NEOMA Business School Michel-Edouard Leclerc
SOCIÉTÉ Bloc-notes

NEOMA Business School : m’investir pour valoriser une des meilleures écoles françaises

Je suis heureux et honoré de cette nouvelle responsabilité qui est une réelle motivation pour moi.

Depuis 20 ans, les Ecoles de Reims et de Rouen ont formé de nombreux fondateurs de start-ups, managers de l’industrie, des services et de la distribution, contribuant à faire de ce secteur une grande vitrine de l'économie française. 

NEOMA Business School, avec ses trois campus (Rouen, Reims et Paris) a su prendre appui sur la vitalité économique de son territoire pour partir à la conquête de l'international. 

L'éclectisme des formations et l'ouverture sur un monde qui bouge sont des incontournables pour former les leaders et les entrepreneurs de demain. Je sais pouvoir compter sur une équipe d'enseignants-chercheurs et de dirigeants ambitieux, au service d'une formation de haut niveau pour les étudiants motivés. Yves Bénard a fait un travail remarquable et je compte poursuivre avec la même détermination, pour faire de NEOMA Business School une école de commerce et de management qui compte encore davantage, en France comme à l’international 

3 Commentaires

Alors, ça n'était donc pas une rumeur infondée! L'habitué que je suis de votre blog avait bien remarqué votre accompagnement auprès de cette école, en sus de la chaire E.Leclerc - ESCP Europe. Mais je ne croyais pas à cet engagement accru même lorsque LSA l'a annoncé hier!!!
Félicitations pour ce nouvel engagement qui ne pas pas manquer sans doute de recentrer les écoles de commerce...sur le commerce!
Félicitations tout d'abord cher Mel. Une corde de plus à votre arc qui ne surprend guère lorsque l'on suit à votre actualité et vos engagements. Juste un mot pour dire la chance que les étudiants ont de bénéficier ainsi d'une personnalité aussi éclectique, attachante, forte et visible pour accompagner leur développement et celui de l'école.
Ayant ma fille faisant un programme Franco-Chinois a Neoma Reims, je suis heureux d’apprendre que vous y prenez des responsabilités. Cela l’animera peut-être à faire un stage dans la grande distribution qui normalement n’est pas la priorité des jeunes.

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.