Lutte gaspillage
SOCIÉTÉ Actus / Débats

Lutte contre le gaspillage : un mauvais exemple ne fait pas une politique

 

Dans un échange hier sur Twitter avec le député Mathieu Orphelin, j'ai condamné sans détour la décision du petit magasin de Mimizan qui, lundi, a détruit quelques dizaines de kilos de produits alimentaires en fin de vie.

 

Depuis, j'ai eu le propriétaire du magasin qui reconnaît l'erreur, d'ailleurs incompréhensible au vu de la Charte du Mouvement E.leclerc et même tout simplement des dispositions législatives en vigueur.

Son argument : l'indisponibilité du réseau de ramassage par les associations locales ce lundi. De fait, sur son second magasin, plus grand et situé à l'extérieur de la ville, il ne rencontre pas les mêmes difficultés.

Il est possible qu'il existe ici ou là des défaillances dans le système de collecte. Si certains en ont connaissance, qu'ils nous en informent.

Pour le reste, c'est que du bad buzz. La lutte contre le gaspillage alimentaire est une priorité de l'enseigne E.Leclerc qui est l'un des tout premiers partenaires de la vie associative (Banques alimentaires, Secours populaire, Restau du cœur) et qui donne chaque année l'équivalent de 70 millions de repas.

Une centaine d'adhérents travaillent par ailleurs avec des start up (Comerso, Phénix) pour essayer d'optimiser la gestion de leurs déchets. C'est bien, et mon boulot est d'encourager ces bonnes pratiques.

4 Commentaires

Bel exercice de dialogue positif en quasi-live de Mel et d'un parlementaire. Vu d'ici, et s'il n'y a pas anguille sous roche, ça a l'air sain?!?! J'avoue que l'itw de François Sureau dans Le Monde m'a un peu déstabilisé par rapport à la qualité d'un trop grand nombre d'élus.
Belle preuve de responsabilité impliquée et apaisée.
Bonjour MEL, oui, ce bug est un peu incompréhensible chez vous. Mais bon, c'est triste naturellement, et ça arrive. Vous le prenez sur vous, c'est bien.
Faute avouée... L'essentiel est que ça n'arrive plus ; dans aucun magasin d'aucune enseigne.
Bonne journée à tous
Mr LECLERC si comme vous le dite , le magasin de Mimizan n'est pas représentatif de l'ensemble de votre marque , je reconnais comme le précisait France 2 qu'il n'est pas forcement facile d’accéder à un ramassage quotidien.La majorité de vos magasins détiennent une activité de location de véhicules.Pourquoi LECLERC ne mettrait il pas à disposition de la banque alimentaire un camion frigo avec votre comm perso qui non seulement ramasserait les invendus Leclerc mais en plus ceux des autres marques...Vous seriez précurseur avec un impact particulièrement positif j'imagine .
Dans l'attente de votre retour
Bien cordialement
Et n’oublions pas les centaines de magasins E.Leclerc qui s’engagent avec Zéro-Gâchis ;) Chaque jour, ce sont plusieurs tonnes de produits alimentaires qui sont sauvées et revalorisées grâce à notre partenariat :)

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.