Fermeture rayons hypermarchés
ÉCONOMIE La vie des magasins

Fermeture des rayons dits "non-essentiels" : c'est le bordel !

C’est le bordel. Dans tous les hypers de France, des milliers de produits doivent en 2 jours être retirés des rayons.

Le gouvernement a décidé que plutôt que de laisser ouvrir d’autres commerçants, la justice passait par la fermeture de nombreux rayons des hypers ! La liste des produits autorisés n’est toujours pas claire, on nous donne un jour pour tout re-ranger (alors que tout marchait selon les règles et sans incidents sanitaires)...

J’adresse tous mes encouragements aux milliers de salariés et d’adhérents E.Leclerc (ainsi qu’a nos concurrents) qui vont devoir chambouler, en quelques heures et sur la base d’un décret à l’encre à peine sèche, des centaines de rayons partout en France.

Ne croyez pas la tâche facile, ils y passeront encore de nombreuses heures aujourd’hui, comme ils y ont passé de nombreuses heures cette nuit... Tout ça avec "l’aimable pression" des préfets et inspecteurs (DGCCRF et police), médiatisée par le ministre de l’Intérieur qui dénoncera au JT les récalcitrants... Pas un mot des autorités à leur égard, pour s’excuser du revirement !

Depuis le mois de mars nos collaborateurs ont pourtant fait magnifiquement leur job. Aujourd’hui, on leur demande de changer ce qui marche, en raison de la bronca d’élus voulant récupérer politiquement les plaintes de magasins dont le gouvernement refuse l’ouverture.

J’en suis navré pour les équipes des magasins. Elles méritaient mieux que cette comédie. Elles n’applaudiront pas les décideurs politiques à l’origine de cette idée fumeuse à 20h. 🙀

6 Commentaires

Message adressé à E. Leclerc ce matin :
L'obligation de fermeture de certains rayons est une hérésie et un affront au personnel de vos magasins qui ont tant donné au péril de leur vie lors du premier confinement, alors que les protections suffisantes manquaient. A ce moment là, pour protéger ses affiliés, le syndicat de la librairie avait demandé au gouvernement de fermer les librairies alors que ce meme gouvernement souhaitait garder les librairies ouvertes. Aujourd'hui, vu que les libraires sont équipés de protections et qu'ils ne risquent pratiquement plus rien pour leurs santé, ils veulent ouvrir. Ils ont initié une chasse aux sorcières contre les grandes surfaces au lieu de presenter des arguments cohérents au gouvernement. Leur comportement est abject, nous ne nous y trompons pas et restons solidaire du personnel des GMS qui nous ont permis de nous nourrir dans de bonnes conditions durant le premier confinement. Merci aussi pour les caddies désinfectés et les diffèrents points de gel hydroalcoolique. J'adresse un merci tout particulier, et fait part de notre reconnaissance, au personnel de du centre E Leclerc de Foix. Bien Sincèrement.
Qu'est-ce qu'un produit essentiel ? Les vins et les alcools en font-ils partie ? Du grand n'importe quoi et une grande autoroute ouverte devant Amazon....Du délire !
Les produits ne seront pas retirer des magasins, vous allez simplement condamner des allées et filmer des rayons donc vous n’allez pas remettre les produits en rėserve, EXACT ou PAS
Comme vous dites cher M.E.L. , C'EST LE BORDEL, et en plus ça va faire la joie des commerces en ligne : pour ne pas les citer : Amazon, C.Discount, Rakuten, etc !!!
Amitiés cher M.E.L. ...........
Gerard
Ce que fait le gouvernement n 'à pas de sens sur certains rayons qui son fermé tu as pas le droit d' acheter des bocaux pour faire des conserves c 'est ce qui est arrivé à ma fille qui voulais faire des pâtés
... des pas entiers de nos économies ne sont elles pas en train de s’effondrer, avec un coût sanitaire peut être plus important que ces mesures se voulant protectrices.

En même temps, j’entends qu’un petit village de 167 habitants dont le frère d’un ami est maire compte 37 malades du covid 19. D’après cet ami Philippe, par manque total de discipline sanitaire des habitants. Donner confiance, n’est ce pas encourager la discipline. Des mesures à copier « outre-Rhin » ?

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.