Espace Culturel E.Leclerc dans Le Monde
ÉCONOMIE La vie des magasins

Faire vivre la culture jusque dans les Espaces culturels E.Leclerc !

En 10 ans, la distribution des biens culturels a muté considérablement : dématérialisation des supports en musique, vidéo et jeux-vidéo, e-commerce, disparition d'enseignes prestigieuses comme Virgin et Chapitre. Dans la distribution, les récentes décisions de Carrefour sous-traitant une partie de ses rayons à un concurrent spécialisé montrent que le secteur n'est pas encore apaisé.

Si le marché du culturel ne progresse pas au niveau national (-1.5%), ce n'est pas le cas dans les Espaces Culturels E.Leclerc (+3%), qui doivent composer désormais avec de solides concurrents du e-commerce.

Les ventes de livres représentent 46% du chiffre d'affaires, contre 34% pour le jeu vidéo, les 20% restants concernent la musique et la vidéo (deux secteurs fortement impactés par la dématérialisation).

Dans Le Monde ce jour, Laurent Carpentier raconte une journée ordinaire dans un Espace Culturel E.Leclerc, en l'occurrence à Bayeux chez Isabelle Laisney-Latouche, qui pilote également la stratégie culturelle au niveau national.

Je trouve que le journaliste a décrit avec justesse ce qu'est un Espace Culturel E.Leclerc : un lieu de découvertes et de rencontres, où se mélangent les cultures et les biens culturels, avec des clients souvent fidèles, aux goûts multiples et même pointus.

Il y a un vrai lien entre l'enseigne et ses clients, qui ressort souvent dans les enquêtes de satisfaction et les classements professionnels.

L'article du Monde parle de salariés qui aiment leur métier, de fournisseurs qui reconnaissent les efforts menés par l'enseigne, et des concurrents, libraires indépendants, qui ne se complaisent pas dans un discours facile opposant centre-ville et périphérie.

Enfin, on comprend à la lecture du papier que pour l'économie de la culture, les Espaces Culturels (mais aussi les FNAC ou Cultura) jouent un rôle capital dans la diffusion et l'accessibilité des livres, de la musique et même du jeu vidéo.

Prix Landerneau spécialisés, prix des lecteurs, festival Culturissimo, itinérance culturelles sur les plages en été…la culture est partout à sa place. Qu'on se le dise, les Espaces culturels E.Leclerc comptent bien continuer d'affirmer leurs engagements sur l'accessibilité culturelle !

2 Commentaires

Je n'aime pas flagorner, mais...
En cette période de Gilets Jaunes dont une partie des récriminations provient de l'abandon progressif des services publics là où résident certains (je parle des maternités, bureaux de poste, tribunaux, gendarmeries...) alors que l'impôt ne cesse d'augmenter, HEUREUSEMENT que la grande distribution continue de se développer pour offrir des services là où bientôt peut-être (et hélas) il n'y aura plus que cela.
Alors vous pouvez continuer d'essaimer vos espaces culturels! On en redemande.
Bonjour, vive la culture sous toutes ses formes. Merci au Monde de s'en soucier régulièrement. Bonne journée. AR

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.