SOCIÉTÉ Santé

Mobilisés et unis contre le cancer des adolescents

Ce matin, aux côtés de Jacqueline Godet (Présidente de la Ligue contre le cancer) et de David Thibault (adhérent Leclerc à Levallois Perret), je lançais la campagne nationale de collecte au profit de la Ligue contre le cancer.

L’opération se déroulera jusqu’au 16 janvier, dans 416 magasins et 302 drives de l’enseigne E.Leclerc. Il s’agit de récolter des fonds qui financeront le programme « Adolescents et cancer » initié par la Ligue. C’est une initiative qui me tient personnellement à cœur.

817B8320 817B8246
817B8285 817B8188

En France, contrairement à ce qui se pratique en Grand–Bretagne, la prise en charge des patients adolescents n’est pas simple, les ado étant souvent bringuebalés entre la pédiatrie et les services pour adultes.

La particularité du stade de l’adolescence n’était jusqu’alors pas réellement prise en compte par la communauté hospitalière. Les choses évoluent progressivement.

Le docteur Jacqueline Godet rappelait ce matin cette spécificité, sur le plan médical, mais aussi sur le plan psycho-social.

Dans quelle période de la vie se sent-on fort et invincible, si ce n’est à l’adolescence ? On comprend que l’annonce du diagnostic sonne comme un coup de tonnerre dans la vie d’un ado.

L’un des premiers réflexes, c’est le déni. Ici commencent les difficultés, car un malade qui n’accepte pas de reconnaître son état, c’est un patient qui retarde son entrée dans le protocole de soins. Il y a donc un gros boulot à mener dans l’accompagnement des ado qui sont diagnostiqués.

A côté de cela, d’autres enjeux se posent, connexes à la maladie.

On n’y pense pas spontanément, et pourtant c’est un point d’importance : la fertilité. Soigner sans hypothéquer les aspirations, les désirs de la vie future d’adulte. Voilà un sacré défi pour les chercheurs et les médecins. Si cette question est à peu près maîtrisée pour les garçons, elle reste un objet de recherche important pour les jeunes filles. Il faut donc poursuivre les efforts dans ce domaine aussi.

Et puis, il y a la vie à l’hôpital. Le personnel médical a beau être super, l’hôpital reste un lieu dont on souhaite tous être tenus éloignés le plus longtemps possible.

Que ce soit dans la lutte contre la mucoviscidose ou contre le cancer des ado, les associations se mobilisent de plus en plus pour créer des lieux de vie accueillants pour les enfants qui doivent faire des séjours prolongés à l’hôpital.

C’est une part importante de l’investissement financé par le programme cancer des adolescents : participer à la création d’espace de convivialité. Le premier a ouvert au CHU de Strasbourg, le prochain ouvrira au CHU de Nantes au printemps.

Je vous laisse découvrir cette petite vidéo qui explique bien les apports de ces lieux de sociabilité.

Les centres E.Leclerc sont évidemment déjà très sollicités par leur environnement immédiat. Sponsoring de clubs sportifs, mécénat culturel, soutiens à des associations ou à des écoles… ils répondent souvent présents et sont des partenaires qui comptent dans la vie locale.

Leur très forte mobilisation aux côtés de la Ligue contre le cancer pour une opération nationale est d’autant plus à saluer.

817B8266 817B8237
817B8338 817B8274

Cette année, l’objectif est de collecter environ un demi million d’euros. Dans les prochaines semaines, plus de 13.000 bénévoles viendront à votre rencontre dans les magasins, pour vous proposer de faire un don.

C’est Marie-Christine Triquet, adhérente à la Ferté Macé qui a initié le premier partenariat avec la Ligue il y a 13 ans. Elle a progressivement fédéré ses collègues autour du projet. Je veux lui dire aujourd’hui toute ma fierté et mes encouragements.

7 Commentaires

isseLa question, est ce que les fonds vont réellement aux malades et a ceux qui les soignent- Pour avoir beaucoup voyager aux 4 coins de la planète, notamment en Afrique beaucoup d'ONG, et associations utilisent à 90% les fonds pour leur train de vie dispendieux (Hôtels de luxe pour leur déplacement, avions en 1ère classe, 4x4 climatisés, et autres -
Actuellement, beaucoup de celles ci sont dans le collimateur de la Justice, Fondation Raoul Follereau, notamment, ou un reportage récent du 9 décembre 2015, au MALI démontre qu'aucun fond n'à été verser depuis 5 mois a leur antenne en piteux état de Bamako....
Bonjour, merci pour votre message. C'est une question que se posent beaucoup de Français. Après tout, il y a eu des affaires médiatisées par le passé. Mais pour suivre de près le travail de la Ligue et échanger avec les équipes médicales, je crois (je sais) que vous pouvez donner sereinement à cette association !
Bonjour M., c'est très délicat et difficile et se sont peut-être les enfants et les génies de demain qui par votre action(s) seront sauvés.Merci pour eux tous. Bye. Mich.
Super initiative que d'accompagner ce programme. Super idée que de l'écrire car je vais moins souvent dans un Leclerc que sur votre blog. Donc je vais donner, c'est bien à ce propos le plus important!
Bonne journée à vous et je souhaite une collecte performante à ce programme.
Salut Mel!
Il me parait souhaitable d'accorder le package confort plus à toutes ces personnes qui se retrouvent concernées par la maladie qualifiée aujourd'hui de maladie chronique. Le package doit permettre de garder la mobilité des personnes avec l'attribution dès le diagnostique d'une carte de stationnement prioritaire. Voilà un geste simple qui peut éviter des séjours hospitaliers de longues durées car les traitements sont lourds et fatigants multipliant ainsi le risque de chute avec blessures à la tête. J'ai vécu cette situation et je dois dire que recevoir la carte de stationnement prioritaire venant de la préfecture un an trop tard m'a fait bondir! L'administration doit se mettre aussi à la page de la maladie avec des moyens simples à disposition des familles. La maladie coûte cher et le plaisir du malade passe par la nourriture. Bravo de penser que la vie continue pendant le traitement et qu'elle doit rester la plus belle possible.
Oui, c'est un sujet très important. L'ami de mon fils a été emporté a dix ans par cette saloperie et je ne peux pas l'oublier.
[...] Le 11 décembre dernier, je participais aux côtés de Jacqueline Godet, la présidente de l’association, au lancement de la campagne de collecte de dons au profit de la Ligue contre le cancer. J’en faisais état sur ce blog. [...]

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.