Exposition Enki Bilal Landerneau
CULTURE Fonds H.& E.Leclerc

Exposition Enki Bilal à Landerneau : comment associer tout un entourage à un projet ?

Quel type de communication, et comment associer tout un environnement à la grande expo Enki Bilal, cet été, à Landerneau ?

Ce n’est pas déjà plus une surprise pour les habitants de la ville qui nous ont vu déambuler ensemble sur le vieux pont habité. Et puis ce n’est pas la première fois qu’Enki nous rend visite. On se rappelle le succès de l’expo Métal Hurlant. 😆

Mais cet été et jusqu’en novembre, Enki Bilal va prendre ses quartiers aux Capucins de Landerneau. Je vous le promets, ce sera magnifique. Beaucoup d’entre nous ont lu ses albums de bandes dessinées. Mais cet artiste a d’autres registres. Et d’ailleurs, pour qui connaît sa manière de dessiner, il y a du cadreur, du metteur en scène, de la passion du cinéma chez cet homme-là. Il a réalisé 3 films et on les verra à Landerneau. Mais aussi, de nombreuses illustrations, collages, dessins, photos peintes, et peintures grand format… Tout type de support dans lequel il excelle.

Avant même que de diffuser ce que sera précisément ce parcours d’exposition, tout autant consacré à l’homme qu’à son œuvre, nous aimons, à Landerneau, associer notre entourage à ce projet.

En communiquant sur la construction et les étapes du projet avec les équipes culturelles de la ville, bien sûr, nos mécènes, les entreprises engagées à nos côtés, les corps de métiers... et les journalistes d’Ouest France et du Télégramme (Romain Fillion et Hervé Corre) qui, découvrant l’avant-scène, peuvent aussi prendre plaisir avec nous. Le rapport à la presse fait trop souvent la part exclusive à l’utile, au risque d’être assimilable à une pub ! Pour notre équipe féminine qui anime la Fondation, c’est l’occasion, dans le respect du rôle de chacun, de partager des émotions, des savoirs et des moments importants pour notre vie locale… Avant bien sûr... le retentissement international attendu ici. 👍

3 Commentaires

Waouuuuu! Très impressionnant. L'un, si ce n'est, le plus grand illustrateur vivant (et bien vivant semble-t-il? ;-)...) au FHEL. Quel bel été en perspective pour les bretons et les visiteurs, ils sont gâtés.
Bilal avait aussi signé des décors de cinéma (je me souviens bien de La vie est un roman de Resnais, mais il doit y en avoir d'autres!!!) c'est un grand monsieur.
J'ai hâte.
Bravo à vous et à toute l'équipe.
Bjr MEL, en effet, une équipe plutôt féminine! Et "vive les femmes" comme l'écrivait et le dessinait Reiser...
Ca va être super beau au Fonds cet été encore avec Bilal. De quoi justifier un détour pendant les vacances familiales. Chouette idée, à creuser... Et bonne journée à toute l'équipe.
Dommage que Philippe Druillet ne l'accompagne pas, pour mes soixante deux ans j'aurai été comblé

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.