Folle Journée Nantes
CULTURE Actus - Débats

La Folle Journée de Nantes : le classique, ça marche !

La Folle Journée de Nantes : quel extraordinaire évènement ! Ca fait plus de 15 ans que René Martin, le dynamique fondateur de ce festival de musique, a sollicité nos Espaces Culturels nantais pour en être partenaire. Tout ce que la région compte d’entreprises et d’administrations soutient l’évènement.

Pourquoi c’est un exploit ? Parce que c’est une initiative entièrement dédiée à la promotion de la musique classique. A l’heure où l’on nous dit que le classique, ça marche moins, tous les amateurs du Val de Loire, du Sud Bretagne, de Vendée et même les Parisiens savourent de rencontrer les plus grands solistes, les meilleurs choristes, les orchestres les plus connus dans le monde. Un concert de Boris Berezovsky, d’Anne Queffelec ou de Nicholas Angelich ? C’est entre 15 et 18 euros. A Paris c’est plutôt 80 ou 100 !

J’ai passé pas mal de temps avec les disquaires des Espaces Culturels de Nantes Atlantis et Nantes Paridis. Mon épouse et moi avons rencontré plein de collaborateurs salariés des autres magasins, des dizaines de patrons de PME, d’agriculteurs… Tous des amateurs.

Merci à Pierre Chartier d’avoir répondu favorablement à René Martin, et un merci particulier à Philippe Rateau, directeur de l’Espace Culturel d’Atlantis, grand maître d’œuvre de notre présence à La Folle Journée.

2 Commentaires

Salut Mel, hier il y avait une retransmission en directe sur Arte, ça avait l'air génial. Un pianiste russe de 18 ans, époustouflant, accompagné par un orchestre tout aussi ébouriffant! Vous avez dû passer des supers moments là-bas?!?! Merci pour les photos. Sympas comme tout.
Je vaais mieux m'organiser l'année prochaine et essayer d'y aller. Vraiment ça à l'air géant.
Rencontre in-con-tour-nable des passionnés de musique! Sans aucun doute l'un des plus beaux festivals en France.

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.