SOCIÉTÉ Nouvelles Economies

Le blog et les commentaires

Je réponds à lol, Pat, G.Data, Jean-Marie Le Ray (commentaires postés sous ma note « Quartier libre » du 13/01/06). Ils font allusion à une interview dont je n’ai pas eu connaissance, où j’aurais exprimé une certaine déception sur la qualité des échanges sur le blog. Je n’éprouve pas vraiment de déception. Plutôt des interrogations. Il y a un an, j’étais complètement néophyte sur le sujet. Tous les articles que j’ai lus concernant la blogosphère vantaient la qualité des échanges (forme et contenu) entre internautes. Ayant acquis un peu d’expérience, je nuancerais le diagnostic en tenant compte de l’existence de deux catégories d’internautes : a) Il y a d’abord des intervenants intéressés par une note ou un sujet et qui s’investissent, critiquent, polémiquent…mais dans l’idée d’affirmer une opinion, d’étayer leurs arguments ou d’enrichir le débat. b) Il y a aussi toute une population que j’appellerais « les graffiteurs » pour qui cet espace d’échanges n’est qu’un mur, comme un autre, sur lequel il faut taguer. Peu leur importe le contenu. L’important étant de se faire connaître (d’exister) à travers une posture purement interpellative, comme le fait de pouvoir dire : « Je lui en ai mis une, j’ai interpellé Mel, Juppé ou Strauss-Kahn, etc… » ou d’imprimer tout simplement quelques états d’âme (ce qui pour certains est un euphémisme). Jusqu’à un certain point, la co-existence de ces types d’intervenants ne posait pas problème. Mais il arrive un moment où « la mauvaise monnaie chasse la bonne ». Au point, certains jours, d’aboutir à une sorte de bouillie de laquelle il est difficile de trier le bon grain de l’ivraie. Ou même, de rechercher un commentaire particulier. Or, j’écris toutes ces notes d’abord pour moi-même. Et pour des internautes, professionnels, étudiants, journalistes, ou tout simplement consommateurs qui y trouveraient intérêt. Depuis deux mois, ils me disent avoir du mal à frayer leur chemin dans la multiplicité des commentaires, et s’en fatiguent. Pour preuve, une petite moitié d’internautes fidèles à ce blog, préfèrent maintenant m’envoyer leurs commentaires sous forme de mails ou par lettre !!! Voilà qui me laisse perplexe. J’en ai discuté avec d’autres blogueurs, auteurs de BD, journalistes, ou hommes politiques. Ils éprouvent la même difficulté. Au point que, maintenant, ils avouent ne plus répondre systématiquement aux commentaires, ou très peu…ce qui est dommage, vous en conviendrez. D’autres, comme Loïc Le Meur, me disent carrément : « Fais le tri, intéresse-toi prioritairement à ceux qui font l’effort de rechercher le dialogue et d’exprimer les idées qu’ils défendent. C’est d’abord ton blog, ton carnet de notes. Tu n’as aucune obligation de répondre à tout vent. La réponse, c’est « un plus », une marque d’intérêt. Ca se mérite aussi. Tant pis pour ceux qui viennent gâcher cette opportunité… ». Finalement, comme vous avez pu vous en apercevoir, je continue de répondre, à mon rythme (et trouvez donc un chef d’entreprise qui s’y consacre avec autant de persévérance !!!). Je fais aussi un peu de nettoyage en effaçant les éructations gratuites et les invectives et en ne gardant, sous les notes, que les commentaires qui s’y réfèrent (les autres sont reclassés dans « Quartier libre & d’hiver »). J’ai aussi commandé un logiciel anti-spams pour convaincre les cyber-potards américains que nous n’avons pas besoin de leur pharmacopée (un millier de spams depuis le début de l’année). C’est, ragaillardi et avec enthousiasme que je vais donc poursuivre notre relation sur ce blog. Bon courage à tous ceux qui me suivent dans cette aventure.

56 Commentaires

Bonjour,
Votre catégorisation des commentateurs est juste et reflète à mon sens simplement ce qu'il peut se passer dans la vraie vie où il y a toujours des gens qui la ramènent pour la ramener et d'autres qui contribuent à la discussion.
La différence c'est que sur ce média le cercle de discussion est très large et donc les effets sont multipliés et comme dans la vraie vie, une catégorie est plus importante que l'autre.
Toutefois, je tiens à vous féliciter de votre persévérance, j'ai vu de nombreux blogueurs jeter l'éponge face à des masses de commentaires stupides virant parfois à l'insulte.
L'exercice me semble enrichissant tant pour l'auteur que pour le commentateur, c'est une proximité inédite et exceptionnelle, puissions nous en tirer le meilleur grain.
Bonjour grand Patron, de société
anonyme... Cela dépend, pas pour tout,
l'anonymat! Votre famille avant, et
vous après, vous n'avez jamais interpellé
personne pour faire fortune? C'est à
la force du poignet!C'est vrai que vous
faites rire avec l'entrepreneur qui
s'occupe de ses actions, de son petit
blog pour étudiant, et de sa B.D.
(Bande de cons)disait notre ami
Georges Brassens.On ne reviendra jamais
plus ici, mais on voulait rétablir une
autre vérité, c'est que les autres
peuvent bien crever, du moment que le
Monsieur se sent rassuré d'être convenable...
Salut à vous le Grand Patron...
Ce que j'iame chez Guy Maes c'est ses idées de pseudos tous différends ramenant à son site web... disco-style.
J'ai toujours été intrigué par MEL... Un grand patron communiquant, ça change, surtout avec une communication plus sociale que libérale (les actes... j'ai plus de doutes perso), à la différence d'autres en fait (Serge D., marchand de mort et arnaqueur de l'armée, M. Muliez, absent tout simplement de la scène communicante, etc...).
Je suis content de ce blog car personnellement j'y trouve des réflexions intéressantes.
MEL, je détache "vous" de votre escouade d'hyper, surtout depuis que j'ai un peu appris le fonctionnement GALEC/Adhérents. Si seulement les gens ne vous voyaient pas en propriétaires style "Piscou".
Je vous souhaite bonne continuation dans la blogosphère, vous félicite pour l'anti-spam, vous rappelle que tout site web français doit posséder les coordonnées de l'auteur (ce qui n'est pas trop le cas ici même si la société de com. est présente) et vais continuer à vous lire.
Cordialement
Draky, blogueur, futur ex-fonctionnaire bibliothécaire bédéiste.
PS : à quand un développement plus important des centres culturels E-Leclerc, j'ai envie d'une reconversion !
PS2 : promis, j'arrête de vous raconter ma vie.
PS3 : bon Angoulême encore une fois :)
Bonjour,
Je comprends que vous puissiez exprimer des déceptions (que vous colorez pudiquement en interrogations).
Cela dit, je ne puis que vous demander de continuer sur la voie que vous avez choisie.
Ce blog est un espace d'information et de dialogue. Si on met de côté les cochonneries que certains peuvent déposer comme commentaire il reste un dialogue souvent constructif et intéressant.
Alors j'ai envie de vous dire une seule chose : ne vous découragez pas et continuez.
Continuez à publier, mais continuez aussi à faire la ménage, avec discernement : les attaques frontales contre vous sous prétexte que vous seriez un "méchant patron", les élucibrations d'altermondialistes de la pensée qui vous attaquent pour le plaisir de vous attaquer, sans même participer au débat n'ont rien à faire ici, mais ne soyez pas non plus trop complaisant avec vous même. Je vous fais confiance !
Très cordialement.
Tout cela vient egalement du fait que la notoriété construite avec les media classiques se fait dans un seul sens
L'interactivité et la connectivité sur le web permettent de réequilibrer les échanges
Ce qui fait la richesse de la blogosphere ce ne doit pas etre seulement 1 ou 2 blogs de celebrités mais une vraie multitude
a ce sujet je trouve que la pratique des trackbacks/retroliens n'est pas assez rentrée dans les moeurs
J'aimerais savoir si le titre de votre site "de quoi je me M.E.L. " peut vous autoriser à prendre connaissance d'un problème existant dans un hyper de l'enseigne portant votre nom (même si vous prônez leur indépendance) et qui met en péril une entreprise et 4 emplois? CECI EST UN APPEL AU SECOURS!!!
Une demande pour ma part : faire en sorte que ce site s'affiche sur une largeur de 100 % et non plus sur une largeur définis...
Le graphiste qui a fait votre site vas faire la gueule, mais les lecteur vous dirons merci.
C'est comme si vous n'utilisiez dans vos hyper que 50% de la surface de vente au pretexte que tout le monde ne peux pas faire le tour du magasin.
Merci !
Mr MEL il me semble bien que vous voyez un peu le monde à l'envers.
N'oubliez pas surtout pas le premier W des trois hein!
C'est vous qui arrivez sur le net avec une nouvelle technologie mise en place par d'autres. "Le blog" Alors le blog c'est cela aussi, des gens qui racontent n'importe quoi ou ils veulent sans prendre de pincette colportants des conneries sur toute la planete. C'est internet.
Il se peut que cela ne vous convienne pas vraiment.
Le nouveau support a votre mesure n'existe peut-etre pas encore.
Pourtant vu votre "puissance" (car c'est bien de cela qu'il s'agit) vous avez accés à tous les médias? presse edition tv radio...et là vous trouvez que ca tourne pas trop comme vous voulez...ben vous effacez les comms et puis c'est tout ...un blog quoi...
Moi je vois les blogs un peu comme un bistrot. Des tables des gens qui discutent, qui s'interpellent, des qui regardent, d'autres qui écoutent...et les grandes gueules au bar comme dab...C'est la vie.
Certains vous gonflent d'autres vous séduisent, des jours c'est bien , d'autres c'est chiant...
Dans votre univers ou tout n'est que produit, meme les propos doivent etre rentable.
Là vous exprimez juste votre incapacité a tolèrer l'autre dans son inutilité.
Je lis bcp de blogs
J'en ai moi même plusieurs
Je ne laisse pas les comms ouverts ...C'est chez moi je me sers du blog comme ça.
Chacun sa façon, c'est le seul media qui me soit accessible.
Le seul.
Y a pas de mode d'emploi...Et Loîc Lemeur n'est qu'un blogger.
WWW
Hé c'est bloïc qui a raison ! C'est votre blog
et vous y publiez ce que vous voulez, billets et commentaires !
Trop de trolls = modération a priori
Bonjour Monsieur MEL,
Je suis un ancien de la distribution alimentaire "acheteur".
Bien que n'étant pas issu de votre groupe,je lis toujours avec beaucoup d'intérêt vos articles, car vous êtes à mon sens actuellement , un de ceux qui connaît le mieux les problèmes de ce passionnant métier.
Aussi, je me permets de vous encourager à continuer de diffuser vos articles, que je lis tous les jours avec le plus grand plaisir.
Monsieur Leclerc,
Merci beaucoup pour cette réponse (j'attends toujours l'autre...) et bonne continuation. Et comme l'ont souligné d'autres commentateurs, chapeau pour votre persévérance.
Ceci dit, je partage totalement l'avis de "Bloïc" sur la nécessité d'émonder.
Jean-Marie Le Ray
Braves gens bonsoir,
Nous trouvons que la tribune de
Mimi est super...
Les dialogues sont raffinés et
sans parafine, les termes techniques
sont bien alimentés. Aucun ringard
ne parle de grosses légumes et chacun
passe au passe-vite sans rechigner, si il
met un trop gros grain de sel.
Rien à dire, c'est vigilant, mais pas
trop, de temps à autre il y a un navet,
mais c'est pour carotter les ânes.
C'est marrant, distrayant, il faut continuer...
Bonjour Monsieur Leclerc,
Vendredi soir j'ai regardé l'émission de France 3 Pièces à conviction consacrée à la grande distribution.
Mon commentaire: édifiant, l'éthique ne vous étouffe pas, vous et vos congénères, tant à l'égard de vos fournisseurs que de vos clients.
La grande distribution ne sort pas vraiment grandie de ces reportages et franchement je regrette les Euros que chaque année je laisse dans toutes ces enseignes dont la vôtre. Pas trop le choix maintenent n'est-ce pas?
Quand même maintenant je vais faire attention, je vais sourire. C'est vrai quoi je suis filmé (même dans les toilettes il parait)alors autant essayer d'être à mon avantage.
Cordialement
L.Gasnier
tres cher MEL
voila plusieurs mois que je me permets quelques interventions sur cet espace de liberté.
quelquefois bien à propos, quelquefois, je le confesse, avec une certaine idée de vengeance personnelle et déplacée.
pour autant, je suis "accroc" de ce blog.
et mon expérience de 20 ans chez vous me permet un jugement partial, mais éclairant.
alors, s'il vous plait, restez "ouvert", et bonne continuation !
bien amicalement
pierre
Comme le dit WWW un blog, c'est effectivement un café avec sa faune quasi obligée. Bien sûr, le propriétaire du café, c'est vous. Vous pouvez mettre un vigile à l'entrée, mais cela risque de vous faire passer à côté de gens intéressants.
Bravo pour votre décision de continuer même malgré ces inconvénients.
Attention, dans les blogs, pour le moment, il n'y a pas de hiérarchie même si on essaie tous les jours d'en coller une; c'est justement un des avantages de ce moyen de communication; seul le talent assure l'intérêt que porte les autres à ce qui y est écrit, un Le Meur, un Juppé, un Lang, un Schneidermann, un Torpedo, une Agnès (le Monolecte) et quelques centaines d'autres sont au même niveau et l'intérêt de la lecture n'est pas toujours où l'on suppose qu'il est.
Bonne continuation.
:o)
Continue vieux continue vieux continue vieux continue...
La liberté d'expression, c'est sacré.
Et puis "NE PAS SUBIR" c'est vous qui l'avez dit. Merci.
Pas d'états d'âme mais des propositions concrètes qui ne demandent qu'à se concrétiser.
Indispensable le logiciel anti spam parce que le vendeur de médicaments (vrais ou faux d'ailleurs), maintenant qu'on lui a viré Cialis, sature le blog avec un messsage par produit.
Bienheureux ceux dont vous lisez les lettres ou les mails ; Moi je veux bien adopter le moyen de communication que vous voudrez pourvu que vous me répondiez.
Je vous ai écrit, déposé des messages sur ce blog, et même brièvement rencontré mardi dernier au Matin HEC ; si vous souhaitiez ne tenir aucun compte de mes propositions, je suppose que vous me l'auriez dit en face, non ?
Cela dit j'aurais répondu pourquoi et la file se formait pour vous approcher...
Certes je peux encore tenter de planter ma tente à l'accueil de vos bureaux ou me cacher dans une de ces poubelles que vous aidez si gentiment votre papetier libraire à sortir le matin pour en faire irruption - mais ne pourrait-on faire plus simple pour que je sache ce que vous pensez de mes idées et de mes offres de collaboration ?
Allez...un bon mouvement de presque voisin - à bientôt ?
bonne soirée
brigitte
brigitte
Cela se passe ailleurs, voir ce papier de Jean-Pierre Cloutier sur la situation à washington…
http://cyberie.qc.ca/jpc/2006/01/plus-de-commentaires-sur-le-blogue-du.html
Nous n'avons pas eu ce problème sur macdigit car nous demandons aux lecteurs de respecter les règles de notre site… et qu'il est nécessaire de s'enregistrer…
C'est un article un peu dure que je lis ce soir...
J'ai l'impression de me retrouver coupable même si je me sens du bon côté de la barrière...
Je ne suis "qu'un simple" consommateur. Pas chef d'entreprise, pas responsable d'un réseau Leclerc... Juste le lambda... et de surcroit au chômage (malheureusement)...
Je venais sur ce blog car je trouvais top intéressant de pouvoir réagir sur les pensées d'un chef d'entreprise connu et qui n'a pas la grosse tête, ce qui est rare...
Et là j'ai l'impression de presque lire, que si on est pas chef d'entreprise ou cadre on est vu comme des gens qui ne veulent que faire connaitre leur site ou blog en postant ici...
Moi qui venait en toute honnêté car il m'arrive de parler de MEL comme justement quelqu'un qui me... non pas fascine mais m'interpelle par ce qu'il semble avoir d'ouverture, de simplicité et proximité avec les gens et donc me disant ce blog doit du coup être fait pour tout le monde même sans être un cadre ou cadre sup... Et justement poru les gens simples vu que le blog est public et que des cadres de Leclerc pourraient très bien poster qquepart comme les mails sans poster en public alors (en interne donc)...
Je ne dis pas cà que pour moi... mais sans doute pour ce que plusieurs personnes vont ressentir...
Est-on ou pas visé par les propos du dessus.
Le réponse pourrait être 'si vous n'avez rien à vous reprocher aucune raison de vous sentir visé'.
La réplique pourrait être "oui mais celà ne dit pas si on poste et que derrière c'est - pfff ce que ca m'ennuit ce genre de commentaire - car du coup pourquoi continuer à venir ?...
Un oubli...
Mais j'avoue parfois que vos articles sont trop techniques pour moi et là je préfère m'abstenir de répondre car là je comprends alors qu'il faut être du 'milieu' pour comprendre et rebondir...
On a effectivement le sentiment d'un agacement de MEL par rapport à son enthousiasme de créateur durant les premiers mois de vie de ce blog.
C'est dommage.
d'accord avec Athanor ; quand on n'a pas reçu de réponse depuis des lustres, on se sent visé(e) par les commentaires acerbes du 21 janvier.
alors on relit les règles du jeu édictées au départ par MEL, les promesses de répondre quand on est dans le thème et constructif (-ve) et on se dit que ce n'est pas nous qui sommes fautifs...
Si ce blog était un outil de communication interne, ou destiné aux journalistes, l'accès serait limité à ces professionnels, non ?
Donc on n'a rien à se reprocher - la faute sans doute au temps dont dispose MEL et la météo de son humeur...
Je suis entièrement d'accord avec > Pour que le dialogue soit bon il faut éviter la perte de temps avec la lecture de messages sans rapport avec le sujet ou qui n'apportent rien. ( Ces messages sont faits pour nuire. Les personnes qui postent leurs commentaires sans cette arrière pensée ne sont donc pas concernés. )
Pour ma part je ne propose pas de forum sur mon site ni d'intervenir sur mes articles. Je donne cependant la possibilité, aux internautes, d'intervenir sur mon portail en mettant des informations sur les communes, les associations, les spectacles, les restaurants, les hôtels... et cela au niveau de chaque commune de France.
Dans l'intérêt de ceux qui mettent des informations sérieuses et pour donner au maximum un contenu de qualité aux visiteurs de mon portail, j'ai pris quelques précautions.
Pour éviter au maximum que certains mettent n'importent quoi j'ai mis en place un système qui permet, au cas où, l'identification d'un auteur par la justice. De plus j'ai mis en place un contrat. Ceux qui mettent de l'information sur le portail acceptent les clauses de ce contrat. Si l'un d'entre venait à rompre les clauses de ce contrat j'ai les éléments pour le poursuivre. Je peux évidemment effacer le texte qui poserait problème mais j'estime que ceux qui veulent faire perdre du temps aux autres leur portent préjudice. Ils doivent donc payer une réparation pour le préjudice qu'ils causent.
Pour information ce que je propose est à : http://www.orvinfait.fr/association.html
Bonjour, M.E.L.,
ben oui , votre réponse est tombée... mais pas dans le sens souhaitée... je compends parfaitement votre amertume.
Mais ce blog est le seul moyen que nous ayons pour vous interpeller. Il nous permet de "sauter" toutes les barrieres administratives qu'il y a entre vous et nous. Mais si vous avez pris le risque d'ouvrir un blog vous deviez vous en douter qu'il nous servirait AUSSI à cela.
Un blog est un "espace" de dialogue entre vous et vos lecteurs, il faut donc en accepter les règles !
Maintenant je comprends que vous vouliez "ANTI-SPAMER" ceux qui en profitent pour insulter, diffamer, dégrader... et j'en passe, en bref, ceux qui prennent cette tribune pour un défouloir !
Mais, moi !!!!! rien de tout cela !!!
J'ai utilisé ce blog pour une question que je vous ai posé concernant une "pratique" commerciale d'un de vos Centres (Marseille).
Je vous ai simplement demandé si cette pratique était normale C'est tout !
Et sur cela.....pas de réponse...et seule cette réponse aurait interessée toute notre équipe !
M.E.L., comme tout grand dirigeant qui se respecte, vous noyez le poisson !!!
Ben tant pis pour nous.
Sincères salutations de toute l'équipe.
G.Data
Vous appelez ça un "grand" dirigeant "qui se respecte" vous ?
A mon sens (et c'est ce que j'espérais en m'adressant à MEL via ce blog), la grandeur est essentiellement valeur humaine, respect des engagements pris etc. et respect des autres (de soi-même aussi d'accord mais pas que)
l'examen de conscience de ce blog c'est la balance à fléau du marché de landernau il y a 50 ans, ou deux colonne sur excel aujourd'hui : à gauche ce que MEL a promis sur ce blog (les je vous écouterai, je vous répondrai etc.) à droite le réalisé.
aucun facétieux journaliste ne s'y est risqué mais ça viendra peut-être ?
vous comprenez son amertume ? moi je comprends celle de ceux qui on crû en lui.et celle de votre équipe.
effectivement ne répondre que écrivez-moi (puis ce sera : je n'ai jamais reçu votre courrier, vilaine secrétaire !) ou : hé oui, c'était bien moi sur les skis - un peu limité comme "dialogue", non ? et super productif.
bon c'est sûr, c'est SON blog Mais l'invitation à partager un kougnia-man est loin....
à un moment il faut cesser de présenter le blog et l'homme pour ce qu'ils ne sont pas. Mes internautes chéris et l'homme simple qui préfère un bon ciné avec les amis qu'un dîner mondain - même... cinéma justement.
les dîners mondains c'est souvent une obligation inévitable, pouvoir préférer un bon ciné est certainement à ce niveau le luxe suprême.
et retourner la veste de son blog après en avoir fait un moyen promotionnel perso + image leclerc, les silences ou non réponses méprisantes, ni grand, ni respectueux, ni respectable
je voulais juste corriger un commentaire :
Kouign Amann
Spécialité de Douarnenez...
SixK
Blogueurs, blognautes et vous tous qui me faites l'honneur et le plaisir de contribuer à faire vivre ce blog ; lequel sans vos commentaires ne serait qu'un journal interne/intime doublé d'une psychanalyse publique, une source d'info pour collaborateurs zélés et d'admiration pour journalistes lèche-pompes.
J'ai fait un rêve merveilleux (parce que je me suis endormi en pensant à vous??)
Je cessais de jouer les hommes sandwiches pour mon enseigne.
Enfin je cessais de faire semblant pour être vraiment.
Et je sacrifiais un dîner mondain (de plus !) pour répondre à tous ceux aux quels j'avais promis de le faire (voir archives de décembre 05, janvier 06 au minimum)
Puis avec un vrai Kouign Amann roulé sous mes aisselles, je vous régalais non pas du breuvage immonde évoqué mais de bon cidre frais.
vous êtiez contents, satisfaits
et moi heureux et fier de moi...
ZUT!!!!
Je pense que j'aurais mieux fait de mettre mon post au lieu de le mettre avec les BD....trop bête l'Auvergnat! désolé...
Ne surtout pas lâcher ce blog, et à l'appui, je vous cite, ce sont vos voeux :
C’est au bas de l’avenue Foch à Paris. De jour, on passe à côté sans rien voir. La nuit, la stèle érigée à la mémoire du Maréchal de Lattre de Tassigny est éclairée. La devise du héros est inscrite dans la pierre : « Il faut refuser de subir ».
C’est ce que je vous (je nous) souhaite en ce début d’année 2006 : agir, réagir, ne plus subir.
Alors bon, d'accord, mais c'est pareil pour tout le monde chaque jour, soyons lucides : le vulgum pecus n'est pas forcément reconnaissant de ce qu'on peut essayer de lui apporter...
En espérant vous lire aussi régulièrement que ces derniers temps, et en louant l'accès illimité, public et gratuit à une information aussi synthétique ...
La video de l'émission Pièce à conviction est disponible ici:
http://programmes.france3.fr/pieces-a-conviction/17141349-fr.php
Bonjour,
je suis étudiant en master Achat logostique et pour ma part votre blog m'est trés utils pour pouvoir cerner certains sujet d'actualité.
Notamment sur la loi Jacob, en effet ce blog m'a permis d'éclaircir le sujet et de pouvoir exposé avec succés cette loi à ma promotion ce qui m'a valu une note plus qu'honorable!
Je vous remercie donc et vous encourage a poursuivre dans cette voie enrichissante pour tous.
Cordialement
Un futur professionnel de la GD.
Je partage totalement votre point de vue, notamment sur ceux que vous nommez les "graffiteurs". Les blogs sont effet une aubaine pour les amateurs un peu narcissiques de l'autopublication, et à ce titre, les échanges sur les forums sont souvent plus constructifs et plus édifiants. Cependant, n'abandonnez pas le votre, votre démarche fera certainement école... Je suis convaincu que le "blog du président" sera prochainement l'outil de communication corporate N°1 des entreprises. En 200, David Weinberger avait vu juste : "les marchés sont des conversations..."
Bonjour,
Un blog sans UNE seule adresse email où écrire à l'auteur...
Bravo pour l'engagement et bonne année quand - même.
L.
MEL, en matière d'accès à l'information, de mise en forme et de cohérence tu pourrais jeter un oeil sur des technologies comme le wiki qui permettent non seulement d'échanger de l'information sur un mode coopératif mais surtout de la mettre en forme et à disposition pour consultation ultérieure.
Un exemple de ce système sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil
Effectivement sur le web, que ce soit les forums de discussion ou les blogs on rencontre toujours la même difficulté au final à trouver l'information, parce qu'elle glisse au fur et à mesure dans le fil des conversations et des messages. Il est paradoxal que l'outil informatique qui est par définition censé ordonner l'information et la restituer "à la demande" soit aussi mal employé sur la toile.
Il reste à mettre au point des outils d'échange qui permettraient à la fois de faire de l'information, de stocker cette information, d'en discuter et de stocker le meilleur des arguments de ces discussions le tout sous une seule et même interface. Un forum/blog/wiki.
On aurait moins la sensation après ça d'être à chaque fois en train de réinventer la roue ou d'être obligé en permanence de remettre sur les rails des fils de discussion perdus dans les tréfonds des messages accumulés.
Un lien interessant:
http://www.framasoft.net . La section des logiciels wiki est assez complète.
Didier vous devez être très jeune (et naïf, ce qui est charmant) ! MEL il s'en tape de comment mieux faire. L'essentiel c'est de faire la roue et que tout le monde admire...et au lieu de crier "Léon, léon", il crie "je suis sympaetbon, je suis sympaetbon !"
J'ai mis du temps à l'admettre mais la réalité est là.
Et le pire c'est que tout le monde pite à l'hameçon... mais le mec sympa qui fait des affaires ET s'intéresse aussi à comment faire mieux pour le bien commun (quand compatible avec ses affaires, admettons) n'existe pas.
Mammouth écrase les Prix, ça n'a pas marché;
Je me bats pour vous est plus efficace comme claim - mais là est la seule différence de conviction... marketing uniquement
Bblg je ne suis ni jeune ni naif, mais j'aime à croire que le mel en question soit un tout petit peu moins cynique que la moyenne. Si tu connais un poil le monde des grandes sociétés tu verras qu'en la matière il a probablement un peu plus de conscience que ses pairs mais.. oui en effet le coté agitateur d'idée c'etait bon pour le fondateur de la FNAC en son temp, là on y croit plus trop.
Va chercher pourtant dans le cac 40 des patrons qui ouvrent leur blog et se frottent un peu à la réalité, ceux assis dans les fauteuil de cuir qui te coutent ton salaire annuel et prennent l'hélico comme tu prend ta bagnole.
Disons aussi que si ca n'est qu'une opération marketing ca n'est pas mal fait :) et si c'est vraiment le cas alors honte à lui. Je ne pense pas quand même qu'il revendique un quelconque statut de patron-de-gauche-bienveillant-matiné-d-écologie.
Ce qu'il y a de bien justement avec internet c'est qu'on apprend à garder la distance necessaire avec un peu d'expérience. En tout cas ici il y a malgré tout quelques infos interessantes à prendre.
Et puis j'aime simplement l'idée de la proximité avec un acteur majeur de l'économie de notre pays, mais juste l'idée. Quand à être vraiment la réalité ça je n'en sais rien et toi non plus.. :p
bblg,
tu parles comme une amoureuse déçue et rancunière. je partage l'opinion de didierJ et je pense sincèrement que Leclerc est un peu moins cynique que la moyenne des grands patrons français... j'ai assisté à une conférence l'année dernière dans laquelle il parlait de son blog. il semblait être quelqu'un de très simple, anticonformiste, complètement convaincu et sincère. assez atypique pour un grand capitaine de l'économie française... ou alors, c'est le roi des menteurs. mais le cas échéant, pourquoi prendrait-il de tels risques en ouvrant ce blog : en donnant la parole aux clients mécontents, salariés aigris, raleurs en tous genres et autres nymphomanes!!!
Bien vu karine ! je ne suis pas amoureuse mais déçue, ça c'est sûr.
Moi aussi je le pensais comme toi "très simple, anticonformiste, complètement convaincu et sincère. assez atypique pour un grand capitaine de l'économie française... " et c'est pour cela que je me suis adressée à lui, pour cela que je lui ai écrit, pour cela que j'ai voulu mettre mon énergie et mes compétences bénévolement au service de ce que je croyais bêtement être ses convictions en matière de Santé Publique..;
pour cela aussi que j'ai avalé qu'il n'avait pas reçu mon courrier ou qu'il allait me répondre et que nous allions discuter au moins sur ce blog (voir avril ou mai 2005)des programmes à mettre en place.
Puis comme toi je l'ai écouté et admiré en conférence : sourire et humour de rigueur, questions réponses avec son copain bien huilées...
et son personnel ne "voit aucune raison de voter à droite" a déclaré le patron polimentgauchoécolosisimple.
J'ai même été le voir à la fin de la conf. figure toi et il m'a bien identifiée comme une des emmerdeuses de son blog (preuve qu'il est bien débriefé ou qu'il y met le nez). Mais photographe oblige : sourire de mise et galanterie... tu crois qu'il en aurait profité pour me dire EN FACE et sincèrement : arrêtez de m'interpeller sur ce thème (hygiène de vie, prévention par une bonne alimentation) et d'être aussi crédule ; il y a quand même une marge entre ce que je déclare et ce que je vais mettre en place. Certainement pas.
Pour parler vertement, non seulement il manque totalement de sincérité, mais aussi de coui.... .
Karine, Didier, reprenez ses anciens mails et leur suite et vous verrez la réalité !
Entre nous je trouve ce soi-disant blog miraculeusement épargné par les invectives de
"clients mécontents, salariés aigris, raleurs en tous genres et autres nymphomanes (à part moi évidemment)" - quelle chance ou quelle veille attentive ?
mais OK, il y a de l'info, et c'est une très belle opération marketing jusqu'à ce que des journalistes de Libé ou du Canard Enchaîné commence à le décoder.
merci de vos réponses en tous cas et bon week-end
a tous,
voila pres d'une année que j'écume ce blog.
pour des raisons personelles, je crois connaitre assez bien les centres leclerc et leur fonctionnement, et j'ai été enthousiasmé par l'initiative de MEL avec ce dialogue "en direct".
bien sur, et certains en ont été témoins ici, j'ai souvent été déçu, désarçonné, et réagi de façon acide devant un certain décalage entre les mots et les faits, entre les idées défendues et les réponses à des demandes personnelles.
Avec le recul, il ne peut en etre autrement.
Mes demandes personnelles n'avaient aucune place ici, et je me suis trompé d'outil, cherchant à prendre à témoin mes collègues bloggeurs afin d'emporter telle ou telle décision.
Comment gerer un espace de liberté, une fenetre que MEL veut bien nous ouvrir sur son monde, et répondre de façon systematique à toutes les réclamations, suggestions, invectives et autres candidatures...De telles réponses étoufferaient ce blog, et le détruiraient immanquablement.
Alors, conscient que cet effort de MEL pourrait etre remis en question par de tels exces, je me garderais bien de toute polémique ici désormais, et reste pour autant ouvert à toute discussion avec MEL et les autres bloggeurs, afin d'apporter à ces réflexions ma vision du mouvement leclerc lorsque le sujet s'y pretera.
bien amicalement à tous
pierre
il est long à arriver l'antispam
parce que viagra il embouteille sacrément le blog...
quant à MEL il adopte le silence style elle (ils) se lassera avant moi, je nonobste
ni classe ni couillu comme attitude
Il y a quelques jours, j'ai décidé, pour ma petite entreprise, de créer un blog. Après moultes recherches sur le web pour justifier auprès de mon constructeur (je travaille dans la distribution automobile .. pas la grande !!) de la pertinence d'un blog (plutôt qu'un site Internet plus tradionnel, moins "fantaisiste" et donc plus professionnel) j'ai découvert le vôtre. Je débute, vous l'aurez compris. Mais là, chez vous, j'ai trouvé la réponse. Peu importe au fond si vous me répondrez ou non ! Moi, je me serais enrichie d'informations, d'opinions, d'avis, de critiques, de sujets parfois loin de mon quotidien mais aussi de débats souvent réservés aux plus avertis .. je confirme mon choix.. sans regret, mon petit blog forcera forcément à un moment l'intérêt de mes clients, de mes collaborateurs, de mes amis.. ou au pire de ma famille ! Je l'ai appris ici !
@ le pape
jolie votre comparaison avec le « bistrot »
Il reste que les brèves de comptoir ne sont pas toujours drôles ou enrichissantes, qu’elles sont souvent l’énoncé de préjugés, voire d’invectives, et que sans autre fondement que l’agression sans argument elles n’engagent pas le taulier et les consommateurs à entrer dans la conversation.
@ MEL
je comprends que les tageurs vous gonflent mais ne baissez pas le rideau du… « café du commerce », persévérez car nous on n’en retient que le coté « café philo »
merci pour vos info et opinions
@ bblg
Proposer c’est bien mais harceler n’est pas la meilleure façon de convaincre.
Comprenez que tout le monde n’est pas obligé de tourner à votre heure.
Vous me faites penser à ce titre d’un film d’Almodovar « femme au bord de la crise de nerf »
C'est la première fois que je m'adresse à M.E.L., et je ne suis peut-être pas sur la bonne longueur d'ondes pour faire part de ce qui suit, tant pis.
Une chose m'étonne lorsque je vais dans le Centre Leclerc qui m'est habituel, et ce au rayon lingerie : Les tailles de certains articles sympathiques s'arrêtent au 44. Faut-il être faite au moule pour avoir le plaisir de porter de la lingerie fine ? Si oui, ce n'est pas demain que je pourrai me fournir dans les Hyper Marchés LECLERC.
En dehors de ce point, je dois reconnaître que les prix sont en général corrects, mais lorsque j'entends dire que le pouvoir d'achat augmente, je me cramponne pour ne pas tomber à la renverse!!!!
Peut-être M.E.L. pourra-t-il éclairer ma lanterne ? D'avance Merci.
@babylone, courageux défenseur anonyme du pauvre MEL, probable sbire du service de com (babylone = la porte -parole ?- de Dieu ? jôôliiii)
Je comprends parfaitement que tout le monde ne tourne pas à mon heure (heureusement !), simplement j'aurais trouvé courtois et respectueux de la part de MEL de l'écrire lui-même.
- Il a écrit (on le retrouve aisément dans les archives) : "je répondrai avec délais, mais je vous répondrai" (pas à moi, à tous) . Personne ne l'a obligé à écrire cela. Mais quand c'est dit.... quitte à faire une réponse globale sur un thème ce qui se comprendrait aisément)
- je l'ai rencontré récemment (Porte Dauphine, ne pas subir) et lui ai précisé que j'étais la bblg qui le harcelait sur son blog - vous voyez, je ne tourne pas à la même heure que les anonymes comme vous ! Il n'avait qu'à me dire en deux mots de cesser, qu'il se foutait de mes propositions au lieu de faire un beau sourire au photographe en ma compagnie
- j'ai la compétence et la volonté pour participer (bénévolement !) à l'un de ses soi-disant projets-prises de conscience. Quelle autre explication que le fait que de telles déclarations sont vent et effets de manche s'il se garde bien de relever cette proposition ?
Réponse à tous (23-24/01/2006)
Ca y est. J’ai trouvé un joli petit logiciel anti-spams. Il sera opérationnel très prochainement. J’espère que c’en sera fini des pubs pharmaceutiques.
Il y a, dans la déception qui transparaît dans certains commentaires, un aveuglement (je n’ose pas dire qu’il s’agit de mauvaise foi) quant à la disponibilité d’un chef d’entreprise.
J’ai dit et je répète : je ne veux pas être esclave d’un média, quel qu’il soit. Je ne veux pas passer plus d’une demi-heure par jour sur ce blog. Je me fixe des priorités dans ma vie professionnelle et dans ma vie privée. De cette fenêtre ouverte aux internautes, je veux pouvoir être disponible et répondre prioritairement à ceux à qui je puis être utile.
Je ne suis pas une machine à fabriquer des réponses. Et, en tant qu’homme d’action, j’entends d’abord être jugé sur des actes. Dans l’action, il y a des contradictions, des compromis. Je veux justement, ici, pouvoir les expliquer, y compris être soumis à la critique et à l’appréciation d’autrui. Mais évidemment, je ne vais pas me mettre à commenter toute sorte d’élucubrations dont nous gratifient en permanence quelques internautes qui ont fait de ce blog leur terrain de jeu.
Dans le souci de respecter tout le monde, je rappelle donc qu’il existe :
1) Un site internet pour échanger sur les aspects purement commerciaux (http://www.e-leclerc.com)
2) Un service consommateurs pour les demandes d’informations, les réclamations : 0 810 870 870 (N° Azur)
Au niveau de ce blog, je persiste à rappeler que je ne dispose d’aucune équipe relais, si ce n’est une sympathique webmaster qui travaille par ailleurs sur d’autres sites informatiques du groupe. Et je ne suis pas le mieux « outillé » pour donner suite à des demandes concrètes qui concerneraient chaque magasin.
3) J’ai bien compris, bblg, toute votre frustration. Je ne doute pas que vous ayez beaucoup d’idées. Mais comprenez aussi que, dans mon plan d’action, sur les mêmes thèmes, j’ai déjà des équipes de collaborateurs qui s’emploient pour réaliser des projets souvent identiques aux vôtres. Je n’ai aucune volonté d’éviction à votre égard. Mais relisez vos notes. Même si elles expriment des bonnes intentions, elles ne constituent pas des propositions qui soient opposables à mes propres projets. Et si vous en avez un de particulier qui vous tient à cœur, essayez donc de le formaliser de manière concrète pour qu’on puisse en étudier la réalisation.
Enfin, plaise à un certain nombre de détracteurs de continuer à dire que je n’écris pas personnellement ces notes, que je travaille avec une société de publicité, qu’il s’agit d’une stratégie de communication, d’un vernis que je me donnerais… Comprenez au moins que ce serait me donner beaucoup de mal pour assez peu d’impact, par rapport à n’importe quelle autre stratégie média.
Moi, je me propose de continuer ce blog, à mon rythme. Il m’est nécessaire, il me permet de structurer des idées. Tant mieux si des internautes y puisent quelques informations, quelque argument, et tant mieux si, par l’échange de commentaires utiles, nous pouvons nous enrichir. Au moins aurons-nous passé un agréable moment.
Réponse à D.BERNARD (21/01/2006)
Il faudrait que vous m’en disiez plus. Voici mon adresse : ACDLec, 52 rue Camille Desmoulins, 92451 Issy les Moulineaux).
J'y travaillais justement avec un collègue cet après-midi
Alors aucun problème - je vais formaliser.
Puis j'envoie où et à qui ?
Bonne soirée après ce bel effort très attendu
brigitte
Bonsoir à toutes et à tous ! Bonsoir MEL !
J'ai pris quelques instants pour lire les différents commentaires de ce post ...
Aussi, en me regardant le nombril :)), je dirais simplement que, bien que farouche défenseur du secteur industriel (plutôt régional du fait de mes racines et de mes croyances), et donc de facto souvent en opposition ouverte et affichée avec les positions dominantes de la distribution, (et donc souvent en opposition affichée avec les positions (parfois démagogiques) de MEL (loi Dutreil, MDD, ...)), je dois avouer que suis vraiment bluffé par ce blog, par son animateur (MEL) qui bien que parfois orientés, nous met à disposition de vrais sujets de sociétés, et surtout, surtout, permet au quidam lambda de donner son avis ! Alors, c'est vrai, certains abusent du language, sur le fond et sur la forme (Audiard nous rappellerait avec plaisir combien il y a de cons en orbite)! C'est dommage, mais c'est démocratique !
Imaginez un instant : les familles Bourriez, Mulliez, Badin, Defforey, Naouri, Guichard, et les autres patrons de la distribution française, mais aussi les patrons des grands groupes du CPG se mettant à gérer leur blog perso pour nous donner leurs sentiments au jour le jour ... Faut pas rêver (ils s'en fichent et ne se donnent pas le temps) !
Alors, chapeau bas M. Leclerc.
bonjour
je lis au dessus que vous acceptez de recevoir aussi des courriels en dehors de ce blog,
vous est-il possible de me communiquer votre adresse.
cdlt

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.