SOCIÉTÉ Nouvelles Economies

Le blog, vous et moi

Beaucoup de contributions. Beaucoup de questions. Malheureusement, je suis très souvent en déplacement. Je promets de répondre à partir de lundi.

168 Commentaires

Nous sommes lycéens du lycée lebrun de coutances(50),nous préparons un exposé sur votre entreprise.
Nous désirerions connaitre l'organnigramme du personnel des magasins leclerc?
Pourriez vous nous repondre dans les plus brefs délais.
Sincères salutations.
Bonjour,
je souhaite réagir sur l'article de MEL sur 'la création de valeur par destruction de valeur'.
VOus citez les algues de Bretagne et c'est un bon exemple.
Il y a un autre exemple tout aussi bon et sur lequel vous pouvez agir en tant qu'acteur important de la grande distribution.
c'est celui des emballages et sur-emballages.
Nous avons tous en tête des exemples aberrants.
C'est pourquoi je vous propose une proposition, qui, je crois, a été pratiquée en Suisse :
Mettre à disposition du public un conteneur à la sortie du magasin pour jeter tous les emballages inutiles. Les frais de collectes étant pris en charges par vos fournisseurs. Cette 'éco-taxe' pourrait être négociée dans la marge arrière et serait ainsi transparente dans le prix de vente (à aujourd'hui).
C'est un peu le principe de l'arroseur arrosé .
J'envoie ce commentaire ici, car je n'ai pas su comment l'ajouter sur la page 'Nitrates en Bretagne : Nettoyage des algues vertes'.
Merci de prendre du temps à gérer votre site qui est intéressant,
Meilleures salutations,
Bertrand
Bonsoir très cher,
Oui ce blog est absolument génial.
Nous comprenons vos absences. Il faut
bien vivre.
Tchao Mel et Florence et tous les
Anonymes en quête de je ne sais
quoi! Respectueusement vôtre.
Crochepointée.
oui c'est bien quand je constate des difference de prix entre le magasin leclerc et les autre magasins de ma region .
c'est genial le blog pour dialoguer pour demander des explications sur ces ecarts.
alain charpentier de draveil 91210
Bonsoir, je profite de cette tribune pour joindre monsieur E.Leclerc afin qu'il remonte l'information suivante à ses ayant droits. A savoir qu'il existe des gens sans grande raison, qui viennent jeter des prospectus de son enseigne dans ma campagne au lieu de les distribuer comme il se doit dans les boîtes aux lettres (l'image de marque pourrait en souffrir par rapport à la charte environnement qui est prônée). Je souhaite que vos services prennent contact avec moi et via ma boîte mail afin que je puisse préciser le lieu où cela se passe.
Je profite également pour dire qu'il est courageux de votre part, de proposer un blog où les consommateurs que nous sommes peuvent prendre contact avec vous. Maintenant reste à prouver si cela est suivi d'effet.
En tous les bravo!...
cordialement,
Parfait votre blog pour peut être essayer de changer quelques comportements de différents magasins de votre enseigne. Je prends pour exemple mon passage au Leclerc de Coudekerque -branche ce soir. Travaillant à 25 kms de mon domicile et de leclerc, j'ai voulu profiter ce jour de l'offre sur le champagne Castellane. Evidemment plus rien en rayons à 17 h 00, soit 3 jours après le début de la pub. Je m'adresse à un responsable qui m'informe qu'il n'est pas possible de commander, le producteur (castellane) n'appréciant soi-disant pas les avantages cartes portés sur son champagne...etc, il n'en livrera donc plus (Bizarre !!). Je prends quand même quelques autres articles et me voit, là, refuser en caisse, des bons de réduction, car les produits portent un avantage en ticket Leclerc. J'aimerai comprendre pourquoi, à 80 kms de là, lorsque j'ai demandé à ma cousine de bien vouloir voir si son Leclerc avait la marchandise, on lui a gentiment proposer de commander (le champagne) et qu'elle, elle obtient ses réductions lorsqu'elle présente ses bons de réduction, pour infos, la plupart du temps trouvés en magasin (c'est quand même le comble !!).
Votre réponse me permettra peut être de changer le comportement de certain(e)s responsables, qui, de part leur comportement, font fuir votre clientèle. J'avais quand même acquis en 2006, + de 300 e avantages Leclerc sur ma carte de fidélité.
Dans l'attente de votre réponse.
Clientelement@
Salut,
Juste pour dire que l'action menée par UFC-Que choisir en faveur des actions de groupes me paraît une bonne chose. Une trop forte concurrence incite à des débordements toujours préjudiciables aux consommateurs. De nouvelles règlementations s'imposent.
Tchao M.E.L.
UFC QUE CHOISIR, c'est aussi du
cinéma...
Tchao Flo & MEL
Monsieur,
Je suis actuellement en 3éme cycle à l'ESC Reims (Master en Management de la Distribution et des Produits de Grande Consommation), et j'aimerai savoir si vous seriez intéressé pour nous fournir un cours ou une conférence sur "le future de la grande distribution en France et en Europe". Bien entendu, je reste parfaitement conscient que vos obligations professionnelles ne vous laissent pas forcement le temps de donner un cours, mais je ne désespère pas de vous rencontrer un jour et de converser avec vous.
je vous prie d'agréer mes salutations distinguées.
P.S: votre livre "Du bruit dans le Landerneau" était très instructif. J'espère voir un jour la sortie d'un deuxième ouvrage.
Je réagi à un ancien commentaire de MEL sur Les algues vertes qui envahisse le littoral Breton.
L'utislisation de ces algues pour des extractions de produits miraculeux pourquoi pas cependant on ne pourras jamais utiliser toute la production et de toute facon le desequilibre de l'écosystéme restera.
Tant que l'on ne coupe pas le cycle :lisier -riviéres-ocean algues
Or en 1975 au Pays bas on savais déja séche les effluents agricole dont les différents lisiers et les réduire en poudre. Cette technique est celle utilisée pour produire le lait en poudre, les poudres pour ceramiques etc.
Or il existe en région Bretagne des installations de séchage arrétés (contigent de lait) il serait assez facile de les redemarrées pour produire du lisier en poudre qui serait ensuite vendue apres dosage et analyse comme composte(dont notre pays est un gros importateur) certes cela coute mais la gestion de nos dechets de toute facon coutera toujours.
MR EDOUART LECLERC
Vous etes economiste de surcroit diplomé de HEC.
En postulant au sein de votre enseigne à VANNES, je me suis vue notifiée d'un refus cathégorique d'un emploi futur; Ho mm comme caissière! En ce mois d'octobre 2006
Diplomée du CNAM, on ne m'a jamais adressée à REIMS, J'ai tout de façon la mm formation visionnaire du marketing que vous.Economie; mercatique, et autres.
Me grand-mère morbihaise, qui cultivait ses légumes pour sa famille, a été tres horrifiée de constater que votre directeur marketing a utilisé mon procédé de CV enseigné par les ingénieurs du CNAM de NANTES dans votre promotion marketing Fugisu Siemen en date du 14/10/06 en Ouest France.
Ayant eu lecture de la page en caractères et en forme, il existe un plagia instentané du CV............
Avez-vous fait breveté votre CV en INPI à l'occasion de votre demande d'emploi ou de stage en votre époque?
Auriez-vous toléré une chose pareille?
Changeriez-vous de directeur marketing?
Me tenant à votre disposition
Tres cordialement.
ME CHAPEAU valérie
3 place des MOISSONS
56000 VANNES
0297635280
vchapeau@anadoo.fr
souvent en déplacements dites-vous ?????!
peut-être êtes-vous venu dans ma belle région?!!
peut-être êtes-vous en visite à MONTBELIARD ????
....
Salut Moinseur Edouart Leclerc:
Je suis Milie.. une fille de 24 ans.. je suis peruvienne.. et je habite dans mon pays.. je ne viens pas ici a lui parler d'économie.. je viens a lui parler parce que mon coeur me dit de le faire..
Comme vous avez vu je ne parle pas trop bien le francais.. mais je fais des efforces quand même pour m'exprimer..
J'ai fini que mes etudes secondaires.. j'ai suivi des etudes superieurs mais je n'ai jamais fini.. a cause de problems familliers.. mais j'ai travaillée pendant tout ce temps.. enfin la seule chose qui m'importe maintenant est d'être à côté de mon fiancé.. maintenant il est maçon et comme vous pourrez le savoir pour avoir une visa touristique il doit gagner bien..
Je suis tombée sur cette page parce que dans le CV de mon fiancé dit que son premier travail a été dans l'entreprise que vous dirigez dignement..
Je ne viens pas lui supplier un travail pour mon fiancé, mais pour moi.. si vous me faites un contract pour travailler dans son magasin moi je pourrai présenter ces documents à l'ambassade et pouvoir aller à côté de l'amour de ma vie.. je lui supplie qu'il ne prenne pas ceci froidement.. il est possible que vous puissiez aider à que ces deux personnes qui s'aiment puissent ensemble être.. il y a beaucoup de cas comme le mien.. si vous avez du temps vous pourrez jeter un oeil à ce link.. vous pourrez vous rendre compte de ce que je lui parle..
> http://www.routard.com/forum_message/575922/re_ma_copine_est_peruvienne.htm http://miliewisa.canalblog.com/archives/p170-10.html
Mr Leclerc,
Bonjour,
J'ai eu l'honneur de vous rencontrer lors du dernier festival d'Angoulême 2006.
Je vous avais entretenu avec Mr Seligmann Philippe de la création de la BD IAM .La sortie effective de cet album est prévue pour la rentrée 2007.
Nous souhaiterions participer au Forum Leclerc lors de la prochaine Edition 2007, avec la venue de 2 membres du groupe IAM.
En vous remerciant,
Bien à vous,
Hervé
Bonjour Mr Michel Edouard Leclerc,
vous n'ignorez surement pas ce qu'il c'est passé au Leclerc de Montbéliard sous la direction de Mr Bernard Canonne.
Depuis cetet sequestration en juin, j'ai ouvert sur mon blog un billet traitant des faits, et je recois depuis beaucoup de visites d'internautes curieux, d'employés et même d'ex-employés qui viennent apporté des précisions sur la sequestration et sur d'autre agissement de la direction du Leclerc de Montbéliard.
Je vous invite donc à visiter la page de mon blog en question afin d'y lire les commentaires, en esperant que vous n'êtes déjà pas au courant de ces faits.
http://il.y.a.un.blog.dansmagrotte.net/?2006/07/17/45-leclerc-montbeliard-sequestre-80-employes
(il y a une cinquantaine de commentaires)
Merci,
Ay_15
Nous sommes actuellement lycéens en terminale stg ,dans le cadre du cours de management nous souhaiterions une intervention de votre part pour nous présenter l' enseigne leclerc et les particularités du management en grande distribution.
Dans l' attente d' une réponse, nous vous souhaitons une agréable journée.
L classe terminal Stg
bonjour Monsieur
pourquoi ne pas penser à un programme simple qui consisterait à équiper les bars, restaurants, toilettes publiques et privées de distributeurs de lingettes humidifiées et parfumées. Beaucoup de femmes les réclament ou emportent les leurs sur elles au cas où......à penser.....
un nouveau marché car les femmes actuelles aiment rester propres et fraîches!
Bonjour,
Je souhaiterais rebondir sur le débat des marges arrières dans la grande distribution.
Ma société fabrique des produits pour un petit marché dans le domaine des loisirs, qui se retrouvent indirectement (par le biais de grossistes) en vente dans la grande distribution, et notamment dans les magasins E.Leclerc.
Malheureusement, l'écart entre le prix de vente "industriel" et le prix en rayon grimpe d'année en année, atteignant un coefficient 4 à 5, y compris sur les plus gros produits (vendus quelques euros par nous-mêmes, vendus plus de 20 euros en rayon).
Les grossistes se plaignent d'une inflation galopante des marges arrières. Il faut dire qu'ils ont a priori maintenant tous compris que le prix des produits ne vous intéresse que peu, seul le taux de marge arrière importe, et celui-ci grimpe de 5% tous les ans. 2 conséquences à cela : la pression est terrible sur l'industriel afin de tenter de compenser la hausse de marge arrière (et achats en Chine par le grossiste lorsque des solutions ne sont plus possibles), et les clients finaux boudent les produits devenus trop chers (enfin, uniquement dans les hypers, car d'autres enseignes nous achètent des produits identiques ou similaires avec des volumes en augmentation d'année en année. Logique, meme avec un coefficient entre 1,5 et 3,5 suivant les produits, ils sont moins chers que vous...).
Quelle solution à ça ? Proposer mes produits en direct ? Sauf erreur, des produits ne constituant pas un rayon ne vous intéresseront pas, car de toutes façons le rayon est "vendu" (cher) dans son intégralité chaque année au plus offrant. De plus, vous attendez que ce soient les commerciaux du grossiste qui organise l'agencement, l'approvisionnement, l'inventaire, la récupération des invendus... du rayon. Organisation commerciale dont je ne dispose pas. Et surtout une abération économique, des commerciaux itinérants coûtant une fortune par rapport à des employés d'une grande surface.
Et ce petit manège ce répète pour de nombreux autres types de produits, pour en avoir discuté avec d'autres industriels (dans le non-alimentaire, je n'ai pas de relations significatives dans l'alimentaire). Certains jouent le jeu, faute d'avoir le choix, même s'ils pensent tous que c'est au final aux détriments du consommateur final qui supporte des coûts aberrants. Moi-même je devrai sans doute y passer un jour, si mes grossistes me lachent pour tout acheter en Chine, ce qu'ils ne tarderont pas à faire.
Le raisonnement des centrales d'achat est décidément bien étrange. Il est important que chacun gagne de l'argent, y compris le distributeur. Mais le système est suffisamment malsain maintenant pour que cela soit préjudiciable au consommateur final, et donc à l'industriel. Peut-être pas au distributeur, qui aura toujours la possibilité de creuser dans son vivier de produits discounts en Chine ou autre, si un jour l'expérience le tentait.
Chiche. Soyons en concurrence avec la Chine, cela ne me fait pas peur. Je vends des produits assez volumineux et à prix serrés, et je tente souvent de faire la démonstration à mes clients que nous sommes plus que compétitifs en prix net (frais de transport de 25 à 35%, droits de douane, paiement d'avance, frais bancaires, aucune souplesse de livraison, besoin de place de stockage). Le même raisonnement pourrait sans doute être fait par une centrale.
Hélas non, sauf erreur de ma part à corriger au plus vite.
En effet, je souhaiterais volontiers être considéré comme un fournisseur chinois. Autrement dit pas besoin de coûteuses visites d'un commercial (pas de frais de déplacement, pas de commissions,...), tout devrait pouvoir être traité à distance, par email/fax/téléphone, des négociations en prix totalement nets, des volumes importants par containers. Dans ces conditions, je serais certain de me placer sur de nombreux produits (je croise tous les jours des dizaines des produits que je serais capable de fabriquer sans grosse difficulté pour le tiers ou le quart du prix de vente en rayon, à croire qu'un importateur se sucre, à moins que ce ne soient les marges arrières qui ne faussent à nouveau tout).
Toujours hélas, en étant français, je suppose que je ne peux accéder à ces référencements "aisés", avec peu de conditions, des dialogues par emails, peut-être quelques enchères inversées... tout cela parce que je suis français ?
N'hésitez pas à me corriger si je me trompe, de grands marchés s'ouvriraient à moi, et les consommateurs vous en seraient sans doute également éternellement reconnaissants si les taux marges ne sont réellement que de quelques dizaines de pourcents dans la grande distribution (eh oui, les prix chuteraient).
Mes raisonnements sont peut-être un peu simplistes (volontairement), mais au dela du ton (toujours volontairement, ne faites-vous pas pareil parfois) un peu provocateur, je souhaiterais réellement ouvrir un débat sur mes quelques constatations.
Tout d'abord merci de faire ce blog.
Après une première contribution sur les emballages je me permets de vous faire une deuxième proposition :
Prendre en compte le coût environnemental de chaque produit.
Un exemple : les pommes.
j'habite dans une région productrice de pommes (vallée du Grésivaudan en Isère).
On peut les acheter directement chez les producteurs locaux.
A 30 kilomètres de ce lieu, dans les centre commerciaux (dont Leclerc), les pommes viennent souvent d'AMERIQUE DU SUD et sont souvent au même prix que les pommes locales.
Cela appelle une question naïve :
Pourquoi les centre commerciaux ne s'approvionnent ils pas en priorité sur les marchés locaux ?
Il me semble que là aussi on est dans une logique de 'création de valeur par destruction de valeur'.
Destruction de valeurs car le coût environnemental engendré par le transport n'est absolument pas inclus dans le prix de revient de ce fruit. (par coût environnemental, j'entends la pollution dégagée par le transport, les pesticides si ils sont employés, entre autres).
La création de valeur s'appuyant (entre autre) sur les maladies développées par cette pollution (médicaments, appareils, cliniques, recherche, etc...).
La solution peut passer par une taxe 'au kilomètre' qui comme la TVA sociale que vous préconisez permettrait d'inclure les problèmes environnementaux dans le prix de revient des produits.
Bonjour,
Je profite de votre blog pour prendre contact avec vous.
En 1998, j'ai eu l'honneur de vous avoir comme parrain de promotion à l'ISEG de Toulouse. Lors de la remise des diplômes, vous avez souligné que la responsabilité de parrain de promotion était très importante à vos yeux et que vous seriez là pour nous écouter et nous conseiller sur nos projets professionnels le jour J. Huit années ont passé et aujourd'hui je suis porteur d'un projet de création d'entreprise qui, nourrit de mon expérience s'inscrit dans une logique d'optimisation des reliquats professionnels en magasins. Je souhaiterai vous faire part de mon projet et avoir votre point de vue quant à sa pertinence et sa mise en place.
J'espère sincèrement pouvoir m'entretenir prochainement avec vous.
Très cordialement,
Franck
Re à tous (18-19/10/2006)
Désolé. Trop de commentaires qui n’ont aucun objet ou aucun rapport avec le sujet. Par respect pour les internautes qui veulent vraiment contribuer au débat d’idées et pour permettre une lecture aisée de leurs commentaires, je « sucre » (sans jeu de mots) tous les tags polluants publiés sur ce blog, ces derniers jours.
Prendre en compte le coût environnemental de chaque produit.
Un exemple : les pommes.
j'habite dans une région productrice de pommes (vallée du Grésivaudan en Isère).
On peut les acheter directement chez les producteurs locaux.
A 30 kilomètres de ce lieu, dans les centre commerciaux (dont Leclerc), les pommes viennent souvent d'AMERIQUE DU SUD et sont souvent au même prix que les pommes locales.
Cela appelle une question naïve :
Pourquoi les centre commerciaux ne s'approvionnent ils pas en priorité sur les marchés locaux ?
salut chambert,
c'est tres compliqué le marché de la pomme et le petits producteurs ne peuvent etre comparés l'importation ou la production de masse.
Leclcerc ce sont des centrales d'achats qui on le comprend aisement ont des demandes de tonnages de la part de leurs adhérents.Ces demandes sont tres volumineuses et ouvrent ce qu'on appelle une ligne de vente qui doit etre maintenue pendant un certains temps de maniere a ce que le chef de rayon soit approvisionné sans rupture.
Qui peut offrir un ligne continue a une centrale tout en offrant la qualité alimentaire répondant aux cahier des charges du client.
Le principe de precaution a devellopé un ensemble de contraintes que le grand public ignore, je laisserai Mel exposer ou rendre public, si il le souhaite un de ces cahiers des charges.
acheter des pommes chez un producteurs c'est tres bien, mais produire pour une distribution de masse c'est different.
la question se pose differement quelle structure peut aprovisionner une autre structure et a hauteur de quel volume.
et quelle autonomie a donner au chef de rayon
salutations
pardonnez mon interruption sur ce fil et d'avoir repondu en lieu et place de MEL je souhaitais donner un autre angle de vision.
Monsieur Leclerc,
Je ne sais si cet espace est réservé à quelques critiques mais je vais l'utiliser comme tel en espérant que ce message sera lu et qu'il puisse en découler des enseignements constructifs pour votre enseigne ; J'ai essayé de laisser un message au service consommateurs mais sans y parvenir.
Il m'arrive assez souvent de faire mes courses à Montargis avec ma mère et il nous est arrivé une expérience très désagréable en passant aux caisses du magasin. Par deux fois ma mère, qui n'a ni le look ni l'audace d'une voleuse "professionnelle" ou "occasionnelle" s'est faite fouillée son sac dans lequel se trouvaient des pastilles Ricola. La caissière interloquée a voulu lui faire payer pretextant que ma mère n'avait pas gardé son ticket de caisse (sous-entendu, vous avez volé ces pastilles!). Bref la conversation a tourné au vinaigre mais heureusement le bon sens après âpre discussion l'a quand même emporté. Une deuxième fois , lors de notre passage aux caisses ma mère a tenté de passer par les caisses pour aller s'asseoir sur un banc. Là encore,elle a été suspectée de vouloir frauder et a été invitée à passer par l'entrée principale sans ménagement. Ma mère à presque 90 ans, elle est appareillée pour cause de surdité et fatigue assez vite en station debout. Franchement la façon dont à fait preuve la caissière à son égard de ma est proprement revoltante. Nous l'avons vu ma soeur et moi se démener pour appeler la caisse centrale afin de faire fouiller le sac de ma mère, ce qu'elle n'a pas réussi malheureusement pou elle à faire malgré toute son énergie.
Alors monsieur Leclerc,je vous demande que fait la personne censée surveiller les passages à l'entrée du magasin? A quoi sert-elle? Quand je vais chez Carrefour le système de sécurité et beaucoup plus "professionnel" et attentif. Dois-t-on en conclure que chaque client est fortement suspecté d'être un voleur potentiel à partir du moment où il franchit l'entrée du magasin Leclerc? Comment se fait-il que votre enseigne qui se vante d'être à la pointe et au service des consommateurs soit aussi peu performante dans ce domaine. Je me doute que votre service de sécurité en a vu des "vertes" et des pas "mûres" et je me doute qu'on ne peut être efficace à 100% dans la surveillance de sa clientèle, mais une petite touche de psychologie serait néanmoins bienvenue.
Voilà pour mon expérience Leclerc à Montargis en espérant qu'elle puisse vous ouvrir les yeux car pour une plainte rapportée combien oseront faire le démarche que j'ai entreprise auprès de vous.
Je vous souhaite néanmoins une excellente journée.
M.AUGUSTIN Philippe
16 domaine de Montauban
77460 - Souppes s/Loing
moi c'est tout simple j'habite dans les landes le super marcher le plus proche est a 20 hm en 2006 je trouve qu'il y aurait eu la possibilée de mettre une petite surface meme qu'avec des marques repères (comme dans un village qui est Grenade(40))dans tout le canton aucun super marcher? pourquoi .Les jeunes s'en vont les papy qui arrivé a un moment ne peuvent plus conduire et leurs femmes la plus part d'entre elles n'ont pas le permis de conduire comment faire?
Il y a un boucher au village la viande est innabordable une épicerie qui en profite pour fair flamber les prix (et qui parfois au petits papis fait payer la note du presedant car il n'on fait qu'un sous total+ leurs marchandises cela revient cher). moi je suis assez jeune pour m'en rendre compte mais eux avec l'euro... en plus il se disent la vie est hor de prix et que les grandes surface si c'est moins cher c'est que la qualitée est moindre a vous de leur prouver que la vie peut etre moins chère et d'aussi bonne qualité car ils vont quand meme au grandes surfaces mais il faut qu'ils est le courage de demmander a quelqu'un de la famille ou autre pour hacheter des fois des couches pour grandes personne ou est la dignité?On peut viellir sans complexe a notre époche.C'est un appel au secour pour tout un canton du 40 320 moi je suis handicapée du mal a me déplacer et je me suis mise trés vite a leurs places.
Essayez s'il vous plait d'y réfflèchir je sais que cela est par rapport aux habitants du village mais il y a la canton entier et des curiste en saison .
Avec mes remerciements de votre ecoute bien cordialement une bonne cliente.
Je prends cet espace pour un salon de discussion. Si ce n'est pas dans l'étiquette du site, veuillez m'en excuser par avance.
Merci nox pour votre réponse. Une réflexion à propos de votre réponse.
J'ai bien compris qu'il y a un problème de quantité.
Rêvons un peu : on parvient à inclure le coût environnemental dans le prix de vente.
Je lance une hypothèse :
les pommes d'Amérique du Sud seront sans doute beaucoup plus chères que les pommes locales. La centrale d'achat continuera-t-elle à demander 'une ligne de vente qui doit etre maintenue pendant un certains temps de maniere a ce que le chef de rayon soit approvisionné sans rupture' ?
Je sais : mon raisonnement est très fragile. démontrer un raisonnement sur du rêve et une hypothèse, c'est un peu juste !
Il faut au moins 10 employés du Leclerc de Montbéliard pour porter plainte contre la séquestration de juin 2006 ! Osez, n'ayez pas peur!
http://il.y.a.un.blog.dansmagrotte.net/?2006/10/20/75-il-faut-10-employes-pour-porter-plainte-leclerc-montbeliard
Merci,
Ay_15
pourquoi nombre de mes commentaires "sautent" t'ils?
Bonjour Monsieur Leclerc,
Je souhaiterai vous rencontrer, en 10 minutes, je pourrai vous présenter une petite idée qui pourrait beaucoup vous amuser et en parfaite cohérence avec vos idées. Difficile de capter votre intérêt de cette façon, certes, mais je ne peux pas en dire plus, rien n'est encore breveté.
Je tente ma chance mais franchement, je suis sûre que cela vous plairait et vous avez les moyens de développer ce projet, peu coûteux et utile.
J'aurai au moins tenté ma chance !!!!
Bonne journée à vous sinon et bravo pour ce que vous faîtes.
Clarisse DENEFLE.
mail: mcdenefle@wanadoo.fr
Bien le bonjour Monsieur Leclerc
Suite à de longue et vaine recherche je m'adresse à vous afin de m'aider à trouver le doudou girafe jaune et orange marque "mots d'enfants "ref 579/5811 12633 ,ma demande est bien modeste mais s'est en dernier recourt que je me permet de vous déranger ce doudou est pour ma petite Mélodie ."que ferait pas une maman pour ces enfants" Si vous avez la possibilité de me rendre ce service je vous en remerci de tout mon coeur sinon se n'est pas grave et je vous fait par de mes salutations tres respectueuses
Marie-france
rebonjour Monsieur Leclerc
Apres le message ci dessus j'ai beaucoup pensée à votre blog ,votre position et votre impact dans la socité ,à savoir que c'est la premiere fois que je consulte un blog je découvre depuis peu le monde ordi ,je tape d'un doigt en cherchant mes lettres sur le clavier alors merci de ne pas faire attention à mes maladresses.
Ce message pour avoir votre impression sur un sujet qui m'inquiete et si il y a quelque chose à faire ,voir reveiller les consciences
LE RESPECT DES LIMITATIONS DE VITESSES DANS LES VILLAGES RESPECT AU PASSAGE PIETON
je vie dans un petit village traversé par une nationale qui déssere l'Italie des stations de ski ,,,,,, les gens traversent celui ci sans se soucier des enfants des mamans avec leur poussette .......mettant des vies en danger et se mettant en colère lorsque on leur fait remarquer .
Ecrit comme ça sa parait anodin pueril mais je suis sur que des centaines de personnes vivent ce problème au cotidien qui empoisonne la vie les panneaux n'y font rien les controles de la gendarmerie ponctuel non plus alors que faire pour que les gens percutent .Je ne suis pas mauvaise en dessin et peinture et si vous pensez que l'on peu faire quelque chose je me met à votre disposition ou à celle de vos colabrateurs afin d'étudier comment faire passer le méssage merci de votre attention et de m'avoir lu ....Respect
Marie_France
rebonjour Monsieur Leclerc
Apres le message ci dessus j'ai beaucoup pensée à votre blog ,votre position et votre impact dans la socité ,à savoir que c'est la premiere fois que je consulte un blog je découvre depuis peu le monde ordi ,je tape d'un doigt en cherchant mes lettres sur le clavier alors merci de ne pas faire attention à mes maladresses.
Ce message pour avoir votre impression sur un sujet qui m'inquiete et si il y a quelque chose à faire ,voir reveiller les consciences
LE RESPECT DES LIMITATIONS DE VITESSES DANS LES VILLAGES RESPECT AU PASSAGE PIETON
je vie dans un petit village traversé par une nationale qui déssere l'Italie des stations de ski ,,,,,, les gens traversent celui ci sans se soucier des enfants des mamans avec leur poussette .......mettant des vies en danger et se mettant en colère lorsque on leur fait remarquer .
Ecrit comme ça sa parait anodin pueril mais je suis sur que des centaines de personnes vivent ce problème au quotidien qui empoisonne la vie .les panneaux n'y font rien les controles de la gendarmerie ponctuel non plus alors que faire pour que les gens percutent .Je ne suis pas mauvaise en dessin et peinture et si vous pensez que l'on peu faire quelque chose je me met à votre disposition ou à celle de vos colabrateurs afin d'étudier comment faire passer le méssage merci de votre attention et de m'avoir lu ....Respect
Marie_France
J'ai acheté une paire de boucles d'oreilles le 01/10/05 29.90e.
Suite à la perte de l'une d'entre elles, j'ai racheté la même paire le 19/10/06 à 36.00e.
Soit une augmentation de 20% !!!! en 1 an.
Quid du maintien du pouvoir d'achat dans les magasins Leclerc ?
salut chanbert
c'est vachement plus compliqué que cela, deja, les pommes de l'hemisphere sud sont de saison a partir de mars et nous vivons dans la globalisation, donc Leclerc ne fait qu'offrir un produit frais mais de l'hemisphere sud.
dans les deux cas de figures produits frais ou de consomations sur stocks francais, tu auras consomation d'energie
1 pour le stockage + le froid
2 pour le transport + le froid
on tourne en rond d'autant que la taxe tombera également sur l'exploitant français
il ne peut y avoir de loi unilaterale cela s'appelle du protectionnisme
salutations
si je peux vous répondre a nouveau je le ferai avec plaisir
a++
Monsieur,
Cliente de votre magasin et sensible à la politique environnementale de votre enseigne, je vous consulte aujourd’hui, afin de sélectionner votre magasin comme outil d’étude.
En effet actuellement en formation en Master science de l’environnement à l’UFR de Cergy Pontoise mention ecoconception, je me permets de vous contacter car nous effectuons dans le cadre de notre projet professionnel de fin d’étude, une étude sur l’économie d’énergie et l’évaluation des impacts environnementaux de l’utilisation des groupes froids des GMS.
Ainsi, nous avons pensé intéressant de contacter une enseigne qui porte intérêt à l’environnement.
Notre travail consiste à évaluer les conditions d’emploi des groupes de réfrigération en magasin, et d’apporter une expertise sur l’économie d’énergie réalisable sur l’utilisation et la conception des groupes froids et d’évaluer l’impact éventuel de leur utilisation.
Deux interventions rapides sur votre magasin pourraient être programmées pour rassembler les éléments nécessaires à notre étude.
Nous nous engageons dans le cadre de cette étude si cela vous semble nécessaire à:
• une confidentialité totale
• ne pas citer votre enseigne
• vous fournir les résultats de notre étude, ainsi que nos conclusions dés Janvier 2007
Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire, dans le cas d’un accord de votre part, je vous propose une pré-rencontre le jeudi 26 octobre pour nous présenter, préciser clairement l’objectif de cette étude et répondre à l’ensemble de vos questions. Je suis disponible dans les plus brefs délais pour confirmer le rendez-vous
Dans l’attente de notre future rencontre, veuillez croire, Monsieur, en l’expression de mes sentiments les meilleurs.
Aujourd'hui, le travail est taxé d'au moins 55%, alors que la vente d'objets est taxé de 20% (ou 5,5%). Avec une inversion de ses 2 pourcentages nous pourrions augmenter les salaires pour compenser la hausse des prix, faire payé une part plus importante de charges collectives (sécu, chômage, retraite) aux entreprises qui délocalisent, alléger les charges des employeurs. Une exception (TVA toujours à 20%) pourrait être maintenu pour les exportateurs français afin de ne pas les pénaliser. Une telle mesure parait très peu sociale, mais aujourd’hui, les gens veulent du travail plus que du social. Qu’en pensez-vous ?
voici l adresse pour spammer un syndicaliste cgt anti-leclerc; balancer lui des mails pourris!
ulcgt25@yahoo.fr
Bonjour Monsieur Leclerc,je trouve votre blog excellent et je me demande comment vous allez pouvoir répondre à tous les commentaires;je vous souhaite bien du courage;travaillant aussi dans le secteur commerce-services , je sais que les occupations et tâches ne manquent pas : je fais partie de la grande équipe Carrefour
Sincères et respectueuses salutations
Lucile
pourquoi n utilisez vous pas des sacs papier en sortie de caisse il me semble que cela serai beaucuop plus ecologique que des sacs plastique et pas plus couteux prennons exemple sur nos voisins des etats unis ou du canada
Les sacs plastiques réutilisables durent 5 ans, les sac en papier ne servent généralement qu'une fois.
Nox vous écrivez :
'il ne peut y avoir de loi unilaterale cela s'appelle du protectionnisme'.
Le rêve de projet de taxe sur l'énergie n'est pas protectionniste. Elle permettrait d'intégrer le coût des 'dommages co-latéraux' engendrés par une dépense d'énergie non efficace. Elle favoriserait les producteurs les plus près des points de vente (à prix d'achat hors 'taxe sur l'énergie' égal, bien sûr).
Cette taxe est dans le même esprit que la TVA sociale que soutient M. Leclerc et n'est pas protectionniste. Ces taxes donneraient une valeur plus objective à un objet ou à un service.
Une dernière chose : dans mon rêve la taxe s'appliquerait uniquement sur les énergies polluantes.
Un kilo de pommes venant d'amérique du sud sur un voilier, livré ensuite à vélo n'acquitterait quasiment pas de taxe sur l'énergie (à condition que l'huile de chaîne de vélo soit bio-dégradable !).
bonsoir chanbert,
il sera donc encore plus facile de passer par un autre pays UE et de detourner la taxe.
ces accords ne relevent ils pas du GAT ? qu'importe nous sommes la pour discuteur
excuser moi de jouer le provocateur, mais peut on imaginer une marine marchande nucleaire?
j'en conviens celle a est redoutable, mais est il concevable de taxer des echanges internationnaux, sachant pertinement que nous ne sommes plus maitres de la modification de nos taxes, l'exemple des cafetiers et des vaines promesses ne vous suffisent elles pas pour démontrer ce que j'avance ?
Pour ce faire, il faudrait que cette loi soit europeene hors nous sommes 25 a ce jour, alors?
pas si facile.
D'autant que quelle est la consomation energetique d'un supermarché, quel est le cout de gestion des centrales d'achats en terme de transport et d'energie consomée, a taxer l'energie il faut faire attention car est pris qui croyait prendre. Qui gerera cette taxe et a quoi servira t elle.
je suis sceptique dans tout les sens du terme .
Mel nous parle de taxe, ennuyeux, il eut été plus sage de s'interresser a la distribution de l'hydrogene, d'autant que si ces desseins se formalisent, c'est chez lidl que j'irai faire mes courses, taxation oblige j'irai au plus pres, le CA du Leclerc du coin n'est pas mon probleme, mon porte monnaie oui.
a titre d'exemple demandez lui combien de manque a gagner pour la region du Perthus.
ne perdez jamis de vue que les citoyens ont d'abord comme preocupation leur porte monnaie et qu'une taxe de plus qui plus est sur la consomation ne resoudra pas le probleme principal qui est le chomage.
bon c'est un peu baclé mais chui mort de fatigue @@++++ chanbert
Réponse à richard (13/10/06)
Désolé, il n’y a pas d’organigramme constitué du personnel des magasins E. Leclerc. Chaque magasin est indépendant. Si vous souhaitez contacter un dirigeant ou un cadre, en l’occurrence celui de Coutances, il faut prendre contact avec ce magasin.
En revanche, si vous souhaitez plus de documentation sur notre enseigne en général, nous pouvons vous faire parvenir une plaquette. Je vous suggère, à ce moment-là, de prendre contact directement, par e-mail, avec notre documentaliste (anne.dauvilliers@e-leclerc.com).
Réponse à chanbert@free.fr (13/10/06)
Dans certains magasins, nous en avons fait l’expérience. Mais il se trouve qu’en fait, c’est au domicile que les consommateurs défont les emballages. Les containers, à l’extérieur des magasins, sont très peu utilisés.
Réponse à charpentier (13/10/06)
Tous les magasins E. Leclerc étant indépendants et responsables de leur propre gestion, sociale ou financière, ils ont évidemment des prix différents. Mon travail, c’est justement de rechercher la performance en m’appuyant sur celle des meilleurs magasins, en interpellant les adhérents les plus chers en les obligeant à justifier eux-mêmes les écarts les plus flagrants. Il y a une dynamique interne dans le groupe, orchestrée et animée par un groupe de travail qui est complètement dédié à la politique de prix. Chaque semaine, nous éditons un comparatif (mais oui !) de milliers d’articles relevés dans les centres E. Leclerc comparés aux 25 % des meilleurs magasins de chaque enseigne concurrente. Et je peux vous dire que ça stimule fort.
Réponse à hflorin (13/10/06)
Pouvez-vous m’indiquer, par e-mail (sonia.pralon@e-leclerc.com), les coordonnées de l’endroit où se déroulent ces pratiques détestables. J’en informerai le magasin du coin et il se chargera de tancer le prestataire. Merci beaucoup.
Réponse à VERONIQUE (13/10/06)
Dans toute entreprise, il y a des gens sympas et des gens stupides. Manifestement, vous n’êtes pas tombée sur la bonne personne. Reste à savoir si c’est un problème personnel ou si c’est la politique du magasin. Je vais poser le problème au magasin de Coudekerque. Si les faits que vous mentionnez sont confirmés (et je n’ai aucune raison de ne pas croire votre témoignage), cela nécessite que le directeur du magasin réagisse vite.
Réponse à Florence (14/10/06)
D’accord, Florence. Moi aussi, je suis plutôt pour la légalisation des actions de groupe. Mais le sujet est quand même très complexe. Il ne faudrait pas qu’en plus du principe de précaution qui s’impose désormais à tout chef d’entreprise, un risque perçu comme exorbitant parce que non délimité…en vienne à paralyser toute initiative.
Je reviendrai sur ce sujet dans une note.
Et puis, pourquoi avoir réservé le bénéfice des class actions aux seuls consommateurs de produits et de denrées dans la distribution. Pourquoi l’Etat et les administrations s’exonèreraient-ils de leur responsabilité quand il s’agirait par exemple d’indemniser des malades atteints de maladie nosocomiale dans un hôpital ou des travailleurs dont le corps a été durablement pollué par l’amiante d’une université ? La manière dont est monté ce dossier aujourd’hui me paraît très nourrie de préoccupations électorales. Reparlons-en.
se à Alexandre (13/10/06)
J’aime bien venir à l’ESC Reims. C’est une région qui bouge beaucoup sur le plan économique et culturel. Volontiers, je viendrai causer avec vous. Peut-être au printemps ? Mais en ce moment, en tout cas, je n’arrive déjà pas à faire tout ce sur quoi je me suis engagé… Regardez l’impatience des internautes qui confondent un blog et un chat. J’ai déjà du mal à fournir. Bon courage.
Réponse à Merlin (14/10/06)
Pas mal d’agriculteurs n’ont pas aimé mon petit mot sur les lisiers en Bretagne. J’en suis désolé. Je ne jette pas l’opprobre. Mais pourquoi nier les réalités ? Chaque profession peut et doit prendre en considération ses pollutions. Votre idée est peut-être la bonne. Je ne connais pas trop la question sur le plan technique. Mais c’est vrai qu’à tout prendre, autant faire du composte. C’est d’ailleurs dans ce sens que vont les agriculteurs les plus modernes et les plus engagés dans le tournant environnemental de leur profession. De plus, je suis persuadé que sous une forme de produit grand public, cela se vendrait très bien dans les magasins.

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.