Mes univers | De quoi je me MEL

Biographie

MEL
Le 25 mai 1952, Michel-Edouard Leclerc naît à Landerneau (Finistère); très attaché à sa Bretagne natale, il y fait de fréquents séjours, avouant lui-même qu’il « utilise tous les prétextes professionnels pour y retourner ». Il effectue sa scolarité au Petit Séminaire de Viry Chatillon (Essonne) qu’il intègre en 1963. Il y apprend « la nécessité de l’engagement social »; chez lui, dit-il « la volonté d’apprendre était motivée par la volonté d’agir ». Passionné par les métiers du journalisme et de l’enseignement, il entreprend des études de sciences politiques et de philosophie à la Sorbonne. Il se rend aux conférences de Michel Serres sur la philosophie des sciences, rédige des articles pour...

Mes convictions

a comme...

Actionnariat Populaire

Mes Convictions Body

Vieille idée des Gaullistes de gauche, dans les années 60/70 : Capitant, Vallon, promoteurs du » pan » capitalisme, le capitalisme pour tous.

Voir +

Mon métier

Mes univers

La Distribution en France

La valeur ajoutée de la distribution est essentielle dans une économie moderne pour les producteurs agricoles et industriels, pour les salariés et pour les consommateurs. C’est grâce à la distribution de masse que l’industrie a réalisé des gains de productivité décisifs sur les grandes séries et que de larges débouchés s’offrent au monde agricole.
Mes univers

Vision de l'entreprise

J’ai toujours préféré être qualifié d’entrepreneur plutôt que de « patron ». Et surtout, j’ai toujours eu en horreur le qualificatif de « gestionnaire » qui pour moi représente le degré zéro de l’esprit d’entreprise : zéro risque, zéro innovation, zéro management. Dans mon quotidien, je m’attache à appliquer quelques recettes simples mais qui ont fait leurs preuves après 20 ans à la tête des Centres E.Leclerc
Mes univers

Relations producteurs/distributeurs

Dans les années 60 à 80, l’objectif des leaders syndicaux était la modernisation de l’agriculture avec un discours moderniste, organisationnel et porteur des valeurs de solidarité avec un modèle : celui de l’entrepreneur agricole.

Mes passions

La BD et les livres
Mes univers

La BD et les Livres

Derrière les piles d’albums et les planches à dessin, il y a des hommes et des femmes de talent. J’ai la chance, par mon métier, de les rencontrer souvent : lors d’une dédicace, chez eux dans leur atelier.
La Bretagne
Mes univers

La Bretagne

Leclerc n’est pas un nom breton. Mon grand-père paternel était francomtois, descendant d’une lignée d’artisans, imprimeurs ou orfèvres. En épousant ma grand-mère, une Kerouanton (voilà un nom de pure souche !), ce militaire, agrégé de lettres et passionné d’histoire, est venu fonder une famille sur le bord de l’Elorn, dans le Finistère.
La Musique et le Cinéma
Mes univers

La Musique et le Cinéma

Michel-Edouard Leclerc, vous avez soutenu, pendant longtemps, l’action de Yehudi Menuhin pour promouvoir les « jeunes talents » à travers sa fondation. Vous avez, récemment, aidé la deuxième édition du festival « Printemps Musical à Paris ».
Le Sport
Mes univers

Le Sport

En bon breton, depuis ma tendre enfance, j’adore la mer et la voile. Je ne rechigne pas à naviguer sur les eaux chaudes, Méditerranée ou Caraïbes. Mais j’aime surtout que ça bouge : Ouest Irlande, jusqu’aux îles d’Aran et le Connemara, la Cornouaille anglaise, l’île de Wight et ses Needles, et bien sûr la côte bretonne.

Mes engagements

Mes univers

Faciliter l’accès à la culture

Ma volonté a toujours été de favoriser l’accès à la culture. Je milite pour une politique très extensive de la distribution des biens culturels. Contrairement à l’achat alimentaire qui est impulsé par la demande, la vente des biens culturels procède de l’économie de l’offre. Qui achètera le dernier livre de Jérôme Garcin ou d’Enki Bilal si personne ne sait que ces livres sont publiés ?
Mes univers

Préserver la sécurité et la qualité

La démarche de traçabilité des produits dans laquelle s’engagent les industriels me semble indispensable mais insuffisante. Je prône : - une remise en cause de certains objectifs économiques : une réécriture du cahier des charges des entreprises, en matière d’environnement et de qualité de vie, - l’intérêt de la critique actuelle du productivisme, malgré ses excès.

Ma biblio