Faber Gallois Neoma
SOCIÉTÉ Actus / Débats

Engagement personnel, projet professionnel et utilité sociale au coeur du cycle de conférences NEOMA

Dans le cadre d’un cycle de conférences inédit sur les Humanités, NEOMA Business School accueillait il y a quelques jours Emmanuel Faber, PDG de Danone. L’objectif est de réfléchir avec les étudiants sur l’utilité sociale des entreprises et d’analyser avec des acteurs-clés du monde économique et intellectuel les notions explorées en cours.

Dans un amphithéâtre bondé, Emmanuel Faber a ainsi partagé sa vision sur l’impossible divorce entre l’économie transactionnelle (celle qui aujourd’hui est mesurée par le PIB) et l’économie relationnelle. Je lui ai demandé son avis sur ce paradoxe : lorsqu’un chef d’entreprise achète des machines, on parle d’investissement, alors que lorsque cette même personne embauche un nouveau collaborateur, cela devient une charge. Ciblant l’aberration de certains discours financiers, Emmanuel Faber a alors défendu l’importance de la relation interpersonnelle et la force de l’humain. Une conviction que je partage pleinement et qui exhorte les étudiants à s’interroger eux-mêmes sur leurs futures responsabilités en matière d’utilité sociale des entreprises.

En invitant Louis Gallois ce mercredi à Reims, nous poursuivrons la même quête de sens et échangerons avec les étudiants sur l’engagement personnel dans l’exercice du métier et l’insertion de celui-ci dans un projet plus social plus global. Avec Louis Gallois (HEC, ENA, fonction publique), à travers un parcours très riche (Airbus, SNCF, Aérospatiale, EADS, mais aussi la Fédération des associations d’accueil et de réinsertion sociale), ce questionnement est le projet de toute une vie !

2 Commentaires

Top! Louis Gallois est une des personnalités les plus inspirantes qui soit!
Il est dit qu'il aurait durant toute sa vie pro. y compris au service de grandes entreprises, limité son salaire au traitement qu'il aurait touché au Conseil d'Etat le Corps de l'Etat dont il est issu, et ce, afin de ne jamais se justifier à lui-même sa raison de rester dans l'entreprise en question pour des raisons financières. Une personne très impressionnante.
Vos étudiant ont bien de la chance MEL que vous les confrontiez ainsi aux "Humanités".
Bonjour Michel-Edouard,
Tu as bien raison de proposer cela à tes étudiants.
De toutes les façons, la compétition économique est tellement crue et rude, qu'aborder son implication dans cette bagarre sans avoir d'éléments de sens autre que les aspects matériels la rend très très incertaine sur le long terme.
Je suis curieux de savoir qui va succéder à ces deux "têtes de gondole" de la thématique dans ton cycle à NEOMA?
Bonne journée à toi et tes équipes.
BT

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.