landerneauBD
CULTURE Prix Landerneau

L'Odeur des garçons affamés, Prix Landerneau BD 2016

Mardi soir, nous étions très nombreux au Carmen, pour dire qu'on avait vraiment beaucoup aimé "L'Odeur des garçons affamés" paru le 30 mars 2016 chez Casterman, signé Frederik Peeters et Loo Hui Phang.

 

Le jury des libraires des Espaces culturels, présidé par ZEP, est très heureux de leur attribuer ce 4e Prix Landerneau BD.

 

Avec 215 Espaces culturels (bientôt 216 avec La Réunion que j'inaugurerai la semaine prochaine), le réseau Leclerc est le deuxième libraire de France, et même le premier sur la bande dessinée.

 

C'est donc un prix important pour nous, et aussi pour les auteurs.

ZEP : un bien aimé président

Avec le papa de Titeuf, nous avions cette année encore un président talentueux et super fédérateur. Depuis quelques années, ZEP élargit sa palette et s'adresse de plus en plus à un public adulte (lire Esmera, son ouvrage érotique dessiné par Vince).  

Depuis 2014, il anime le blog "what a wonderful world !" hébergé sur le site du Monde et sur lequel il publie régulièrement des petites histoires que lui inspire l'actualité de notre monde perturbé.

J'aime bien ZEP que je connais depuis 15 ans. Il est calme, pondéré, généreux. La publication dans Le Monde, d'une page contant la mort de son héros, un Titeuf réfugié, n'était pas seulement un geste artistique. C'était l'affirmation d'un engagement. Un Suisse engagé, quoi !

Le lauréat : une histoire surprenante dans un Far West familier

BD Texas, 1872. Oscar Forrest, photographe, répertorie les paysages de l’Ouest pour le compte du géologue Stingley. Entre Oscar et Milton, jeune garçon à tout faire du groupe, s’installe une relation ambiguë. Aux portes d’une région hostile, dernier bastion de résistance des redoutables Comanches, les limites entre civilisation et sauvagerie s’estompent. Un western intense et brûlant où la Nature révèle les secrets les plus troubles.

"L’Odeur des garçons affamés" a également été publié dans une édition collector limitée à 2 200 exemplaires.

Notre bien aimé Président Zep résume parfaitement les qualités de l'ouvrage primé :

"L'Odeur des garçons affamés" est un western envoûtant, fantastique et humain. Un trio de personnages mystérieux, fuyant leurs passés respectifs dans ce nouveau monde magnifiquement dessiné par Frederik Peeters. La couverture nous ferait croire à un épisode de Blueberry, mais on est ailleurs. Un scénario très original qui nous porte jusqu'à la fin du récit. La belle surprise de cette année !

C'est vraiment un bel ouvrage, très graphique, au point qu'un certain nombre de planches se dispensent du moindre dialogue ou commentaire. Le dessin suffit à nous transporter et à nous faire avancer dans l'histoire.

Portraits d'auteurs

Je ne connaissais pas Loo Hui Phang. Je suivais depuis longtemps le travail de Frederik Peeters. Je suis content qu'ils soient récompensés car ce sont vraiment deux belles personnes.

Loo Hui Phang partage son temps entre le scénario de bande dessinée (Panorama avec Cédric Manche, Prestige de l’uniforme avec Hugues Micol, Les Enfants pâles avec Philippe Dupuy, etc.), le théâtre, la littérature, le cinéma, les performances et la conception d’installations immersives pour lesquelles elle collabore avec de grands illustrateurs (Blexbolex, Ludovic Debeurme).

Frederik Peeters est célébré par la critique dès 2001 avec Les Pilules bleues. Ses dessins sont aussi à l’honneur dans la presse, notamment dans Libération, La Tribune de Genève, Le Temps... Le quatrième tome de sa série Lupus a été élu parmi les « essentiels d’Angoulême » en 2007. Il reçoit la même distinction l’année suivante, pour RG 1, Riyad-sur-Seine paru chez Gallimard, co-scénarisé avec Pierre Dragon.

Les nominés

- La compétition était vraiment de bon niveau, avec 10 albums sélectionnés :

- L’Adoption – Bamboo – Grand Angle,  Scénariste : Zidrou et dessinateur : Arno Monin

- L’Anniversaire de Kim Jong-Il – Delcourt, Scénariste : Aurélien Ducoudray et dessinateur : Mélanie Allag

- Ce qu’il faut de terre à l’homme – Dargaud, Scénariste et dessinateur : Martin Veyron

- La Déconfiture – Futuropolis, Scénariste et dessinateur : Pascal Rabaté

- L’Été Diabolik – Dargaud, Scénariste : Thierry Smolderen et dessinateur : Alexandre Clérisse

- L’Homme qui tua Lucky Luke – Lucky Comics, Scénariste et dessinateur : Matthieu Bonhomme

- Joséphine Baker – Casterman, Scénariste : José-Louis Bocquet et dessinateur : Catel

- Les Ogres-Dieux : Demi-Sang – Soleil, Scénariste : Hubert et dessinateur : Bertrand Gatignol

- Stupor Mundi – Gallimard BD, scénariste et dessinateur : Néjib

Mardi soir, ils étaient presque tous là, nominés et gagnants, entourés de Martin Veyron, de Lorenzo Mattotti, Ludovic Debeurme, Jean-Christophe Menu (président de l'Association), les dirigeants de grandes maisons d'édition (dont Benoît Mouchard, directeur éditorial de Casterman) et même Vincent Monadé, le Président du Centre national du livre. Et aussi un fidèle former Président du Prix Landerneau Littérature, mon ami Philippe Grimbert.

C'était, pour l'occasion, un vrai acte de reconnaissance pour nos libraires que je remercie (ainsi que leurs adhérents E.Leclerc) pour leur participation active et de qualité :

- Emmanuel Gak / Saint-Denis-lès-Sens

- Céline Pinon / Luçon

- Pierre-Yves Alhéritière / Bayeux

- Marion Lesterpt / Nantes

- Stéphane Soulier / Montceau-les-Mines

- Olivier Caille / Blois

- Nicolas André / Vannes

- Anaïs Bocqueho / Guérande

- William Merry / Quimperlé

- Céline Vacheyroux / Trellissac

3 Commentaires

Félicitations avec un 'S' pour votre implication dans la Culture.
J'ai été ravie d'apprendre que vous aviez remporté l'enchère sur les planches des 3 brigands de mon auteur et illustrateur alsacien préféré, à savoir TOMI UNGERER.
Nous nous sommes rencontrés à l'aéroport d'Orly, où nous avions échangé quelques mots.
Merçi encore pour tout et au plaisir d'une autre belle rencontre.

Très cordialement
Sylvie

Je souhaite contacter Monsieur Michel Edouard Leclerc afin de l'informer des problèmes que nous avons rencontrés lors du décès inattendu de notre Fils Stéphane à Armentières (59280).Nous sommes devant une incompréhension qui nous scandalise et nous empêche de retrouver un peu de sérénité.

Merci de votre compréhension
Cordialement

Ses Parents.

Bonjour, merci pour votre message. Vous pouvez m'envoyer un mail à blog2mel@gmail.com
Cordialement. MEL

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.