Réchauffement climatique déforestation
ÉCONOMIE Développement durable

Les arbres au secours du réchauffement climatique !

Plus que jamais il faut replanter la forêt, lutter contre leur exploitation anarchique, et lutter contre la déforestation.

C’est une nécessité écologique, pour piéger le carbone, pour protéger les espèces menacées... Et tout simplement pour assurer la qualité de notre santé.

C’est l’objectif d’un plan ambitieux dans lequel s’est engagée notre enseigne et dont je vous ferai suivre les réalisations. Preuves à l’appui ! Un plan qui s’inscrit dans la durée : commercialisation de jouets ou d’ameublement en bois certifiés FSC, audit de toutes les provenances et bonnes pratiques forestières ; un plan qui ne se contente pas de boycotter (car il y a toujours des incidences sociales), mais de faire changer les cultures (ne dégainez pas tout de suite, je confirme, il y a du boulot, mais nos collaborateurs sont très motivés !)...

Et au-delà de l’indispensable défense de l’environnement, j’invite aussi à s'intéresser aux "écosystèmes arboricoles". Pour leur beauté, leur poésie, leur complexité et leur richesse...

Les arbres sont-ils dotés d’intelligence ? Ont-ils une âme ? Une vie sociale ? Je me méfie de tout ce fatras idéologique qui attribue aux arbres des comportements humains. Que de bêtises on peut lire... 🙀 On a l’impression que certains urbains redécouvrent les manuels de sciences naturelles ! 😄 Mais les arbres font partie de la chaine du vivant, et leur croissance rappelle les imbrications, les dépendances entre un milieu et les espèces qui y vivent, et surtout ce nécessaire équilibre qu’il ne faudrait jamais rompre : un modèle pour nous !

Je recommande ce numéro de fin d’année de Courrier International, "Ce que les arbres ont à nous dire" : passionnant, vraiment top ! 👌

5 Commentaires

Les arbres c'est la vie!
Dommage que ce numéro de Courrier soit sur papier... ;-) mais c'est pour la bonne cause! Alors on pardonne...
Bonjour MEL, joyeux noël à vous, et plus généralement bonnes fêtes de fin d'année.
Une bonne idée de votre part de signaler le journal et de soulever la problématique.
OK avec votre point de vue mais surtout heureux de voir que les acteurs économiques majeurs sont mobilisés concrètement.
Bonne journée à vous.
Vive la nature.
Bonjour MEL,
S'il n'y a pas de végétaux alors il n'y a pas d'animaux. Fort de ce principe le lien doit exister entre le végétal et l'animal. Si on prend en considération que ce qui fait l'être humain est une association de bactéries construite depuis des millions d'années alors on peut admettre que la vie associative végétale existe surtout s'il existe des mâle et des femelles pour produire des fruits. C'est le cas par exemple du kiwi. Si l'arbre nous guéri c'est peut être parce qu'il a été confronté au même problème. En fait nous ne pouvons nous éloigner des végétaux et les maladies connues en ville nous le prouvent chaque jours. Il faut rêver d'un nouvel équilibre entre chimie et biologie pour le construire. L'un ne va pas sans l'autre.
Bonjour effectivement les arbres sont essentiels pour l ecosysteme je voudrais ajouter que je ne comprends pas pourquoi les toits plats des grandes surfaces et autres ne sont pas exploites soit pour y mettre arbustes et autres ou pour l exploiter en tant que centrale solaire cela ferait une valeur ajoutee pour ses surfaces pour l instant inexploitees

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.