Commerce équitable 2020
ÉCONOMIE Développement durable

Commerce équitable : où en est-on avec la crise du Covid ?

Avec la crise du Covid, et alors que les ventes de bio ou en vrac pâtissent des confinements, je m'inquiétais du repli des échanges internationaux sur les ventes du commerce équitable.

La France est le quatrième marché mondial de l'équitable derrière les UK, l'Allemagne et les USA. Dans notre pays, c'était en 2019 presque un milliard de chiffre d'affaires, 307 détenteurs de licences et 4.136 labellisés fair-trade / Max Havelaar (dont 83% issus du bio).

La grande distribution, de Monoprix à Casino, représente 32% du marché. Et E.Leclerc est très boosteur : bananes +26%, cacao +144%, coton +140%. J'ai demandé aux dirigeants de Max Havelaar une appréciation de l'impact Covid pour 2020. J'en partagerai ici les analyses.

Et vous, consommez-vous équitable ? Etes-vous toujours fan des cafés Malongo, des riz Ethiquable, etc ?

3 Commentaires

Bonjour Mel,
Pendant la trêve des confineurs il faut quand même avouer qu'un bon chocolat bio c'est sympa! Alors le bio j'y vais facilement pour les produits bjorg, le café Malongo: "la tierra" et le chocolat noir avec une préférence pour celui qui vient de Saint Domingue...
En fait ces produits ont plus de goût et moins de sucre. J'achète aussi des graines et des pâtes mais plus par respect des agriculteurs qui je pense sont les premières victimes des pesticides, que par différence gustative de produit.
Pour les produits laitiers je n'hésite pas beurre, lait, fromage sont bio pour moi. Pour les œufs ce sera label rouge ou bio.
Pour les poissons piqués au phosphate et les viandes ma consommation diminue alors que la charcuterie a complètement disparu de mon assiette. Les bouteilles d'apéritif restent dans le magasin comme le vin pendant que les digestifs trainent dans le placard... J'achète du Champagne pour l'offrir tout en sachant que c'est pas terrible. Je n'ai pas vu de Champagne bio chez Leclerc alors que cela existe: "la progression du bio se confirme avec plus de 180 exploitations certifiées et 2,5 % des surfaces (en route vers 2,8 % vus d’importants potentiels en cours de conversion). En bout de calcul, la Champagne dénombre plus de 600 exploitations certifiées sur diverses démarches environnementales. Elles représentent aujourd’hui 20% de ses surfaces, soit 1/5e de l’objectif à atteindre en 2030."www.terredevins.com
Pour les fruits et légumes frais je regarde le bio. Les bananes sont toujours bio car l'odeur des autres est pour moi un répulsif.
Concernant la communication covid, je n'ai pas compris les mesures appliquées. Tout le monde avec un masque...et du produit dégueulasse sur les mains... Je n'adhère pas à ce genre de mesures à caractère obligatoire et menace d'amende surtout que dans le même temps on va manger au drive Mac Donald sans couverts, sans rince doigts! LOL! Peut-être que l'huile des frites doit servir à nourrir le plastique du volant...

Bonne continuation MEL

Il y a 2 mois, j’ai acheté des dosettes bio village pour le ☕️ du boulot. Il y a les labels agriculture biologique français et européen dessus mais pas le fairtrade. J’espère 🤞 qu’à 3,73 € le paquet de 250g les petits producteurs d’Amérique latine ont été aussi bien payés, que le rédacteur de ce post 😉

Sinon j’ai aussi acheté du thé et du chocolat alter éco (dévoré dès la sortie du magasin😜)

Mais l’année prochaine on pourra s’offrir une boîte de chocolat bio village (ou l’origine du goût) équitable pur beurre de cacao pour les fêtes ? 😃 Si le nutriscore n’est pas A ce n’est pas grave 😉
Equitable ! Dans le cadre de l'ONU avec des lois et devoirs, des droits, le marché équitable est un plan de société, de société Mondiale & Universelle. Evidement les valeurs et engagements sont clairement défini : de la production à la consommation : moins, beaucoup moins ! Il ne faut pas être trop positif, insistons déjà sur le fait d'une sociét avec des structures et infrastructures défendant ces valeurs par de véritables plans et programmes et fonctionnel et opérationnel.
De quoi est-il question de l tyrannie concurrentielle, telle marque contre telle marque, tel concept la GMS contre le petits commerce, tels types de réseaux et de sociét plus que d'autres .. ou les conflits purs et durs d'argents, de biens, de services de personnes ! à l'infini et pour l'éternité ! Mais il y a des victimes des dommages collatéraux et l'accaparement dangereux même de l'équitable, du bio, du durable ! Les limites ne sont pas assez définies entre les sociétés et les conflits même les plus graves ressurgissent avec les mêmes procédés de récupération ... !
Il faut souligner aussi que la sécurité, et une société moderne et civilisée, organisée de confort, de bien-être reste l'essentiel pour les concitoyens en France et en régions françaises sans les asséner de tous les problèmes du Monde ! Il n'y pas d'indifférence, beaucoup à déjà été fait pour trop peu de résultats concluant, et les plans et programmes d'évolution de la société en général correspondent de trop souvent à des engagements nocifs, nuisibles, dangereux, puissants ... même sur le plan local.

Le bio, l'équitable, la GMS du développement durable intégré à un plan d'envergure mondial et universel suffisant, et surtout sans mauvais genre ... !

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.