Fjærland Norvège Photos
SOCIÉTÉ Bloc-notes

Norvège : à la découverte de l’étonnant village de Fjærland

Commerce : l’emplacement ne fait pas toujours le larron. C’est valable pour une épicerie, une pharmacie ou une librairie.

A l’heure où les bookmakers ne miseraient pas un kopeck sur l’avenir de certaines librairies de quartier, versus l’essor du commerce de livres en ligne, quelques villages français (comme Montolieu dans l’Aude ou Bécherel dans ma Bretagne) ont relevé le défi et fondé leur attractivité sur la prolifération de librairies de toutes sortes. C’est, il est vrai, assez atypique !

Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir lors de mon court périple en Norvège l’étonnant village de Fjærland. Pas d’estaminet bruyant, des touristes clairsemés en mode rando, un vieil hôtel en bois, merveilleusement désuet (on y trinque dans un silence ibsénien) !

On est au fond d’un fjord, aux pieds de deux glaciers, à 5 heures au moins de Bergen, incluant traversées obligatoires en ferries et multitude de tunnels sous la montagne. Mais en ce mois d’août pluvieux, apparemment déjà déserté par l’étranger, un village des livres (voir le site : bokbyen.no) fait de la résistance et assure une indéniable permanence culturelle.

Ça n’a pas l’activité d’un hyper-business, ni même le bourdonnement d’une kermesse, mais c’est aussi méritant que charmant. Je ne sais si les libraires arrivent à se faire un pécule, mais chaque anfractuosité (vieille guérite, abribus, cage à oiseau, abri de bateau, préau d’école, vestiaire public, boites aux lettres et garage à vélos...) aligne ou stocke sa stère de bouquins... Le tout en libre service et, vu le civisme dans le pays, sans risque de vol.

Sollicitant les donateurs, les notaires en cas de succession, organisant les échanges d’occasion, ces passionnés des livres entretiennent un improbable souk nordique de la littérature !

Je partage ici, en forme de clin d’oeil pour eux, ces quelques photos qui ne disent pas assez l’étonnement suscité par l’énergie et la passion qu’implique cette incroyable initiative. Bravo ! 👏🏻

5 Commentaires

Les photos sont très sympas ; et le livre : c'est la vie!
Je vous envie beaucoup mais surtout vous remercie de partager avec nous.
Bonne journée.
Louis
Bonjour Michel-Edouard,
Vous donnez très envie de voyager vers cette belle contrée où les livres sont ainsi mis en majesté.
Dans un tel lieu, la météo devient secondaire...même si cela doit être paradisiaque sous le soleil.
Merci pour ce "reportage" sur Fjaerland. Très tentant.
Salutations
Les "amoureux" du livre** savent combien nous leur devons et lorsque vous partager un peu de ce moment (amha pas tout a fait hasardeux dans le fond), il est loisible de vous y sentir parfaitement chez vous.

Il est de ces endroits ou le fond dépasse le support. Fjaerland en est un.


Du côté d'Hay-on-Wye (Welsh village), cela vaut le détour.

Le top est sans doute à Wigtown (Scotland), et dans quelque chose comme "the open book"..... Faut tenir la boutique (si si, et il n'y a pas de boss, si, si) et.... attendre quelques années (3) pour le faire (et y loger).
Ici, le fun, c'est que le bouquin (le contenu) est le centre névralgique de Wigtown... et s'il n'est question de trop de pécule, il y a naturellement (entend-je 'culturellement' ?) de la vie.

Quant aux bookmakers, ils ont la tête dans le guidon et préfèrent peut-être la couronne au kopeck ;-)

** id est : celles et ceux qui ont pu, qui ont su (cf CSP / NGP) très tôt - ici ou là - combien lire ouvre de champs et de perspectives enrichissantes


cela démentirait les propos de Philippe Noiret dans "Coup de torchon" : "ici, on a tellement de temps pour lire qu'on finit par ne plus lire du tout"...
Cela se fait de plus en plus aussi en France,mais de façon moins originale,dans les galeries marchandes (Géric Thionville,Ccial Carrefour Orange),ou certaines villes comme Vaison la romaine où vous trouvez des bouquins en ls dans toute la ville😉

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.