Télétravail débat
ÉCONOMIE Actus / Débats

Où en êtes-vous avec le télétravail ?

Grosse interrogation sur l'impact psychologique du télétravail.

Après le renforcement du dispositif demandé par le gouvernement, évidemment, comme toutes les autres sociétés qui le mettent en pratique, les consignes au siège de E.Leclerc ont évolué.

Ce n'est pas le moindre des paradoxes de l'effet Covid : alors qu'en 2020, les employeurs freinaient des deux pieds sur le télétravail, ils en sont désormais, plus ou moins malgré eux, des promoteurs actifs...

Mais je constate que pour beaucoup de collaborateurs, la persistance de ce temps de travail à domicile commence à peser. Sébastien Chellet, directeur général du groupement, me disait que beaucoup de salariés voulaient revenir.

Et pour vous, dans vos entreprises, ça donne quoi ? Pressés de revenir au bureau ? Ou avez-vous trouvé vos marques entre vie pro / perso ? Je vous lirai avec intérêt...

2 Commentaires

Bonjour MEL
Malheureusement ma societe (une PME) na pas change ses consignes malgre la demande du gouvernement. Au contraire nous sommes tous de retour au bureau. Il y a donc une certaine frustration dans les effectifs car cela donne l impression que controler les employes est plus important que leur sante car toute regle d hygiene aussi bonne qu elle soit ne peut garantir une securite a 100%. Je pense donc que dans notre cas, la DRH devrait permettre aux employes de choisir s ils veulent aller en teletravail comme demande par le gouvernement. Nous avions une bonne regle dans le passe avec un systeme de roulement des effectifs qui est je pense un juste milieu pour limiter les contagions et permettre aux employes de souffler. Bref , malheureusement ma societe n a pas l intention d assouplir ses regles,politique de l autruche peu appreciee des employes, mais comme il n y a pas de controle.....
Bonjour

Le télétravail est une une bonne formule qui s'inscrit dans la modernité lorsqu'elle est utilisée modérément.
En effet, l'évolution des outils informatiques et de a technologie permettent aujourd'hui plus de nomadisme aux collaborateurs.
Ce qui permet plus d'agilité professionnelle et d'adaptation à de nouvelles organisations sociales et familiales.

Cependant, il faut avoir à l'esprit que le télétravail représente un risque social majeur s'il est mal géré ou excessif.
L'individu existe par l'interaction sociale et l'entreprise également.
Le risque d'isolement social est ainsi très important si cette durée de télétravail - d'éloignement physique de l'entreprise - est trop important dans la semaine.
Le vivre ensemble dans l'entreprise ne se réduit pas simplement à faire des réunions ou à partager des documents.
C'est aussi et d'abord le contact humain. Les rencontres à la machine à café, les échanges, les projets, les motivations partagées.
Apprendre de l'autre pour progresser - Transmettre et recevoir.
L'entreprise c'est de l'humain qui se rassemble et qui converge dans une même direction pour atteindre un objectif.
Et l'humain ce n'est pas une machine.

Enfin, il est bon de préciser que pour être efficace le télétravail doit être productif.
Il est toujours surprenant que constater à quel point il est parfois plus difficile de joindre des interlocuteurs en télétravail que lorsqu'ils sont en entreprise.
Ce constat est assez répandu.
Mail, sms, téléphone...
Parfois plusieurs jours avant d'avoir un simple retour - des fois plus pour une prise de décision.
Etrange en 2021 avec tous les outils technologiques dont nous disposons.

En conclusion, le télétravail est utile aux organisations et aux individus mature.
Il doit être limité en nombre de jours pour être efficace.

Dans une époque ou l'individualisme est galopant, tâchons de rassembler et de rapprocher les individus au coeur de projets d'entreprise partagés.

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.