Caricature Le Télégramme
SOCIÉTÉ Bloc-notes

Me voilà croqué en chevalier anti-Amazon dans Le Télégramme !

Me voilà croqué en chevalier anti-Amazon. 😁😁

Dans une caricature joyeuse dont le dessinateur Nono gratifie souvent les lecteurs bretons (ici Le Télégramme), j'ai l'air de "former couple" avec une Anne de Bretagne teigneuse, en posture guerrière.

En effet, les villes de Rennes et de Nantes ont décidé de se fermer aux investissements proposés par Amazon. Devrais-je m'en réjouir ? Non, bien sûr...

J'adore l'humour ! Honnêtement, je pense qu'Amazon subit aujourd'hui le même sort qu'autrefois les grandes surfaces. Je ne suis pourtant pas sûr que, du point de vue de l'artificialisation des sols, ses entrepôts rationalisés soient moins écologiques que les dépôts de ses propres fournisseurs qui s'étalent, souvent vides et mal gérés, dans nos périphéries.

Mais pour rester dans la bonne humeur, permettez-moi un crime de lèse-majesté. La Reine de Bretagne (qui n'est pas un concours de beauté 😆) se targue d'avoir rejeté Amazon à l'arrière. Erreur : Amazon a déjà ancré sa barque en Bretagne, dans la presqu'île de Crozon. Frédéric Duval, DG d'Amazon France, est déjà breton.

Et c'est aussi à tort qu'elle exhibe, fermement levé, son doigt royal ! Outre que c'est malpoli 😁, c'est sans effet ! Fred Duval est vice-Champion du monde de la godille, un des meilleurs systèmes de propulsion. Pour les non-initiés : on met la rame dans une "dame de nage", on fait pression des deux paumes de la main en dessinant dans l'eau de grands huit. C'est le sport préféré des amazones et y a pas mieux comme transport décarboné. Même sans entrepôt, Bretonnes et Bretons seront livrés.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.