Greenpeace France chez NEOMA Business School
SOCIÉTÉ NEOMA BUSINESS SCHOOL

Greenpeace « en mode partage » avec les étudiants de NEOMA

Greenpeace, tout le monde en a entendu parler.

L’ONG sait manier le coup d’éclat. Elle interpelle depuis des années les institutions comme les entreprises pour défendre la biodiversité, l’environnement, la nécessaire transition énergétique, etc. Et, plus récemment, le bien-être animal. D’obédience internationale, Greenpeace laisse néanmoins ses militants, dans chaque pays, décider des priorités et des plannings de leurs actions.

Dans le cadre de mes activités à la présidence de NEOMA, j’ai trouvé qu’il était très important que des futurs managers puissent écouter Jean-François Julliard, le DG de Greenpeace France, et eux-même se faire interpeller par lui.

Jean-François Julliard a tenu devant les étudiants un propos très engagé, mais pédagogique aussi, et vraiment très structuré. J’avais eu l’occasion de le rencontrer puisque cet ancien responsable de Reporters Sans Frontières avait plusieurs fois interpellé ma responsabilité de distributeur (déforestation, pesticides…). C’est Alexandre Tuaillon, responsable des affaires publiques chez E.Leclerc, qui m’a suggéré de l’inviter à NEOMA.

Il n’a ménagé ni son temps ni ses arguments qui étayent l’action de Greenpeace. Il y a eu beaucoup de convictions partagées, comme quoi il faut savoir prendre le temps de s’écouter.

6 Commentaires

Excellent, j'aurais bien aimé savoir ce que des étudiants libéraux mondialistes ont eu à lui répondre ! Peut-être un live la prochaine fois ?
Bravo à Greenpeace pour son engagement depuis tant d'années!!
ils ont compris ce combat bien avant les autres et il faut le dire!! Bravo et vive greenpeace!!
Les causes sont justes et c'est vraiment une très bonne idée de votre part de permettre à vos étudiants, futurs managers, de prendre en compte ces problématiques dés le stade de leur formation.
Tout passe par l'éducation, bravo.
Hello Mel, c'est bien de faire profiter vos étudiants de votre carnet d'adresses.
Greenpeace défend de beaux sujets, promeut de belles idées et j'imagine que JF. Julliard a dû faire un carton.
Excellent.
Et bonne après-midi à vous
Excellente démarche qui ne peut s'avérer que productive et initiatrice de beaux projets et de grandes opportunités pour demain …
Let's roll

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.