Ilya Khrzhanovsky Paris
CULTURE Actus - Débats

DAU : à la découverte du projet fou d'Ilya Khrzhanovsky

Rencontre improbable avec le cinéaste Ilya khrzhanovskiy (sur la photo avec son fils) dans le Théâtre du Châtelet fermé pour travaux. Déjanté ? Complètement inspiré ? Assurément hors norme.

DAU, son projet parisien veut nous entrainer aux frontières l’expérience artistique et politique.

En 2009 à Kharkiv (Kharkov pour les russes), Ilya Khrzhanovskiy a fait reconstruire l’institut de recherche du professeur Lev Landau, prix Nobel de physique expérimentale sous l’ère soviétique. Dans ce cadre, pendant 3 ans, plus de 400 personnes, anonymes, artistes ou scientifiques ont accepté de quitter leur quotidien pour vivre dans le passé, comme en 1930, au coeur de ce laboratoire tenu secret.

L’expérience a été capturée par Jürgen Jürges (directeur de la photographie de Fassbinder et Wenders) à travers des centaines d’heures de films, photographies et documents scientifiques, dont sont issus 12 long-métrages. Une œuvre dérangeante à tout point vue : psychologique, artistique, sociologique, politique... C’est le projet DAU. 🤫 

Aujourd’hui à Paris, entouré d’une équipe de choc dévouée (Martine d’Anglejan Chatillon, Ruth Mackenzie), du génial chef d’orchestre Teodor Currentzis et de grands acteurs français, il espère obtenir les dernières autorisations pour partager au public l’intégrité de cette aventure totale, qui devrait réunir les théâtres de la Ville et du Châtelet dans un parcours immersif, au coeur d’un univers de rouge et de gris où l’on se perd dans les réalités. Oppressant ! Ambigu ! Et non sans susciter chez certains une forme de nostalgie.

Visite guidée dans ce monde hors du temps avec les artistes, soutien, critiques et producteurs de ce projet. Un clin d’oeil à Caroline Bourgeois, Annaëlle Pigeat, Donatien Grau, Audrey et Natalia Leclerc.

4 Commentaires

Waou!!! Jamais entendu parler. Ca a l'air aussi barge que passionnant ce truc. Merci pour les photos et le partage, ça donne envie de creuser à l'esprit curieux que je crois être. Top.
Bonsoir MEL, on se croirait ailleurs, assurément.
On se sait plus trop quoi regarder, les icônes de l'ère soviétique ou les PC ouvert sur les tables. Très déstabilisant. Jamais entendu parler de cela? Ca se visite? Jusqueà quand? Je vais googler, ça à l'air génial.
Bonne soirée à tous.
GDEON
J ai eu l occasion de visionner un film de 2 heures pour être un éventuel "auditeur ecoutant". J en suis ressorti avec un sentiment de malaise dérouté par l aspect glauque de nombreuses situations . De plus cette débauche d argent opaque n est pas rassurante. Comme un sentiment de manipulation.
En définitive heureux de ne me pas être impliqué dans ce projet. B92
Bonjour
Je suis encore sous le charme du film DAU 7
Je souhaite vivement le revoir.
Je ne sais pas comment.
Je suis bien sur prêt à payer ce qui est nécessaire.
Merci de votre aide pour donner une suite à ma requête.
Très cordialement
NC

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.