Montebourg-Le Pen-Le Maire-Leclerc
SOCIÉTÉ Politique

Montebourg , Le Pen, Le Maire font-ils leurs courses chez Leclerc ?

J'imagine que oui… à l'image de leur électorat.

 

En tous les cas, même s'ils sont discrets, leur subconscient semble parler pour eux, tant notre marque les obsède.

Récemment et le même jour, nous étions dans la bouche de deux candidats à la présidentielle, sur des sujets différents.

Arnaud Montebourg par exemple : « Je ne suis pas un candidat opposant, je suis un candidat proposant. Je ne fais pas de comparateur de prix. On n’est pas chez Edouard Leclerc, là ! »  (cité par Libération du 3 janvier 2017).

Il a tort. Il devrait justement méditer la popularité de notre comparateur de prix plutôt que de le balayer d'un revers de manche. L'adapter à la vie politique française lui permettrait peut-être de mettre en valeur la force de ses propositions, tout en soulignant les faiblesses des programmes de ses compétiteurs. Qui sait ?

Marine Le Pen, aussi : « Il faudra avoir une vraie réflexion sur la grande distribution. La loi LME, la loi qu'on a appelée la loi Leclerc Michel-Edouard, tellement elle était au bénéfice de la grande distribution est une loi qui a permis à la grande distribution de s'installer dans les centres villes, de nos villes moyennes, de nos grandes villes et même de nos villages et qui a fait disparaître le commerce de proximité…» (RMC Info du 3 janvier 2017).

Manifestement, Marine Le Pen ne connaît ni la LME, ni l'évolution du commerce de ces dernières années. Remarquez, cela pourrait la placer en pole-position pour devenir la prochaine Secrétaire d'Etat au commerce !

Pour mémoire, c'est du temps où son père sévissait, qu'a été votée la Loi Royer, théoriquement protectrice du petit commerce… avec le succès qu'on lui connaît.

M'imputer la LME est certes un jeu de mots facile (et archi usé). Cette loi a le mérite d'avoir mis fin aux marges arrière (que la famille Le Pen dénonçait à l'époque), mais j'en revendique d'autant moins la paternité qu'elle est un casse-tête juridique sans nom pour les distributeurs !

Bruno Le Maire, il y a quelques mois avait lui aussi poussé sa chanson. Opposé à la revalorisation des minima sociaux, il avait alors lâché : "Dans tous les rayons Leclerc, à chaque rentrée, la consommation de hi-fi explose parce que l’allocation de rentrée scolaire est arrivée." (L'Obs, 17/09/2016).

Certes, on finit par s'habituer à la critique permanente. Mais bon... Quand il s'agit d'aller dédicacer leurs livres dans nos Espaces culturels, je relève que les hommes politiques ont moins d'appréhensions à l'égard du secteur :-)

Ils devraient écouter plus souvent leur électorat.

Ça tombe bien, il est client chez nous…et parfois même salarié !  

Ils découvriraient alors que la distribution est un observatoire formidable de la société française et de ses mutations.

13 Commentaires

Ne pensez-vous pas que l'entreprise doive se saisir de la politique? Ne pensez-vous pas que nous manquons de Chefs inspirés? Ne pensez-vous pas que les Français ont besoin, plus que d'être entendus sur leurs doléances, être reconnus comme des acteurs majeurs de la transformation de notre société? Et pour cela, ne pensez-vous pas qu'il faille, dans les entreprises, former les Chefs à être de véritables Chefs? C'est-à-dire des Chefs qui ont une certaine hauteur de vue et cherchent à élever leurs collaborateurs?

Si oui, je veux bien un job dans votre enseigne :)
Cette présidentielle sera à tous les coups encore moins passionnante que la précédente. Dur dur de se motiver pour aller voter. En tous les cas, si vous allez jusqu'au bout de ce que vous annoncez dans vos précédents billets (bio, pesticides, etc) alors vous risquez de faire plus à votre place qu'aucun ministre de l'environnement n'aura fait depuis bien longtemps (jamais ?).
Bonjour Mel, je comprends votre réaction et l'émoi mi-rigolard mi-désabusé qu'elle révèle.
C'est certain que vous tout comme nous les salariés-consommateur-citoyen partageons un effroi ébahi devant un personnel politique totalement hors-sol par rapport aux réalités de consommation que vivent les gens de la vraie vie. En même temps pour eux, nous n'avons qu'à "manger de la brioche"... ou des pains au chocolat à 10 ou 15 centimes d'€ comme les paye JF Copé...
Bon courage.
Les politiques sont coincés sur la thématique de pouvoir d'achat, sans avoir de solution, vous devriez leur conseiller un comparateur de prix indépendant pour les aider c'est vrai que pour les aider la prise de conscience de nos politique... il faut qu'ils puissent ffêter cela dignement https://www.mesprovisions.com/produit/14900/mercier-france-champagne-brut-37-5-cl
Bahhh,
D'un côté le populisme réducteur prenant l'électorat - dans un sens ou l'autre du sens des poils - sur un nom connu en France : toujours facile de faire référence à une marque (une entreprise) qui représente des lieux que la plupart fréquente et connait, et qui peut présenter - selon l'angle - tous les affres ou bienfaits de la consommation. Question de Marketing... ici dit politique (Aristote ira cracher sur leurs tombes)
De l'autre ce qui ressemble à un rebrousse-poil de communicant. Le poil à gratter permet parfois aux consciences de s'endormir (Vini, Vidi, Vici... César ira vous couronner de lauriers)

Mais pensez vous que ceux-là (et la plupart des entre soi de cette classe républicaine dont les subsides sont publics) fassent leurs courses ? Ouaippp, ils picorent ici ou là, sans doute hors PGC et amha encore plus loin des supermarchés, hypermarchés et autres lieux de Grande Conso. M'enfin... question de pouvoir d'achat...

Le peuple vote avec ses mains (parfois) mais aussi avec ses pieds (toujours).

En regardant la PDM, la messe est dite, Le reste mel, c'est de la récup
;-))
https://branchesculture.files.wordpress.com/2015/05/pierre-tombal-marc-hardy-rc3a9cup.jpg
Salut Mel!
La question aujourd'hui est de savoir si vous avez les moyens et le droit de racheter un groupe comme Turenne-Lafayette avec la bénédiction de l'état.... Seriez vous intéressé par la reprise de William Saurin?
Mes meilleurs voeux
Salut MEL,
La GD soutient l'activité dans les centres villes et les dynamise. Les grandes enseignes ont le mérite de perdurer dans le temps. Presque finis les magasins fermés à vendre. ...Outre les enseignes de la grande distribution, de grandes enseignes (FNAC, PIMKIE, ORANGE, SFR, MARIONNAUD....) font partie du paysage.. Fini depuis longtemps les magasins sans marque, sans enseigne... car sans une politique commerciale forte et connue, le consommateur n'a pas de repère...
A méditer peut-être.
Tchao MEL
(...) Chez "LECLERC",c'est moins cher sur tout mais c'est surtout moins cher,alors,vive "LECLERC"et meilleurs voeux 2017...!
Ben ... fallait interroger Alain Juppé MEL !!
Lui au moins il fait ses courses chez Auchan :-)

Allez, Bonne Année 2017.
Si ça te dérange tant que cela d'être un salaud, tu peux rentrer dans le droit chemin, le petit michel edouard leclerc ?
Ce n'est pas parce que ton père t'a donné une éducation de dominant que tu dois appliquer docilement.
Etre un honnête homme est permis à tous...
Merci pour votre sympathique message. A mon tour de vous souhaiter une belle et heureuse année. Amour, paix, partage et respect seront, je n'en doute pas, à l'ordre du jour de vos prochains réveils. MEL
Le voyou s'offusque du fait que le bandit trump recoive l'autre bandit arnault.
Il serait invité, vous le n'entendriez pas évidemment.
Leclerc ne sera jamais invité car non présent sur le continent, donc intéressant pour la crapule trump.

Dans ce monde de rapaces où le plus gros écrase le petit, leclerc devient petit !!!!!

Il faudra qu'il s'y fasse lui qui chaque jour en France écrase les petits comme les agriculteurs.

Il a creut à ce captalisme dépravé, il l'a promu.

Désormais, mais trop tard, cet indigent intellectuel prend conscience que dans 2 ou 3 décennies son petit groupe minable va y passer aussi, racheté par un plus gros poisson.

Nous y sommes, le gouvernement des riches pilleurs à ciel ouvert.
Auparavant, ils devaient encore se cacher à davos, au bildelberg pour pourrir la vie des peuples ou derrière les pseudo-conseillers des politiciens.
Désormais, ils occupent les plus hautes fonctions de l'état.
Cela commence avec le taré et raté trump.
A suivre en Europe qui a déjà connu le mafieux berlusconi, en France avec le macron digne larbin des rothschild lesquels financent ses meetings...
Macron qu'évidemment leclerc adore car il est abordable lui contrairement à trump.

Il faut les dégager en votant très à gauche.

Nous sommes à un point de non retour.

Où nous les laissons nous réduire à l'état d'esclave comme il y a 3 siècles, où comme dans certains pays sans état, ou on les étripe à nouveau.

A bon entendeur...
My God-dies..
"Salaup, Bandit, Voyou, Crapule, Rapace, ..., Dépravé, Indigent, Pourrir, Taré, Raté, Mafieux, Larbin, Etriper"...
Les mots sont fleuris (Gros rires)... Point de Non Retour (Freiss) ??? Beeen... "Etre un honnête homme" (Levy) ?? Beennn, allons-y pour un tour. C'est le contrat social pour l'expression. Merci Rousseau ;-) Et Merci Voltaire ;-)
So,
"Je ne suis pas d'accord avec vous mais je me battrais jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire" !!
C'est en revenant ici et en parcourant les dernières... - comment les appeler... ? ? Contributions ??? Vindictes ? Va pour inepties !! - que vient ce mot.
Forum = espace libre d'expression ? L'expression doit-elle passer par l'insulte ??**
"La tolérance ne devrait être qu'un état passager ; elle doit (impérativement) conduire à la reconnaissance. Tolérer, c'est insulter."**
L'anonymat fait parfois (ou selon souvent dans ces espaces dits libres) dériver la tolérance vers la permissivité. La permissivité, c'est l'anarchie.
Arghhh, les bandits de la toile.
Avoir Hugo ou Gide en tête et lire Levy ou Freiss fait partie du "deal" et ainsi, mel, que vs le dites "la distribution est un observatoire formidable de la société française et de ses mutations"... La toile est-elle un autre formidable observatoire ? Pas sûr (et même de moins en moins convaincu... cf : 92% de la pub sur portable est captée par facebook et google)
** Pas de course à faire ici en parcourant vos billets sinon que la question de modération se pose. Plus encore en amont les questions de culture et d'éducation.
** Pas de course à faire ici mais à voir ce genre de "contribution", la question se pose une fois encore de la fréquentation et du zapping (sinon) la fuite de cet espace de la toile.
Désolé, les silences état parfois assourdissants et soumis, aux stupides devraient être distillés qq propositions pour les amener à minima à se muer en bandits ou en crétins ou mieux encore en intelligents (Cipola)
;-)

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.