmenté, il est normal que le prix du gaz suive cette tendance haussière. Le gouvernement a attendu la fin de l'hiver pour appliquer cette hausse, afin d'éviter un trop fort impact sur le pouvoir d'achat des ménages, ce dont vous devriez vous réjouir.
D'autre part, il semble utile de préciser que les ménages les plus modestes ont droit à un tarif spécial de solidarité, ouvert aux personnes dont les ressources n'excèdent pas 620 € par mois.
Pour les ménages l'effet de cette hausse sera, en moyenne et par an, de 10 € pour la cuisson, 11 € pour l'eau chaude et 70 € pour le chauffage.
Il semble utile de préciser que le gaz avait connu en 2009 une baisse de 11,3 % et qu'à ce jour son prix reste inférieur au pic atteint en 2008.

Pour ce qui concerne l'interprétation, l'entreprise capitaliste étant "condamnée" à la croissance, je comprends tout à fait que cette baisse du pouvoir d'achat puisse vous inquiéter.

Personnellement, je pense que la terre est un espace aux ressources limitées et qu'il faut commencer à envisager l'abandon des modèles de croissance qui prévalent actuellement, la hausse du prix des énergies et des matières premières ne peut que nous inciter à aller dans cette voie.

À bientôt.
"Quand on veut, on peut" votre famille le sait bien. Pourquoi ne pas créer un site qui nous permette de vous acheter médicaments et parapharmacie par internet?
Votre compétence et votre sérieux
+ notre confiance, notre budget réduit
= > projet réalisable et souhaitable !

merci Dany
Salut mel!
A quand une promo sur les dynamos?
Salut François Henri!

Il aurait été possible de baisser le prix de la location du compteur pour alléger les factures...
Pour info Piccard s'est envolé avec un avion 100% électrique cette semaine... ça gaze pour lui!
Il faudra qu'on installe des vélos sous les bureaux des gens qui travaillent sur ordinateur, ainsi la dynamo permettra de compenser l'énergie dépensée.
En plus il y aura besoin de moins de chauffage l'hiver.
Il y a une solution, pas simple, mais solution quand même pour les consommateurs : diminuer leur consommation de 10 %
C'est écologique, économique, politique et citoyen.
Pour ceux qui cuisinent : diminuer le nombre de cuissons, donc faire quelques repas crus. C'est très facile avec certains légumes.
Pour ceux qui chauffent, diminuer de 10% le nombre de radiateurs en marche. Diminuer de 10% le temps de douche !
^_^
De quoi je me M.E.L.

Mon nom est Benoit Molinie mais il vous est inconnu. Néanmoins les Centres LECLERC ont joués un rôle peu commun dans le déroulement de ma vie. Je vis aujourd’hui au États-Unis. Je suis chercheur en génétique avec une spécialité en épigénétique et en nano technologies. Je me doute qu’à la lecture de ces quelques lignes vous vous posez la question de savoir en quoi les Centres LECLERC sont associés à mon métier. Il se trouve qu’en 2003 une position de Doctorat en biologie développementale m’a été offerte dans plusieurs universités anglaises dont celle de Manchester. La nature du programme était excellente mais le coût des études était bien au-delà de mes moyens financiers. Suite au refus du gouvernement de financer mon doctorat je me suis tourné vers des compagnies privées. J’ai, en l’occurrence, contacté le Centre LECLERC de Montargis (Loiret). Ma motivation pour cela venait du fait que j’y ai travaillé un été comme employer saisonnier durant mon adolescence. J’ai donc contacté Mr. et Mme. Lepiètre, propriétaires du Centre LECLERC de Montargis, en leur demandant si, de la même façon qu’ils sponsorisent une équipe sportive, ils accepteraient de sponsoriser mes études de Doctorat (participant de la sorte au développent de la recherche pour la lutte contre le cancer). Très rapidement j’ai reçu du Centre LECLERC de Montargis une réponse m’invitant à présenter mon projet de façon à l’évaluer. Suite à plusieurs échanges, le Centre LECLERC de Montargis a accepté de sponsoriser le coût de mon doctorat sur plusieurs années. Je me souviens avoir été particulièrement touché lors de l’une de nos conversations par les propos de Mr. et Mme. Lepiètre m’expliquant que les Centres LECLERC vivent de la communauté et qu’il est de ce fait normal de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour rendre à la communauté en l’aidant à leur tour. Bien que mon cas n’était pas commun il entrait cependant bien dans le cadre de cette mission d’aider la communauté.
Grâce aux Centres LECLERC, je suis aujourd’hui détenteur d’un Doctorat en biologie développementale et en génétique. Je travaille actuellement sur plusieurs projets de recherche concernant le cancer du sein, le cancer de la prostate ainsi que plusieurs autres maladies orphelines. La raison pour laquelle je présente aujourd’hui mon parcours sur ce blog est la suivante. Au moment de ma vie où j’en ai eu le plus besoin, tout le personnel du Centre LECLERC de Montargis a su prendre un risque et croire en moi. Il est donc temps pour moi de remercier toute la structure des Centres LECLERC pour leur contribution et leur soutien. Sans leur aide précieuse, je ne serais pas en mesure comme je le fais aujourd’hui de me battre aux cotés de beaucoup d’autres chercheurs pour lutter contre ce fléau grandissant qu’est le cancer. Encore mille fois merci!
Bien cordialement,


Benoit Molinié, Ph.D.
benoit.molinie@gmail.com
Plutôt d'accord avec François henry sur l'impossibilité de croitre dans un monde aux ressources limitées...Effectivement le pétrole est a 86$/baril ce jour, si le prix monte c'est que la consommation énergie croit induit par une demande croissante (loi de l'offre et de la demande que Mr Leclerc connais bien)

Pour la distribution des produits pharmacie sur le Web, je penses qu'il faudra tout de même passer les chercher en pharmacie et fournir un certains nombre de renseignements comme le numéro de tel !Si une demande de produit dangereux a haute dose(mais inoffensif a dose posologique, car c'est toujours la dose qui fait le poison) est enregistrée elle sera détecté et le patient passera de toutes façon dans la pharmacie, donc tout le monde ne peut pas le faire... Je ne suis pas pharmacien pour préciser.
Autre choses au sujet de votre comparateur moinscher machin sur le web : j'ai envoyé mon avis qui vous intéresse comme c'est écrit en bas ! Le voici :

Je ne comprends pas que vous ne mettiez pas a disposition de vos clients 2 choses :

1. La totalité de vos produits en consultation directe de vos bases de données produits, même sans images ! Ce serait un vrai plus de pouvoir les consulter, et les fournisseurs pourraient aussi en profiter pour pousser un produit. Ce qui peut en faire vendre plus, et çà c'est mieux pour vous; Votre vocation est de distribuer ! La technique peut aussi améliorer cette distribution. J'en prend pour exemple ces fameuses scannettes !Elles me font gagner un temps fou mais surtout je connais le prix de mon caddie en permanence !

2. Vous relevez tous ce que nous achetons dans des bases de données en liaison avec notre carte du magasin, et ce de façon nationale ! Pourquoi n'est-ce pas possible de voir les derniers achats (même pour un temps limité de 30j par exemple!) et de proposez une analyse de comportements du consommateur a lui même ? Ou est le Pb ?

Bref, ce site n'a pas vraiment d'intérêt en fait ! Tant que vous ne comparerez pas des produits strictement identiques ! Sauf que pour çà il vous faudrait un accès aux systèmes des autres...ou des armées de releveurs. çà doit être pour çà que vous ne faites pas de comparaison directe et que vous ne montez pas de site Réels des magasins en ligne ! Vous ne voulez pas de comparaison réelle avec les autres ! ce que feraient immédiatement les autres avec un VRAI Site internet Leclerc !
Vous voyez que la concurrence n'arrange pas toujours tout le monde...
Salut,

Bon une hausse des prix n'est jamais agréable. Cependant, celle-ci intervient au mois d'avril (les beaux jours ne sont pas loin). Si le gaz avait augmenté au mois de décembre, avec toute la neige qu'on a eu, on aurait payé bonbon... Bon, quelque part, la hausse arrive à "un bon moment". Par contre, beaucoup de clients s'interrogent sur une éventuelle hausse du gaz en bouteille ?

Tchao MEL
Oui mais il ne s'agit pas vraiment d'une vérité de "prix de revient" mais bel et bien du "prix de marché" (aligné sur celui du pétrole) qui n' a rien à voir avec la notion éthique de prix de vente, soit prix de revient + juste bénéfice !!!!!!!! ... et cela, en temps de crise, est réellement dur à accepter !!!!
Ça et la future taxe sur les produits de l'agriculture pour aider les agriculteurs :)
Encore des prix en hausse dans la GD :(
Hors sujet : que pensez-vous de la "réflexion" de Roselyne Bachelot sur la vente de médicaments OTC sur le Web. Il est où le loup?
@Valérie : j'y ai pensé aussi ce matin : interdit de médoc dans les parapharmacie mais autirsés sur le Net, où le contrôle est presqu'impossible ? Logique !
je pense que votre politique de recrutement est un peu minimisé mais le reste tout va très bien;le prix bas , la qualité des produits sont acceptables, le magasin est propre et spacieux
Il et vrai que le prix du gaz est préoccupant pour un futur proche, tout comme le prix des différentes énergies fossiles d'ailleurs (il n'y a qu'à voir le yoyo du prix du barril).

Cependant pour revenir sur la remarque de Gilles concernant le prix des produits agricoles: pourquoi la marge sur les produits frais n'est elle jamais décortiquée (je ne suis pas agriculteur)???

Est ce la peur de dire que la GD et Leclerc y compris se sucre sur notre dos (car en réalité du producteur au consommateur le prix est multiplié par 3)???
Ou est ce la peur de dire que par les prix l GD encourage la mal bouffe en communiquant sur des prix bas et donc vers les MDD aux caractéristiques gustatives et surtout "biologique" généralement peu reluisantes???

N'y a t il pas un réel problème en terme de supply chain et distribiution sur ces produits frais, et justement un levier pour attirer les consommateurs vers vos magasins et en les rééduquant sur les bienfaits des produits frais???

Vous pourriez me dire de quoi je me MEL???

Bonne continuation dans vos dénonciations, mais s'il vous plait nettoyez devant votre porte car les maux de notre société dues à la GD sont nombreux...

Bref, en espérant que ce petit coup de gueule sera au moins lu
Bonjour,

Le prix du gaz est indexé sur le prix du pétrole, ce dernier ayant fortement augmenté, il est normal que le prix du gaz suive cette tendance haussière. Le gouvernement a attendu la fin de l'hiver pour appliquer cette hausse, afin d'éviter un trop fort impact sur le pouvoir d'achat des ménages, ce dont vous devriez vous réjouir.
D'autre part, il semble utile de préciser que les ménages les plus modestes ont droit à un tarif spécial de solidarité, ouvert aux personnes dont les ressources n'excèdent pas 620 € par mois.
Pour les ménages l'effet de cette hausse sera, en moyenne et par an, de 10 € pour la cuisson, 11 € pour l'eau chaude et 70 € pour le chauffage.
Il semble utile de préciser que le gaz avait connu en 2009 une baisse de 11,3 % et qu'à ce jour son prix reste inférieur au pic atteint en 2008.

Pour ce qui concerne l'interprétation, l'entreprise capitaliste étant "condamnée" à la croissance, je comprends tout à fait que cette baisse du pouvoir d'achat puisse vous inquiéter.

Personnellement, je pense que la terre est un espace aux ressources limitées et qu'il faut commencer à envisager l'abandon des modèles de croissance qui prévalent actuellement, la hausse du prix des énergies et des matières premières ne peut que nous inciter à aller dans cette voie.

À bientôt.
"Quand on veut, on peut" votre famille le sait bien. Pourquoi ne pas créer un site qui nous permette de vous acheter médicaments et parapharmacie par internet?
Votre compétence et votre sérieux
+ notre confiance, notre budget réduit
= > projet réalisable et souhaitable !

merci Dany
Salut mel!
A quand une promo sur les dynamos?
Salut François Henri!

Il aurait été possible de baisser le prix de la location du compteur pour alléger les factures...
Pour info Piccard s'est envolé avec un avion 100% électrique cette semaine... ça gaze pour lui!
Il faudra qu'on installe des vélos sous les bureaux des gens qui travaillent sur ordinateur, ainsi la dynamo permettra de compenser l'énergie dépensée.
En plus il y aura besoin de moins de chauffage l'hiver.
Il y a une solution, pas simple, mais solution quand même pour les consommateurs : diminuer leur consommation de 10 %
C'est écologique, économique, politique et citoyen.
Pour ceux qui cuisinent : diminuer le nombre de cuissons, donc faire quelques repas crus. C'est très facile avec certains légumes.
Pour ceux qui chauffent, diminuer de 10% le nombre de radiateurs en marche. Diminuer de 10% le temps de douche !
^_^
De quoi je me M.E.L.

Mon nom est Benoit Molinie mais il vous est inconnu. Néanmoins les Centres LECLERC ont joués un rôle peu commun dans le déroulement de ma vie. Je vis aujourd’hui au États-Unis. Je suis chercheur en génétique avec une spécialité en épigénétique et en nano technologies. Je me doute qu’à la lecture de ces quelques lignes vous vous posez la question de savoir en quoi les Centres LECLERC sont associés à mon métier. Il se trouve qu’en 2003 une position de Doctorat en biologie développementale m’a été offerte dans plusieurs universités anglaises dont celle de Manchester. La nature du programme était excellente mais le coût des études était bien au-delà de mes moyens financiers. Suite au refus du gouvernement de financer mon doctorat je me suis tourné vers des compagnies privées. J’ai, en l’occurrence, contacté le Centre LECLERC de Montargis (Loiret). Ma motivation pour cela venait du fait que j’y ai travaillé un été comme employer saisonnier durant mon adolescence. J’ai donc contacté Mr. et Mme. Lepiètre, propriétaires du Centre LECLERC de Montargis, en leur demandant si, de la même façon qu’ils sponsorisent une équipe sportive, ils accepteraient de sponsoriser mes études de Doctorat (participant de la sorte au développent de la recherche pour la lutte contre le cancer). Très rapidement j’ai reçu du Centre LECLERC de Montargis une réponse m’invitant à présenter mon projet de façon à l’évaluer. Suite à plusieurs échanges, le Centre LECLERC de Montargis a accepté de sponsoriser le coût de mon doctorat sur plusieurs années. Je me souviens avoir été particulièrement touché lors de l’une de nos conversations par les propos de Mr. et Mme. Lepiètre m’expliquant que les Centres LECLERC vivent de la communauté et qu’il est de ce fait normal de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour rendre à la communauté en l’aidant à leur tour. Bien que mon cas n’était pas commun il entrait cependant bien dans le cadre de cette mission d’aider la communauté.
Grâce aux Centres LECLERC, je suis aujourd’hui détenteur d’un Doctorat en biologie développementale et en génétique. Je travaille actuellement sur plusieurs projets de recherche concernant le cancer du sein, le cancer de la prostate ainsi que plusieurs autres maladies orphelines. La raison pour laquelle je présente aujourd’hui mon parcours sur ce blog est la suivante. Au moment de ma vie où j’en ai eu le plus besoin, tout le personnel du Centre LECLERC de Montargis a su prendre un risque et croire en moi. Il est donc temps pour moi de remercier toute la structure des Centres LECLERC pour leur contribution et leur soutien. Sans leur aide précieuse, je ne serais pas en mesure comme je le fais aujourd’hui de me battre aux cotés de beaucoup d’autres chercheurs pour lutter contre ce fléau grandissant qu’est le cancer. Encore mille fois merci!
Bien cordialement,


Benoit Molinié, Ph.D.
benoit.molinie@gmail.com
Plutôt d'accord avec François henry sur l'impossibilité de croitre dans un monde aux ressources limitées...Effectivement le pétrole est a 86$/baril ce jour, si le prix monte c'est que la consommation énergie croit induit par une demande croissante (loi de l'offre et de la demande que Mr Leclerc connais bien)

Pour la distribution des produits pharmacie sur le Web, je penses qu'il faudra tout de même passer les chercher en pharmacie et fournir un certains nombre de renseignements comme le numéro de tel !Si une demande de produit dangereux a haute dose(mais inoffensif a dose posologique, car c'est toujours la dose qui fait le poison) est enregistrée elle sera détecté et le patient passera de toutes façon dans la pharmacie, donc tout le monde ne peut pas le faire... Je ne suis pas pharmacien pour préciser.
Autre choses au sujet de votre comparateur moinscher machin sur le web : j'ai envoyé mon avis qui vous intéresse comme c'est écrit en bas ! Le voici :

Je ne comprends pas que vous ne mettiez pas a disposition de vos clients 2 choses :

1. La totalité de vos produits en consultation directe de vos bases de données produits, même sans images ! Ce serait un vrai plus de pouvoir les consulter, et les fournisseurs pourraient aussi en profiter pour pousser un produit. Ce qui peut en faire vendre plus, et çà c'est mieux pour vous; Votre vocation est de distribuer ! La technique peut aussi améliorer cette distribution. J'en prend pour exemple ces fameuses scannettes !Elles me font gagner un temps fou mais surtout je connais le prix de mon caddie en permanence !

2. Vous relevez tous ce que nous achetons dans des bases de données en liaison avec notre carte du magasin, et ce de façon nationale ! Pourquoi n'est-ce pas possible de voir les derniers achats (même pour un temps limité de 30j par exemple!) et de proposez une analyse de comportements du consommateur a lui même ? Ou est le Pb ?

Bref, ce site n'a pas vraiment d'intérêt en fait ! Tant que vous ne comparerez pas des produits strictement identiques ! Sauf que pour çà il vous faudrait un accès aux systèmes des autres...ou des armées de releveurs. çà doit être pour çà que vous ne faites pas de comparaison directe et que vous ne montez pas de site Réels des magasins en ligne ! Vous ne voulez pas de comparaison réelle avec les autres ! ce que feraient immédiatement les autres avec un VRAI Site internet Leclerc !
Vous voyez que la concurrence n'arrange pas toujours tout le monde...

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.