SOCIÉTÉ Nouvelles Economies

Le blog : la règle du jeu

Quelle tambouille ! A vouloir mélanger librement trop d’ingrédients, tout cuistot sait d’avance le bouillon infâme qu’on en retire. Le chef, le vrai, le créatif, sait donner cours aux impulsions, mais pratique aussi la discipline du bon goût sans laquelle il n’est point de grand art. L’expérience réalisée la semaine dernière conforte l’analogie. Impossible pour qui n’est pas un doux dingue de la blogosphère de s’y retrouver dans cette succession chaotique de commentaires (ma note du 29/09). Ah, les libertaires ! C’est peu dire qu’ils sont leurs propres ennemis. Pouah ! Quel charabia… Sortons donc les muscles, imposons un peu d’élégance et profitons de tous ces excès pour y remédier. Organisons ce blog pour qu’il soit plus lisible. Voici comment je vois les choses : principes et règles de fonctionnement. I- Principes : 1- Un blog n’est pas un forum d’échanges. 2- C’est un journal, une série de notes publiées…pour être commentées, amendées et même critiquées. C’est un support de l’échange… 3- Chacun peut créer son blog. Et revendiquer sa différence. C’est là une des conquêtes extraordinaires de l’internet. 4- Ce blog-ci, c’est le mien. Il n’est pas opéable. J’y revendique mon indépendance. Je n’ai pas l’intention de le laisser phagocyter, ni détourner au profit des marchands de soupe ou d’anathèmes ! Quant aux taggueurs, s’ils font de l’art, je prends, sinon…je jette. 5- Pas de censure hors respect de la loi (pas de propos racistes, pornographie, pédophilie, etc…). Chacun peut commenter, interpeller. Il faut qu’on puisse trouver, ici, son intérêt ou son plaisir. L’accès est libre et le restera. (On va essayer ! ! !) 6- Dialoguer, c’est respecter l’autre. On peut s’irriter, s’engueuler, pratiquer l’ironie…et même se lancer dans des disputes… Mais l’idée, c’est de faire avancer le schmilblick… Les postures agressives, les propos violents, les insultes, n’ont pas de place sur ce blog. (Je rappelle que je suis légalement responsable du contenu rédactionnel !). 7- « On ne peut pas plaire à tout le monde ». J’ai choisi d’intervenir sur des thèmes où je pouvais apporter une expertise. Ou encore, parce que c’est sur ces rubriques que j’étais quotidiennement interpellé. Je ne conteste pas à d’autres le droit de concevoir leur propre blog autrement. Mais ceux qui viennent ici s’exprimer doivent aussi respecter la qualité de l’échange qui s’y déroule. II- En conséquence, nous allons organiser comme suit : 1- Je publie une note quatre ou cinq fois par semaine (les thèmes recouvrent les rubriques à droite de l’écran). 2- Les commentaires sous ces notes doivent pouvoir nourrir la discussion. En tout cas, rester en connivence intellectuelle avec le sujet abordé. 3- Les internautes qui voudraient intervenir « hors sujet » pourront déposer leurs contributions dans une rubrique « quartier libre & d’hiver ». Cet espace « quartier libre » sera renouvelé chaque mois. Bien sûr, je m’engage à les lire et à essayer d’y répondre, comme aux autres commentaires. 4- Tous les commentaires qui ne sont pas liés aux thèmes de la note seront relogés dans « quartier libre ». On ne censure pas (contrairement à d’autres blogs), mais on classe, on améliore le confort de lecture. 5- Ainsi, chacun pourra s’y retrouver. Les passionnés d’un sujet suivront le déroulé successif des notes et commentaires, sans avoir à jouer à saute-mouton avec les tags envahisseurs. Ceux qui sporadiquement auront nourri « quartier libre » retrouveront facilement leurs contributions en tapant leur pseudo sur le moteur de recherche (à droite de l’écran). 6- J’écris seul mes notes. Même si je sollicite l’avis de collaborateurs ou d’amis, je ne dispose, pour ce blog, d’aucune équipe relais. Les internautes qui me sollicitent pour des raisons professionnelles, trouveront un lien plus efficace en me contactant, selon les sujets, aux adresses suivantes : - Service consommateurs Allo E. Leclerc : 0 810 870 870 (Numéro Azur : prix appel local à partir d'un poste fixe). - Recrutement/Ressources humaines : GALEC, 52 rue Camille Desmoulins 92451 Issy les Moulineaux cedex (Tél. 01 46 62 52 00). - Relations fournisseurs/Relations clients : GALEC, 52 rue Camille Desmoulins 92451 Issy les Moulineaux cedex (Tél. 01 46 62 52 00).

27 Commentaires

Voila, je pense que les regles sont claires a partir de maintenant.
SixK
Bonjour Monsieur Leclerc,
Voilà un billet aux idées claires qui ressemble plutôt à une Charte !
Vous devriez peut-être toujours mettre un lien y renvoyant en première page, bien en évidence, pour qu'il ne se perde pas dans le flux de votre production et des nombreux commentaires, au moins pour qu'on puisse s'y référer quand on aura un doute sur la conduite à tenir...
Jean-Marie Le Ray
Même en matière de blogosphère Leclerc est capable d'être innovant !
Bravo pour cette bonne idée qui permet de concilier non-censure et qualité de la lecture et de l'échange.
Voilà sans doute une innovation qui mérite d'être copiée sur d'autres blogs.
Règles claires et à rappeler par lien dans chaque note (et pas seulement en page d'accueil, parce que ceux qui utilisent les flux RSS pourraient ne pas les voir).
Continuez, et surtout, parlez-nous encore plus de BD ! Votre "expertise" y est la meilleure !
Je crois bien que vous êtes le seul blogueur à éditer ce genre de règles!!!
Une seule phrase aurait suffi et nous l'aurions comprise; vous l'avez d'ailleur avancée : "ce blog est le mien"
... A moins que ce ne soit les notes précédentes qui soient de trop!
Continuez, c'est tout!
Devoir créer des règles, c'est peut-être la rançon du succès... Ou bien ces contrariétés ne sont-elles pas le fruit d'un développement difficile à maîtriser... ? Rassurez-vous, cela peut arriver même quand on n'a pas votre notoriété.
Voilà que les choses sont claires.
Si certaines vont sans dire, elles vont souvent mieux en les disant.
Très bien la création d’une rubrique « quartier libre ».
Malin : je ne censure pas mais je fais le tri.
Tout en étant conscient que ce blog est le vôtre et non le nôtre, j’émets néanmoins un souhait : que « quartier libre » ne devienne pas une rubrique poubelle mais que ce soit un lieu où nous pourrons faire part, à vous et aux autres visiteurs, d’interrogations, de suggestions, de coups de cœur ou de coups de gueule sur des sujets divers (un livre, un film, un article, une déclaration, un fait divers…).
Alors amis visiteurs privilégions l’esprit club d’échange et évitons les dérapages qui conduisent à des « collision » (très bon film)
Lorsque l'on veut ne pas être dérangé, on fait un site à visiter sans réaction des personnes...
La France est dans une chienlit incroyable, et vous venez jouer avec votre petit blog d'étudiant?
Répondre, à qui, il ne faut pas se foutre du monde, n'oubliez-pas, que si vous avez eu le privillège de faire quelques études supérieures, il existe d'autres diplômés qui comprennent les choses actuelles, et n'ont pas besoin de tergiverser. D'ailleur, quel est votre bagage universitaire, un diplôme de BD...
Ce n'est pas parce que vous réussissez en vendant des articles que vous êtes forcément intelligent.
Il y a la chance, les banques, la période, et allez disons le, l'imbécillité du plus grand nombre qui s'est précipité à faire votre richesse financière, mais pas intellectuelle...
Voilà, avec voilà tout va!...
lE Préfet Poubelle
je suis étonné de la série de poncifs que sont vos 7 premiers points!
c'est suffisament rare ici pour être noté :-)!
je pense que c'est votre remarque sur les libertaires qui m'a "agacé"!!
Au Général Leclerc de l'alimentaire,
Au lieu de faire ton petit blog d'étudiant, et attendre quelques anonymes venir te faire des ronds de jambes; si le succès financier ne te suffit plus, lance toi vraiment dans la politique, mais je ne suis pas sûr, qu'aujourd'hui ce soit le meilleur créneau pour obtenir du PRESTIGE...
Georges Brassens
Et voilà...
J'ai l'impression que le ton monte et ça me dérange. 47 commentaires dont le tiers nourris d'insultes sur la note de censure... Aucun plaisir à les lire... Les mêmes doivent d'ailleurs aujourd'hui défiler contre le CNE alors qu'ils travaillent à la SNCF, mais bref, pas de polémique...
Les sujets divers et variés font de ce blog une source d'information supplémentaire.
Ok, personne ne peut remettre en cause la subjectivité de MEL, mais doit-il se tirer une balle dans le pied ? Je pense que la création de ce blog et la libre réponse de chacun est une mise en danger déjà suffisante pour un personnage public. (Non, je ne recherche pas un job, non je n'ai pas besoin de remise chez LECLERC, je fais mes courses chez LIDL, et non je n'aime pas la margarine, ma langue a bien d'autres plaisirs).
Soyons constructifs dans nos remarques et faisons avancer le SCHMILBICK...
Si les sujets vous dérangent, zappez ! Si vous pensez que MEL fait de son blog une tribune de défense et que ça vous gêne, mais que venez vous faire ici ? Personne ne vous force à lire... Mais il est vrai que c'est tellement difficile aujourd'hui d'exprimer son dégout et sa déception que dès qu'une porte est ouverte, tout le monde s'y engouffre.
Bref afin de ne pas alourdir ce commentaire, je ne dirai qu'une chose, continuez ce blog, segmentez les commentaires et virez les grossiers ! Ne serait-ce que pour mon plaisir égoïste.
salutations distinguées,
Quelqu'un m'a prévenu, qu'il avait vu le blog, et mon nom, je suis très étonné, car je n'y suis jamais venu, et n'ai jamais rien écrit encore ici ? C'est certain qu'il est facile d'utiliser n'importe quel nom, et même son site... Si je mets le site de l'assemblée Nationale, vous y entrerez ?
Personnellement, il est vrai que j'ai un site composé de plusieurs liens et assez important.
Donc de ce fait je vais donner mon propre avis sur cette usurpation, sur mon site.
OK, ici, je ne reviendrai jamais.
Bonne continuation.
Bonjour MEL,
Je suis parfaitement votre logique anti-foutoir, indispensable pour obtenir un blog intéressant.
Reste à voir si la "discipline" sera respectée, sachant que vous êtes souvent attaqué par les "taggers" comme symbole du Patronat/Capitalisme et non pour le fond de vos réflexions... ET CE N'EST PAS DU CIRAGE DE POMPE svp comme analyse !!
Au passage merci pour vos réponses à mes précédents commentaires (je viens de les découvrir).
Amitiés
J'ai découvert votre blog suite à votre présentation à l'échangeur et je trouve cette ressource formidable,
Oui parfois je trouve un peu osé votre position contre la méchante administration et les gentils producteurs qui sont tous vos amis, mais souvent je trouve des idées très interessantes et une qualité de fond dans vos articles.
Je suis un PTDR a lire les commentaires acerbes et souvent envieux quand on sait que 95% des blogs sont nombrilistes, un blog aussi riche sur l'actualité, les arts ou des coups de coeur bien agréable.
Alors +1 pour faire le ménage et garder ce plaisir de lire vos articles et les commentaires souvent bien argumentés :-)
Un mauvais jeu de mot pour ouvrir le bal, "De quoi je me M.E.L." sans aucun doute pompé quelque part par un jeune cadre en manque de reconnaissance, et des avis sur tout. Car c'est bien là le problème, cher monsieur, vous avez vraiment un avis sur tout : de la reproduction des fourmis en zone humide au sports pratiqués par la ménagère en passant l'électrification en milieu rural...
Preuve une nouvelle fois que vous étes totalement insupportable ! Et vous parlez de censure ! Et de règles ! La cerise sur le gâteau...
Par pitié, Stop, SVP, arrêtez, SOS, c'est l'overdose !
4 OCTOBRE 2005
GREVE DE MESSAGES
Chacun peut apporter sa pierre à l'édifice d'une règle d'un nouveau jeu en cours de construction, les blogs les plus exposés y ont au moins autant droit que les autres... Cette note y participe incontestablement au moins en détaillant clairement les règles appliquées ici et en apportant une solution à l'équilibre difficile entre un espace sans censure et risque de détournement (bonne idée le "Quartier libre"). Pour ce qui est des principes, je n'y vois pas des poncifs mais des fondamentaux qui devraient être rappelés plus souvent (j'assume la naïveté de ce propos).
Ensuite, je suis d'accord avec Phildiese, les commentaires sur les blogs me rappellent souvent ceux qui critiquent les emissions de télé qu'ils regardent tous les jours : qu'ils zappent ou, mieux, eteignent la télé! Pour ma part, je lis certains blogs qui développent des propos avec lesquels je ne suis pas toujours d'accord, il m'arrive de les commenter et de défendre mon point de vue (quand j'en ai les épaules), mais contradiction ne signifie en aucun cas pour moi irrespect. Si un blog ne m'apporte rien ou m'agresse, je ne le lis pas, la bonne nouvelle est qu'il en reste quelques millions d'autres à découvrir et tous les jours des nouveaux.
bien bien bien
voila de la clarté afin de rester un blog intelligible, voire intelligent
dans l'attente d'avoir une lueur pour proposer mon avis sur un sujet...
Re à tous (04-05/10/2005)
Au vu des commentaires déposés sous cette note, je suis encore plus convaincu de la nécessité d’établir, ici, un vrai confort de lecture.
Je comprends très bien que, dans la blogosphère, il existe nombre de gens qui ne s’intéressent pas forcément à notre échange. Mais pourquoi alors passer son temps à vouloir déposer ici la chronique de leurs frustrations.
Au contraire, respectueux de ceux qui font l’effort d’alimenter les discussions, je ferai désormais le ménage. Et je réponds clairement à Babylone : oui, le « quartier libre » ne deviendra pas une rubrique poubelle, mais un lieu vraiment ouvert.
Evidemment, je ne me sens pas obligé de répondre aux insultes ou à quelques-unes de ces éructations déposées ici, sans qu’on puisse d’ailleurs comprendre quels en sont les objectifs. Mais ça, je crois qu’un esprit sensé peut le comprendre.
bonjour
bon,globalement je trouve tout cela trés interréssant.Ta position de trouble fete parce ,que un marchant ne devrait pas donner son avis sous pretexte qu'il est par nature l'instigateur du desarois d'une societé, n'est pas pour me deplaire.
Mais ce n'est pas de cela dont je voulais te parler ,je profite de cette espace pour te faire une proposition
Je suis saunier,c'est a dire producteur de sel et de fleur de sel sur l'ile de noirmoutier.
Il y a dans l'ouest de la france 3 sites de production de sel:Noirmoutier,Guerande et l'ile de Ré. Cela represente environ 400 a500 producteur de toute importance.
Une partie de leurs revenus proviend de la fammeuse fleur de sel. Les salins du midi avec les salines de france ont reussi a bloquer l'alimentarité du sel ,pour exclure les sels artisanaux du codex alimentaire.Ils mettent sur le marché depuis peu une "fleur de sel " dite de Camargues.Pour de raisons technique il ne peut pas y avoir de fleur de sel sur les enormes critalisoires des salin du midi ,puisque cette derniere est une fine pelleicule de sel se formant a la surface des eaux saturé et que les vaguelettes de ces grandes etendues rendent imposible.
N'empeche que sur tous les lineaires il y a cette "fleur de sel de camargue" au detriment bien sur des producteur de l'ouest.
Comme notre sel n'est pas consideré comme alimentaire ,malgré notre statut d'agriculteur nous ne percevons pas d'aide.
Nous sommes determinant dans la preservation des territoires que nous exploitons .
Nous ne desirons que vivre dignement de nos exploitation,cela n'est possible que si les revenue lié a la fleur de sel soit liberé de la concurence de celle de camargue
Pour expliquer le prix elevé de la fleur je vous invite a prendre connaisance des procedés deculture et de recolte de la fleur de sel.
les salin du midi c'est trois emplois pour la production de millions de tonnes de sel et pour leur soit disant fleur de sel ,ils recoltent du sel relativement fin qui ne s'etant pas fixé sur la couche qu'ils appelle le gateau ,a roulé et s'est deposé sur les bords des cristalisoires.
Leur cout de production de cette fleur est donc infime
Je croit q'un consomateur a le droit lorsqu'il achete un produit de savoir ce qu'il paye.
Un producteur de l'ouest peut recolter dans sa saison quelque centaine de kilo de fleur de sel voir quelque tonnes
Il faut retablire la realité sur ces produits
Je ne sait pas trop comment
Mais tu a un impact mediatique important donc si tu peut faire qq chose
J'en profitte pour signaler que je vend mon sel et ma fleur de sel et que je recherche des marchés
merci
Alexandre Zarka
Je suis très impressionné par la tenue, la qualité, l'élégance, la pertinence, la force de vos propos. Bravo.
Re alexandre zarka (14/10/05)
C’est une très intéressante information que voilà.
Je connaissais l’origine de la technique permettant la récolte en « fleur de sel ». J’ai visité, avec mes enfants, les exploitations de la région de Guérande. Et j’apprécie le produit à la maison (désolé mais c’est celui de Guérande qui est dans ma cuisine !).
Sur le plan qualitatif, comme sur le plan marketing, je trouve tellement intéressant cette possibilité de valorisation du sel que lorsque nous avons décidé de créer la gamme « Nos régions ont du talent », j’ai tout de suite agréé le projet de commercialiser un « fleur de sel de Camargue », fourni par Salins (34965 Montpellier).
Et donc, je ne connaissais pas ces différences dans les techniques de récolte, et donc les coûts de production.
Si vos observations sont justifiées (ce dont je doute pas un seul instant), cela mérite qu’on rétablisse la vérité des appellations. Je vais transmettre vos observations à nos services de la SCAMARK (la société coopérative qui conçoit et conditionne les produits à nos marques).
J’imagine que vous êtes déjà intervenu auprès de l’interprofession, des pouvoirs publics, ou du Ministère de l’Agriculture. Pourriez-vous me faire parvenir des documents complémentaires ou plus approfondis à l’adresse suivante : ACDLec, 52 rue Camille Desmoulins, 92451 Issy les Moulineaux.
Je vais voir ce que je peux faire. A bientôt donc.
D'accord sur les principes généraux de ce qu'est un " blog " ( " nature " , fonction, etc. ) , sauf ceci : plutôt un "bloc-notes ( peut-être rédigé " quotidiennement " ) , billet d'humeur et même "coup de gueule ( mais dans les limites du " tolérable " et sans propos ni racistes ni etc., etc. et au contenu à teneur un minimum
" justifié / contrôlable / vérifiable " sur le plan de la " véridicité " et devant porter sur les sujets " généraux " ( attaques " ad hominem" et autres accusations interdites, etc.) traités en terme de problèmes et non en termes accusatoires, etc. (ce qui n'empêche pas de faire dans la polémique et même dans le "coup de gueule ( si c'est fait dans les règles de l'art ) " et dans le " billet d'humeur " ...
Que pensent les autres blogueurs de ces " règles du jeu " ?
Re iritsen (15/10/05)
Merci pour ces encouragements. Restez donc avec nous et continuons d’échanger ensemble.
Une seule question : est-ce que cette proposition-promesse est toujours valable ?
réponse par oui ou non suffira, ne suis plus exigeante..
MEL avait dit : "Peut-être pourriez-vous en profiter pour me déposer sous ce billet, vos commentaires sur l’évolution souhaitée du blog.
Des remarques, des critiques, des suggestions ? Sur la forme, sur le fond ? Quels sont les sujets dont vous aimeriez que nous discutions, des causes qui mériteraient que nous les soutenions ensemble etc…
Vous pouvez ménager ma susceptibilité, et ne pas trop tirer sur le pianiste. Mais surtout, pas de problème pour qu’on accorde le piano pour pouvoir mieux jouer de concert."
Vous êtes-vous déjà intéressé à la "chaîne du froid"? Peut-être qu'une formation du personnel concerné pour le sensibiliser à ce problème serait bénéfique et éviterait aux clients l'achat de denrées surgelées collées ensemble dans le même sachet.
On dira ce qu'on voudra mais au moins, vous avez saisi l'intérêt du "blogging"...
Un échange direct entre des personnes qui n'auraient autrement pu "converser"...
Le blog est un espace de réflexion, d'explication, de débats...
J'ai beau ne pas être en accord avec les qualques articles que j'ai lu ( pas le temps de tout lire) mais au moins vous laissez les personnes libres de s'exprimer sans langue de bois (ce qui est plutôt rare à l'heure actuelle)...

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.