ÉCONOMIE Energie

De Petro29 à Bretagne Multi-énergies

C’est avec plaisir que je me suis rendu à Montauban-de-Bretagne mercredi, pour répondre à l’invitation d’un compagnon de route du Mouvement E.Leclerc, Pierre Le Guil, adhérent à Quimper.

Curieux de tout, Pierrot le Guil est un éternel enthousiaste, un perpétuel optimiste à la bonne humeur communicative. L’innovation est son carburant et je m’amuse de l’entendre dire, à chaque fois qu’une idée germe dans sa tête : « zut, je serais plus jeune, je me lancerais volontiers dans ce projet ! ».

IMG_5440

Pierre Le Guil a fondé « Pétro 29 » en 1996 et l’objectif était d’approvisionner en fioul les clients du Finistère avec des tarifs bien moins chers que les multiples réseaux traditionnels encore dominés par Total. Devant l’irrésistible extension territoriale de ce projet, il a fait de la place pour servir les besoins des clients de toute la Bretagne et d’une partie de la Normandie. Il a dû de ce fait renoncer au « 29 » pour fédérer l’offre sous la marque « Bretagne Multi-énergies ».

Cette initiative régionale est dans la forme très caractéristique de l’autonomie revendiquée dans l’enseigne E.Leclerc. D’autres expériences de ce type sont en cours dans plusieurs régions.

Pas étonnant non plus que le secteur énergie attise l’ingéniosité des adhérents E.Leclerc. E.Lelerc a été pionnier sur le marché des carburants, et l’accroisssement de la part de l’énergie dans les dépenses des ménages justifie qu’on s’investisse sur des propositions commerciales novatrices.

C’est dans ce but que j’ai moi-même fait mes armes dans les Centres E.Leclerc en créant la SIPLEC, société d’importation de produits pétroliers du Mouvement, devenue  2e distributeur national de carburant.

Cette société coopérative pilote aujourd’hui le projet de certificats d’économie d’énergie E.Leclerc qui bénéficie aux clients qui font des travaux d’isolation chez eux.

C’est aussi la SIPLEC qui a été pionnière dans les agro-carburants…à l’époque où les gouvernements ne juraient que par cela (depuis ils ont changé d’avis…). Elle aussi qui coordonne les implantations de bornes électriques sur les parkings, et qui avec l’aide d’adhérents sensibles à la cause (comme Patrick Bellec à Pont l’Abbé, premier acheteur de la Renault-Zoé en France) travaille sur des solutions innovantes avec la voiture électrique.

Pierre Le Guil, qui figure parmi les premiers dirigeants de la SIPLEC, est donc parfaitement bien formé et sait que dans le secteur de l’énergie, il est toujours très difficile de faire des prévisions. D’où son intérêt pour pousser Bretagne Multi-énergies à mixer les solutions en investissant massivement dans le bois.

Avec la crise pétrolière de 2008, il y a eu la flambée des prix du pétrole, et les décisions issues du Grenelle de l’Environnement ont poussé les adhérents de Pétro 29 à se diversifier pour accompagner les évolutions des comportements énergétiques. D’où le développement rapide de l’activité bois de chauffage et pellet.

Aujourd’hui, Bretagne Multi-énergies, c’est 120.000 clients, 65 salariés, 54 camions de livraison et 7 plateformes de stockage réparties sur toute la région.

L’enseigne livre du fioul, du bois (naturel et étuvé) et donc le fameux pellet, paré de nombreuses vertus : prix compétitif, bilan carbone neutre, facilité d’emploi, production nationale, renouvellement des ressources…

Au total, Bretagne Multi-énergies assure la distribution de 70 millions de litres de fioul domestique, 15.000 stères de bois bûches et 10.000 tonnes de granulés (5.000 en vrac et 5.000 en sac).

Pour la plateforme de Montauban, il en aura coûté 2 millions d’euros d’investissement.

Plus quelques innovations remarquables, comme ces transmanut conçus spécialement pour circuler (sans les abîmer) dans les jardins des clients pour faire les livraisons jusqu’aux chaudières. Ou encore ce tout nouveau système de « pellet drive » (prix de l’innovation au Salon Bois Energie 2014) qui aura vocation à se déployer sur les parkings des magasins pour permettre aux clients de s’approvisionner directement en granulés de chauffage.

IMG_5452 IMG_5451

Voilà en tous les cas une belle aventure pour les adhérents E.Leclerc, et si j’ai bien entendu les propos de Serge Jalu, le maire de Montauban-de-Bretagne (l’une des rares villes de France à disposer de 2 gares !), auréolé de son succès voilà que Pierre Le Guil est désormais investi d’une nouvelle mission : celle de relancer le ferroutage en Bretagne !

IMG_5448 IMG_5446 IMG_5445 IMG_5443 IMG_5441

2 Commentaires

Le dynamisme de l'entrepreneuriat individuel : enthousiasme et curiosité comme carburants de la réussite! Bravo.
Merci Monsieur Le Guil,

J'ai remarque que vous aviez des Vehicules Renault Trucks de fabrication Francaise, Merci de passer le message a Mr M.E.L...afin que AUSSI les centres Leclerc roulent FR

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.